Marine Le Pen et les otages barbus : Homeland featuring Julie Lescaut

5 Nov

Marine Le Pen est mal à l’aise. Lors d’une de ses dernières apparitions médiatiques, elle a déclaré sa gène face à des personnes silencieuses, barbues, et portant un chèche autour du cou.

otages-liberes

D’où vient cette sensation ? Des personnes retenues en otages durant plusieurs années qui reviennent à la vie publique sous les feux des projecteurs peuvent être mal à l’aise. L’envie d’en finir avec les protocoles et retrouver ses proches n’incite pas à parler.
La barbe est souvent portée par les otages, elle permet de mesurer le temps passé loin des siens alors qu’on est privé de tout repère.
Le chèche est un vêtement pratique porté par les Touaregs et adopté par les militaires français en poste au Sahara lors de l’époque coloniale.

Marine Le Pen et le FN prétendent vouloir lutter contre l’américanisation de la société, alors que leur imaginaire est formaté par Hollywood. Cette crise de paranoïa devant le retour des otages ressemble à « Homeland » featuring Julie Lescaut. Les otages sont suspectés d’avoir été contaminés par l’islam par la nourriture halal des ravisseurs, leur barbe en serait le symptôme.

Il existe pourtant d’autres situations où des civils peuvent se sentir mal à l’aise devant des hommes silencieux, barbus et portant un chèche. Mais quand il s’agit d’Africains se trouvant sur les « théâtres d’opérations » de l’armée française, là où il y a des matières premières à prendre et des intérêts économiques à défendre, aucune remarque d’hommes ou de femmes politiques.

silencieux barbu et cheche

2 Réponses to “Marine Le Pen et les otages barbus : Homeland featuring Julie Lescaut”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Horde – Le FN en bref - 6 novembre 2013

    […] a surtout vu « islamisés », on vous conseille la lecture d’un article du site Quartiers Libres, à retrouver en intégralité ici,  et dont voici un extrait […]

  2. Les lignes ne bougent pas, François Hollande et le gouvernement sont à la dérive | quartierslibres - 22 avril 2015

    […] dérapages des Le Pen père et fille sur les musulmans, les juifs, l’immigration ne sont pas des dérapages : c’est chez eux […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :