Image

Un combattant comme Mandela ne fait pas la quenelle

6 Déc

mandela_slovo

Nelson Mandela peu après sa libération, aux côtés de Joe Slovo leader du Parti Communiste sud-africain.

Dans les années 60, lorsque les leaders de l’ANC décident de se lancer dans la lutte armée suite au massacre de Sharpeville, ils s’allient avec le parti Communiste sud-africain et créent la branche armée « Umkhonto we Sizwe » (Fer de Lance de la nation).
Les deux responsables chargés de mettre en place organisation sont Nelson Mandela et Joe Slovo.

Cette branche armée mène des opérations sur le territoire du régime de l’apartheid mais aussi en Angola, elle est active de 1961 à 1990.

Nelson Mandela et Joe Slovo incarnent de part leurs origines, leurs convictions, leurs actions et leur objectif commun le cauchemar de la société afrikaner.

Une Réponse vers “Un combattant comme Mandela ne fait pas la quenelle”

Trackbacks/Pingbacks

  1. En foot comme en politique, la vérité vient du terrain | quartierslibres - 11 avril 2014

    […] Ce club a une histoire sportive, mais il a aussi une histoire politique. Le meilleur buteur de l’histoire du Club est l’avant-centre Reinaldo (455 matchs, 255 buts), qui célébrait tous ses buts avec un poing levé qui défiait la dictature : […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :