Idéologies racistes et médias

12 Juin

« Les médias ne sont pas seulement une puissance source d’idées sur la race. Ils sont aussi un lieu où ces idées sont articulées, élaborées, travaillées, transformées. Nous avons dit « idées » et « idéologies » au pluriel. Car il serait faux et trompeur de voir les médias comme ne s’attachant, dans une sorte de conspiration, qu’à une seule conception raciste du monde. Les idées libérales et humaines sur les « bonnes relations » entre les races, basées sur la tolérance et l’ouverture d’esprit, opèrent, elles aussi, dans le monde des médias.

Cela serait simple et commode si tous les médias étaient simplement les ventriloques d’une conception unifiée et raciste du monde, reflétant la « domination d’une classe ». Mais des médias unifiés et comploteurs ou une « classe dominante » raciste et unifiée n’existent pas en tant que tels. Je ne souhaite pas parler ici de complexité juste pour le plaisir. Toutefois, si les critiques des médias souscrivent à une vue trop simpliste ou réductrice de leurs opérations, ils perdront inévitablement toute crédibilité et affaibliront la cause qu’ils défendent, parce que les théories et les critiques doivent coller à la réalité.

Il faut faire une distinction importante entre ce que l’on peut appeler le racisme « manifeste » et le racisme « déductible ». Par racisme manifeste j’entends toutes ces situations où des personnes qui font profession d’élaborer un raisonnement ouvertement raciste ou de défendre des positions politiques, des arguments ou des opinions racistes sont présentées de manière ouverte et favorable.

Par racisme déductible je veux parler de ces représentations naturalisées d’événements et de situations liés à la race, qu’ils soient « factuels » ou « fictifs », qui reposent sur des prémisses racistes ou inscrivent en elles des propositions racistes considérées comme des hypothèses incontestées. Celles-ci permettent à des affirmations racistes d’être formulées sans révéler à la conscience les présupposés racistes sur lesquels ces affirmations sont fondées.

On verra un exemple de ce type d’idéologie raciste dans les émissions de télévision qui traitent de certains « problèmes » dans les rapports de race. Celles-ci sont probablement faites par d’honnêtes présentateurs progressistes (liberal) qui espèrent faire avancer la cause des « rapports de race » dans le monde et qui s’efforcent de préserver une neutralité et un équilibre scrupuleux lorsqu’ils interrogent différentes personnes dans le cadre de l’émission. Celle-ci se termine généralement par une homélie sur le thème: les « Noirs et Blancs normaux » seraient mieux à même d’apprendre à vivre ensemble en harmonie. Pourtant, chaque mot et chaque image de ce type d’émission sont, en réalité, imprégnés d’un racisme inconscient, car ils reposent tous sur le présupposé, lui-même inconscient et tacite, que les Noirs sont la véritable source du problème. La majorité des émissions télévisées traitant des « problèmes sociaux » liés à la race et à l’immigration reposent sur des postulats racistes de ce type, même si les journalistes qui traitent ces questions sont le plus souvent larges d’esprit et bien intentionnés.

Stuart Hall, « Le blanc de leurs yeux: idéologies racistes et médias », in Identités et cultures. Politiques des cultural studies. Éd. Maxime Cervulle, trad. Christophe Jaquet. Paris: Amsterdam, 2007.

3 Réponses vers “Idéologies racistes et médias”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Stuart Hall… | quartierslibres - 10 février 2014

    […] sur la race, le genre, l’identité, l’hégémonie, la sexualité ou encore le racisme des médias – continuent à nourrir les milieux militants britanniques et […]

  2. Un monde (de) malade – ★ infoLibertaire.net - 28 juillet 2016

    […] armes, toujours selon le procureur Molins. Contrairement à ce qui est raconté dans les reportages à charge sur nos quartiers, ça n’a pas l’air si simple d’acquérir des armes dans la vraie vie […]

  3. Un monde (de) malade | Quartiers libres - 30 juillet 2016

    […] des armes, toujours selon le procureur Molins. Contrairement à ce qui est raconté dans les reportages à charge sur nos quartiers, ça n’a pas l’air si simple d’acquérir des armes dans la vraie vie si on regarde le mode […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :