Séance du dimanche : Police personne ne bouge

2 Fév

Ce dimanche un petite retour sur la campagne « Police, personne ne bouge ».

 

Ce retour est d’autant plus important qu’aujourd’hui par le bais d’internet on voit des personnes issues des quartiers ou impliqués dans des courants artistiques et culturels émanant des quartiers prendre fait et cause pour Alain Soral toujours vêtu d’un polo de flic ou de maton pour expliquer que la Révolution se fera avec les gardiens du système.

police personne ne bouge

La campagne « Police, personne ne bouge » porte hélas bien son nom. Alors que beaucoup de gens cherchent la vérité ailleurs en regardant des vidéos sur le Net, il n’y a que peu de gens qui luttent contre les injustices quotidiennes.
La pire horreur de la vie de tous les jours : la perte d’un proche.
Quand le drame arrive lors d’un contrôle de police ou l’intervention des forces de l’ordre, il devient très difficile à la famille et aux proches d’avoir la Vérité et encore plus dur d’obtenir justice.

La marée monte en ce moment, les mésaventures des Familles Kébé, Saouenera nous le rappelle.

 

 

 

4 Réponses vers “Séance du dimanche : Police personne ne bouge”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nous accusons réception | quartierslibres - 6 février 2014

    […] qui luttent sur le terrain contre l’islamophobie, les attaques contre les Rroms, les violences policières, toutes celles et ceux qui sont « à gauche », les syndicalistes (voir la page 67 du programme […]

  2. Mathias Cardet, nous accusons réception ! | Dissidence-Watch - 27 juin 2014

    […] personnes qui luttent sur le terrain contre l’islamophobie, les attaques contre les Rroms, les violences policières, toutes celles et ceux qui sont « à gauche », les syndicalistes (voir la page 67 du programme […]

  3. The Oppressed : A.C.A.B. ! | quartierslibres - 1 novembre 2014

    […] 50 étudiants de la normal rural d’Ayotzinapa, Zyed et Bouna, Lamine Dieng, Michael Brown et tous les autres ! Dites-le fort. Say it loud. Gridalo forte. Grítalo fuerte. A.C.A.B. […]

  4. Le 21 février 1995 à Marseille Ibrahim Ali est assassiné | quartierslibres - 20 février 2015

    […] légitime défense » pour un tir dans le dos avait jusque-là été évoqué uniquement pour des assassinats commis par des policiers. Pour les militants racistes, il faudra probablement attendre 2017 et l’élection de Marine Le […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :