Archive | novembre, 2013

Le rire est aussi l’arme des puissants, Dieudonné défenseur des intérêts français en Afrique

26 Nov

Selon Dieudonné, l’actuel gouvernement est composé d’Israéliens.
Cette révélation stupéfiante intervient au milieu d’une tirade aux accents anti-impérialistes rappelant que l’intervention en Libye a semé le chaos dans la région sub-saharienne.
Dieudonné affirme, à raison, que la France a pillé l’Afrique ces deux derniers siècles. On pourrait même remonter plus loin en prenant en compte les crimes liés à la traite des esclaves. Il ajoute que cette spoliation n’a fait que s’accentuer depuis 20 ans.

dieudonné casque

Que s’est-il passé il y a 20 ans ? En raison de la disparition du bloc soviétique et par conséquent de la guerre froide, les données ont changé. A l’époque où beaucoup de régimes de pays émergents avaient la possibilité de jouer de la tension entre les deux blocs pour assoir leur indépendance, la France s’est largement servie de son influence coloniale pour représenter les intérêts du camp états-uniens sur le continent africain. A la fin de la guerre froide, cette stratégie s’est essoufflée. Pour les États-Unis, la sous-traitance française n’était plus justifiée. Les Etats-Unis sont alors entrés en concurrence avec la France pour le pillage des matières premières sur le continent africain.

Prenons un exemple de cette concurrence : le Cameroun (au hasard). Lire la suite

Assata Shakur : Femmes en prison, qu’advient-il de nous? Partie 4

25 Nov

La partie 3 est disponible ICI.

Ici, le principal sujet de conversation est la drogue. 80 % des détenues ont déjà consommé des drogues quand elles étaient dehors. En général, la première chose qu’une femme dit qu’elle va faire une fois à l’extérieur c’est se défoncer. En prison comme dans la rue, prévaut une culture de l’évasion par les drogues. Au moins 50 % de la population carcérale prend des psychotropes. Trouver des combines pour se fournir de la drogue est un travail de tous les jours.

psychotropes

Les journées se consument en activités distrayantes : séries télévisées, intrigues amoureuses entre les murs, jeux de cartes et autres jeux. Une petite minorité fait des études ou apprend un métier. Une minorité plus réduite encore tente d’étudier les livres de droit disponibles. Lire la suite

Semaine pour l’égalité : le programme

25 Nov

programme_semaine_1

programme_semaine_2

Code noir : crime contre l’Humanité !

24 Nov

J’arrive fort, souffle, comme le vent de l’indépendance
C’est Fabe  » ou sav’ ça !  »
Y ka fouté un sacré souk en France ! Lire la suite

Vidéo

Séance du dimanche : Les 16 de Basse-Pointe

24 Nov

16_de Basse_Pointe

Ce documentaire réalisé par Camille Mauduech fait redécouvrir l’Affaire des 16 de Basse Pointe.
En 1948, la Martinique vient acquiert le statut de département français. Une grève dans une habitation sucrière aboutit à la mort d’un Béké.
Le procès des grévistes qui se veut exemplaire devient le procès du colonialisme. Ce reportage dévoile ce qu’est le colonialisme, sa violence et comment il opère pour tenter de soumettre les populations. Lire la suite

Le boycott d’Israël validé par la Cour de cassation !

22 Nov

Procès BDS : victoire devant la Cour de Cassation !

Ce mercredi 20 novembre, la Cour de cassation a rejeté les pourvois des différentes officines pro-israéliennes en France contre Olivia, une militante de la cause palestinienne, suite à l’arrêt de la Cour d’appel de Paris en 2012 en faveur des militants du boycott d’Israël, faisant lui-même suite à un premier jugement de 2011 en faveur des militants.

poster_proces_bds

Lire la suite

Tout est permis, rien n’est possible

22 Nov

Notre parc d’attraction. Notre Foire du Trône locale. Le monstre tentaculaire qui grandissait de jour en jour et d’année en année. La bête sanguinaire assoiffée de sang qui nous avalait et nous recrachait vidé de notre argent. Notre centre de loisirs improvisé qui ne portait que trop bien son nom : Temple de la Consommation.

parinor.

Celui-ci nous accueillait avec les portes grandes ouvertes, une atmosphère chaleureuse et une ambiance qui puait la fausse naïveté bucolique. L’aspect coloré et rassurant malgré une agressivité lumineuse Lire la suite