Espace mental colonial et racisme

6 Juil

Casque« L’extrême droite qui relève la tête à la fin de la décennie soixante trouvera cet espace mental colonial disponible et l’investira pour développer ses thèmes et stratégies. En s’appuyant sur cet espace mental colonial non déconstruit et en réinvestissant ses représentations de l’Arabe et du musulman, elle disposait d’un terrain favorable dans une société française qui était devenue un porteur sain du virus du racisme colonial qu’il suffisait de réactiver. L’espace mental colonial est ainsi une des racines puissantes de la pensée d’extrême droite. »

Extrait de « L’espace mental colonial comme matrice du racisme contemporain », de Saïd Bouamama.

2 Réponses vers “Espace mental colonial et racisme”

Trackbacks/Pingbacks

  1. "Y’a bon le racisme ! L’affaire Taubira, les larmes de crocodile et la gestion des flux migratoires", Quartiers libres, 15 novembre 2013 | Actualité du 30ème anniversaire de la Marche pour l'égalité et contre le racisme de 1983 - 17 novembre 2013

    […] pas à dire, depuis que Christine Taubira est la cible d’injures vieilles comme le premier casque colonial de l’A.O.F., on a pu le vérifier : la République est une digue contre le […]

  2. "L’enfer se trouve dans le Kivu" | quartierslibres - 6 août 2014

    […] réussite politique de l’impérialisme européen est d’avoir réussi à imposer une représentation de l’Afrique comme un immense cimetière où les guerres dites tribales sont la norme. Cette représentation […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :