Où vont les matières premières?

5 Août

Excellente question posée par Dieudonné. A chaque fois qu’il fait de la retape pour un leader nationaliste d’envergure nationale ou groupusculaire qui lui explique qu’il y a trop d’immigrés en France, Dieudonné acquiesce et parle du flux des matières premières.
Il explique de manière candide que cela ne pose de problème à personne que les matières arrivent en Europe et que cela génère de la misère sur le continent africain.
En effet, cela ne pose pas de problème à tout le monde. En tous cas certainement pas aux mercenaires qui vivent du pillage. Cela n’en pose pas non plus aux responsables des formations politiques qui viennent faire des affaires avec les chefs d’Etats locaux. Parmi ces hommes politique, on trouve aussi Jean-Marie Le Pen.

JMLP_Bongo

Un des piliers du système de pillage économique de l’Afrique par les entreprises avec la complicité des gouvernements français et locaux, qu’on appelle la Françafrique, est Paul Biya.

Au pouvoir au Cameroun depuis 1982, il sait très bien ce qui se passe dans son pays en matière d’exploitation des ressources naturelles et est parfaitement au courant des souffrances qu’endurent les populations en raison de cette exploitation. Il est connu pour réprimer durement toute forme d’opposition.
Le père de Dieudonné est originaire du Cameroun. Depuis quelques temps, Dieudonné revendique son appartenance au peuple Camerounais.

dieudonne_pygmees
Lors de la campagne électorale des présidentielles de 2007, Dieudonné est parti au Cameroun en compagnie de Jany Le Pen afin de mener une « action humanitaire » auprès des populations pygmées menacées par la déforestation.

janylepen_cameroun
Afin de lutter efficacement contre l’exploitation de la forêt par des entreprises étrangères dont les concessions ont été négociées avec le chef d’Etat Paul Biya, Dieudonné et Jany Le Pen ont été sur le terrain, en pleine jungle camerounaise, en compagnie de la femme du Chef d’État camerounais, Chantal Biya.
Dieudonné en a tiré un documentaire, autour duquel il organise conférences de presse et projetions (payantes?) dans son théâtre.

Pour résumer :
Dieudonné part au Cameroun avec la femme d’un homme politique qui dit qu’il y a trop d’immigrés en France mais qui prend des pots de vin au passage sur le pillage de l’Afrique.
Ensuite, il prétend alerter le monde sur la déforestation et ses répercussions sur les populations locales en compagnie de la femme du chef d’État qui, depuis 1982, règne grâce aux liens tissés avec les intérêts économiques français qui spolient les richesses du Cameroun.

Soit Dieudonné est stupide et il sert « à l’insu de son plein gré » les intérêts des pillards économiques qui oppressent au Cameroun et en France.
Soit il sait très bien ce qu’il fait et méprise profondément les gens des deux pays parce qu’il y a sans doute de l’argent en jeu.

Dans l’un de ses derniers spectacles, Foxtrot, il explique que, si le Cameroun est pauvre, c’est parce que le peuple camerounais ne pense qu’à danser au lieu d’exploiter les richesses du pays.
Il ne parle pas des opposants à Paul Biya jetés en prison pour avoir tenté de dénoncer la corruption. Pour eux, le bal est fini.
Quand il fait mine de dénoncer le génocide pygmée, il dédouane le pouvoir qui est en train de les tuer en paradant aux côté de Chantal Biya, la femme du Président.
Lui qui connait la famille Biya personnellement, ne peut ignorer que le Cameroun est géré par un tyran qui sert les intérêts français.
Ce voyage se présente donc comme une farce : dénoncer un génocide lié au vol des ressources naturelles d’un peuple alors que les commanditaires et les bénéficiaires l’ont accompagné tout du long.

Cette visite n’aura été qu’une campagne de promotion pour les clans Le Pen et Biya.
Le comédien de service n’a certainement pas joué au boy dans la brousse gratuitement, on peut donc raisonnablement poser l’hypothèse qu’une petite partie des matières premières du Cameroun a fini indirectement dans sa poche.

dieudonn_jlp

8 Réponses vers “Où vont les matières premières?”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Soral, Dieudonné et les résultats de la réconciliation nationale sur le terrain | quartierslibres - 10 avril 2014

    […] des proches de Marine Le Pen ont fondé l’association de Soral, Dieudonné est un proche de Jean-Marie Le Pen), mais ils la vendent aussi aux gens qui veulent croire à ce qui est […]

  2. La colonisation c’était pas mieux avant | quartierslibres - 14 juillet 2014

    […] colonisation, c’est la spoliation, le […]

  3. Vous avez dit liberté d'expression ? | Lucha y Fiesta - 22 septembre 2014

    […] contre le système… mais quel système ? Celui de l’esclavage et du colonialisme qu’il défend ou celui du business très lucratif qui lui permet d’amasser de la thune au point de ne plus […]

  4. « On peut tuer un homme mais pas ses idées » Le peuple du Burkina se rappelle à Thomas Sankara en ce jeudi 30 octobre 2014 | quartierslibres - 31 octobre 2014

    […] partage des bénéfices de l’exploitation des mains d’œuvres et matières premières se fait entre les élites locales corrompues et les multinationales occidentales mais aussi entre […]

  5. L’Essence même de la France | quartierslibres - 24 avril 2015

    […] carburant arrive depuis le Congo, le Gabon, l’Algérie. Sans parler des essences rares et des « matières premières ». Pour construire les routes, les raffineries, les stations-services et les voitures que « […]

  6. Les limites de l’antisystème viennent d’être atteintes | quartierslibres - 4 août 2015

    […] premières et des marchandises à bas prix mais sans les effets secondaires qui vont avec. Du cacao et du coltan à bas prix sans les migrants contraints de fuir les guerres de pillage. Des produits […]

  7. A qui profite la racialisation des questions sociales ? | Quartiers libres - 12 novembre 2015

    […] à fond de cale des centaines de milliers de personnes et s’entretient aujourd’hui avec le pillage du continent africain. Le discours raciste a toujours permis de justifier la prédation, rien d’autre. Il évolue au […]

  8. Après la quenelle, la carotte. | Quartiers libres - 23 septembre 2016

    […] posant comme « victime du colonialisme » (on rappelle qu’il a visité la famille Biya avec le clan Le Pen ce qui fait de lui plutôt un appui de l’impérialisme français), et en lâchant un […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :