La colonisation c’était pas mieux avant

14 Juil

La colonisation, c’est la spoliation, le viol.

14juillet

Aujourd’hui, ça défile sur les Champs Élysées afin de montrer la panoplie dont dispose la France pour défendre ses intérêts. Hier, le Ministre de la Défense a appelé Israël « à faire preuve de mesure » et a redéfini les objectifs de l’intervention française au Mali. La France montre ses muscles, donne des leçons, et cherche à sauver les apparences de son pillage des ressources africaines.

Certaines personnes trouvent que ça ne va pas assez loin, que la France est démilitarisée et qu’elle ne contrôle plus autant de territoires, de ressources et d’humains. C’est le cas d’Alain Soral qui veut nous faire croire que c’est du passé et que c’est oublié, ou même que la colonisation c’était mieux avant parce que les paras avaient des valeurs et qu’il faudra renverser le régime grâce à l’armée et aux policiers. Il appelle ça « les corps constitués » et fait rentrer dans la tête des naïfs qui l’écoutent qu’un coup d’état militaire c’est comme une révolution. D’autres, comme Dieudonné, tentent de nous faire croire qu’en faisant les clowns le long du défilé il est possible de contester l’autorité du chef de l’État et de soutenir l’armée afin qu’elle retrouve sa « grandeur » et agisse en libératrice.
Ces deux compères sont sur la même longueur d’onde que les Zemmour, Finkielkraut et tous les néo-libéraux (du PS au FN) qui veulent une armée forte pour maintenir le rang économique de la France en allant se servir brutalement ailleurs au nom de la lutte contre le terrorisme.

À toutes les personnes tentées par ce discours « réconciliateur » autour de l’armée française :

Qu’est-ce que l’armée française a apporté de positif aux populations depuis 200 ans?

Est-ce que l’armée coloniale d’hier était plus classe que les troupes qui occupent aujourd’hui l’Afrique?

Quels sont les intérêts défendus par les gens qui font l’apologie de l’armée française?

Que peut-on attendre de l’impérialisme français et de son bras armé?

Le colonialisme, ce n’était pas mieux avant. On baigne dans le racisme inconscient depuis trop longtemps.

« Qu’est ce qui t’as pris bordel de casser la cabane,
De ce panoupanou, puis sortir ton canif,
Ouvrir le bide de primitif,
Qui débarquait de sa savane

La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade

Qu’est ce qui t’as fait prendre cette fille diaphane,
Contre son gré, et sous ses griffes,
Des regrets tu réponds négatif,
Mais encore tu ricanes.

La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade

Qu’est ce qui te prends mon sucre de canne,
De te klaxonner la gueule, sombrer sur les récifs de ta mémoire,

Et revoir ton passif en respirant la colophanee
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
Il s’en passe des choses sous ton crane rasé,

C’est plein de tristesse et de kif,
Tu te vois encore en tenue léopard, bourré d’explosifs,
Sauter de ton aéroplane.

La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade
Camarade, camarade, camarade, camarade.
La nostalgie camarade, la nostalgie camarade »

Une Réponse vers “La colonisation c’était pas mieux avant”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le 14 juillet 1789 c’est surtout un démontage de prison | quartierslibres - 14 juillet 2015

    […] « République » : elle y exhibe son armée tout en parlant des « droits de l’Homme » et appelle à se rassembler autour du […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :