MC Metis – Prendre Position

4 Avr

Pas d’présentation, pas d’intro, mon Rap explose Et ose causer de la vie sans maquillage rose ! Tout court sans maquillage, sans fric, sans biatch, Underground! je resterais malgré le pillage J’fais pas dans l’égotrip don-bi, ou j’aurais dit « C’est Tissmé le charcutier j’laisse du sang sur mon sillage! » Nan moi j’manie les mots, j’bannis les faux de mon langage Comme Babylone manie les mômes bientôt en cage J’préserve mes airs d’jeunesse dans leur désert Un peu de chaleur nordique, c’est Tissmé l’geyser Hey ! Parle pas de dico, ma vie c’est mon abécédaire Hein ? Quoi ? La langue de Molière ? Nan… j’rappe celle d’Aimé Césaire! Je rappe avec la verve puisée dans mes rêves Énervé, vois-tu la foudre jaillir de mes lèvres ? Les anciens l’ont crié, t’as pas grillé ? Soigne l’audition! « Qui prétend faire du Rap sans prendre position? »

Deuxième formalité: je viens du « VDS » Chez nous à la fin de « galère » et de « misère » on met des « s » C’est VDS comme région Vidée De son Sang par les élus, Et à l’histoire Vidée De son Sens ! C’est Vivier Des Stigmates, chez nous les instits’ matent Un zeste de Subutex dans le plus gros taux d’inceste Colère, FN en masse, printemps polaire. 8-6, weed, suicide, échec scolaire ! C’est l’pays des collégiennes qui tournent dans les toilettes A dix p’tites piges, les p’tits anges ont tout dévoilé C’est l’pays des 30 à 50% d’chômage Des morts à l’usine et à la mine je rends hommage Y’a pas d’métro, y’a pas d’boulot donc on fait tous dodo Maintenant tu captes pourquoi beaucoup prennent le micro ! Les anciens l’ont crié, t’as pas grillé ? Soigne l’audition ! « Qui prétend faire du Rap sans prendre position? »

J’l’ai dit : je rappe, maintenant va savoir pourquoi… Si c’est pas pour percer, signer, et faire des scènes de ouf. Tu sais que les actions valent par leur intention Tu sais aussi que j’ai pas celle d’attirer l’attention ! Mon rôle, mic open ou off c’est lutte, lutte, pour Sa Grandeur Jusqu’au souffle de Foi subsistant sur mon cœur Jusqu’à être armés à l’Heure, quelques ayaat 18 ; 10 Jibril et Mika’il bloqueurs! L’odeur de Babylone débordant de nos narines Je prie j’rappe en attendant le Fils-de-Marie Je fidélise les frères, fidélise les sœurs, Lutte poing levé haut cœur haut juste pour l’honneur Aussi vrai que ma liberté se trouve dans sa quête même Aussi vrai qu’la vérité se cache dans ta tête Les anciens l’ont crié, t’as pas grillé ? Soigne l’audition ! « Qui prétend faire du Rap sans prendre position? »

https://www.facebook.com/mcmetisnet?fref=ts

%d blogueurs aiment cette page :