Vidéo

Février 74 : Martinique, une répression occultée

19 Fév

C’était il y a 40 ans. Commune de Basse Pointe, habitation Chalvet.

Une grève des ouvriers agricoles débute le 17 janvier 1974. Les revendications sont les suivantes :

– Un salaire de 35,46 F pour une journée de 8 heures.
– Paiement effectif des heures supplémentaires
– Paiement intégral du salaire à la fin de chaque semaine
– Suppression totale des produits toxiques

Le 14 février 1974, les grévistes tombent dans une embuscade tendue par les forces de l’ordre. Plus de 200 gendarmes encerclent les grévistes et tirent à balles réelles.
Il y a de nombreux blessés.
Un jeune ouvrier agricole, Ilmany Sérier, dit Renor est tué par les tirs des gendarmes. Le corps de Georges Marie-Louise, ouvrier maçon de 19 ans, est découvert plus tard sur une plage de Basse-Pointe, à proximité de Chalvet.

Manmay manmay kouté, kouté sa ki pasé / An févriyé 74 yo tjwé nèg ka chaché manjé
Écoutez, écoutez ce qui s’est passé / En février 74, on a tué des Nègres qui cherchaient à se nourrir

Manmay’ manmay’ kouté,
Kouté sa ki pasé,
Sété an Févryé,1974(bis)

Adan chan zannana,tou pré komin’ Basse-pointe,
Asou bitasyon Chalvet té bétché ni pou ta yo (bis)

Ouvryé agrikol,té ka manifesté,
Pou bétché té ogmanté lé jounen bannan’lan(bis)

Maléré byen organizé,té ka révanditché,
Déja trwa jou yo ka lité,négosyasyon blotché(bis)

Nèg di sa pé pa diré,fo yo ni sa yo lé,
Genyen sa yo mérité,jiska lité san rété (bis)

Lèspri té ka chofé,mouvman ka bat’ douvan,
Pèp té ni drwa kryé,lanvi ba ich yo manjé (bis)

Vérité pété tèt kolon ki préféré resté séré,
épi o lé yo négosyé,yo kryé polisyé(bis)

Polisyé ki fèt épi nèg,ka tchilé avan alé,
Alor pou ranplasé,yo voyé mitrayèt (bis)

Mitrayèt ki pa ni tchè,aksepté misyon-a,
Pli nèg té ka vansé,pli bal réel ka tiré (bis)

Ouvryé pran kouri séré,bal réel kontinué tiré,
Dé kanmarad’ tonbé Ilmany épi Marie-Louise (bis)

Ilmany tonbé Chalvet,Marie-Louise tonbé apré,
Sété an févryé,févryé 74 (bis)

Marie-Louise tonbé Lorrain,yo mennen’y la Kapot’
Sété an févryé,févryé 74(bis)

Manmay’ Manmay’ kouté,
Kouté sa ki pasé
Févryé 74,yo tchwé nèg ka chaché manjé (bis)

[PAUSE]

Sonjé,sonjé,sonjé,sa ki pasé,
Sonjé,sonjé,sonjé,sonjé,sonjé,févryé 74,
Yo tchwé nèg ka lité pou manjé,
(Sonjé),févryé 74,yo bafoué la dinité dé zouvryé,
Yo tiré asou nèg ka chaché manjé,
Sonjé,pa oublyé,pa oublyé rakonté ich-ou,
Di yo sa ki pasé an 74,
Févryé 74,lanné nèg té bouskilé,yo bafoué la dinité dé zouvryé

Manmay’ Manmay’ kouté,kouté sa ki pasé an févryé 74
Sonjé,sonjé,sonjé,sa ki pasé (bis)

[Parlé]
14 févryé 1974,yo tiré anlè ouvryé agrikol an grév,
Dé kanmarad’ tonbé,Ilmany épi Marie-Louise,
Yo kité dé vev’ épi dé zorfelen.
Pésonn’,pésonn’ pa mandé yo padon!
Nou lé krwè,nou ka krwè,
Nou ka krwè ke listwar an jou,ké riba yo dinité yo
épi,pou tou sa ki lité,pou tou sa ki blésé,
Pou tou sa ki tonbé an 74,
Nou ka di zot,non zot gravé,
Non zot gravé dan latribu dé martir
Listwar ké riba zot dinité zot..

Sonjé,sonjé,sonjé,sa ki pasé,
Sonjé,sonjé,sonjé,sonjé,sonjé,Févryé 74
Yo tchwé nèg ka lité pou manjé

Sonjé,pa oublyé,pa oublyé rakonté ich-ou,
Di yo sa ki pasé an 74,
Févryé 74,lanné nèg té bouskilé,
Yo bafoué la dinité dé zouvryé,

Manmay’ Manmay’ kouté,kouté sa ki pasé an févryé 74
Sonjé,sonjé,sonjé,pa oublyé…

%d blogueurs aiment cette page :