L’honneur de la France selon Chauprade, Soral et Cie

13 Août

Depuis maintenant plus de 5 ans, celles et ceux qui s’autoproclament « dissident.e.s » n’ont eu de cesse d’affirmer une posture alternative : celle d’un nationalisme français qui serait compatible avec une lutte contre l’impérialisme américain et les Juifs (a.k.a. « la Banque » ou le sionisme, pour échapper aux procès). Tout a été enrobé dans un baratin confus mais avec des mots compliqués pour donner une apparente consistance à ce qui était « la pensée » révolutionnaire du moment. Un charabia qui rendait possible dans des raisonnements compliqué l’unité entre Pétain, De Gaulle, l’OAS et le PCF au nom du génie français.

chauprade1
Il a fallu trouver des experts afin de justifier les contresens historiques, la négation de la chronologie et les contradictions de ce discours. C’est ainsi que sont apparus des référents idéologiques qui validaient ces thèses délirantes. Bien qu’estampillée « trans-courants », cette mouvance n’a reçu l’appui que de personnes appartenant aux droites radicales: les Soral & cie n’ont contribué à rien d’autre qu’àmettre en scène et donner en spectacle les débats des différents courants d’extrême droite.
Ce spectacle a fonctionné, à grand renfort de clash, de conférences et d’interviews à rallonge, de conférences chez Dieudonné. Dieudonné, caution politique et raciale, qui a permis à toute la famille des droites radicales de diffuser à un plus large public son racisme et sa vision de la hiérarchie sociale.
Une sorte de « mal-éducation populaire » via une PME d’internet, sponsorisée et orchestrée par le FN (du moins le cercle proche de Marine Le Pen) qui a compris que moins les gens comprennent pourquoi la situation se détériore, plus ils veulent taper sur leur voisin pour conserver leur « confort ». Génie français, quand tu nous tiens…

Parmi les experts dont Soral a tressé les lauriers ou bien utilisé la parole avec leur caution, on trouve Aymeric Chauprade. Il suffit d’aller sur le site de l’entreprise de divertissement à caractère politique de Soral pour se rendre compte que Chauprade compte dans la fourniture de matériel idéologique auprès de cette mouvance.

10301534_10152446513237612_5710135034827186951_n
Chauprade a été la tête de liste du FN en Île-de-France aux dernières élections européennes. Il n’est pas un simple compagnon de route, il oriente la « géopolitique du FN ». Il est aux commandes d’un parti qui peut accéder au pouvoir et dont les slogans polarisent la vie politique française depuis 1984 (immigration, islamisation, insécurité…).
Cette tête pensante du FN a écrit un communiqué déclarant que la France doit intervenir militairement pour sa sécurité et son honneur.
Où et quelle intervention ?
En Palestine, pour lutter contre le sionisme que prétend dénoncer Soral depuis qu’il vend ses salades sur le net ?
Au Kivu, pour aider les populations en proie à des violences et des massacres de masse ?
En Syrie ou en Lybie, pour aider les populations en pleine guerre civile ?
Non.

Il faut intervenir en Irak pour sauver les chrétiens. Parce que la France serait chrétienne :

« Mais il s’agit aussi d’une question d’honneur. Certes laïque, la France n’en est pas moins historiquement une nation catholique, fille aînée de l’Eglise. Elle a, depuis les Croisades et la libération du tombeau du Christ, un devoir particulier envers ses frères chrétiens d’Orient ».

La ligne est claire : la France est blanche et chrétienne. Ce qui la menace est forcément issu du tiers monde et de l’Islam, et ce qui fait atteinte à son honneur ce n’est pas la perpétuation de crimes contre l’humanité ou d’injustices mais qu’on puisse s’en prendre à des Chrétien.ne.s.

chauprade2

Soral nous vendait l’oubli des crimes coloniaux et une réconciliation en s’acharnant sur les Juifs, et Chauprade, sa caution géopolitique, nous propose d’aller plus loin avec les croisades comme ligne de mire et un alignement sur la politique américaine.
Comme quoi, pour beaucoup de dissident.e.s, la critique du 11 septembre n’avait pas pour but de remettre en cause l’impérialisme des Européen.ne.s et des Américain.e.s, mais de faire passer leur vision raciste de manière sournoise.

Les violences de masse à l’encontre des minorités religieuses et ethniques (Chrétien.ne.s, Kurdes, Yezidis…) incarnent à l’extrême le fiasco politique de l’impérialisme. La situation de cette région a des racines qui remontent au début du XXème siècle: mise en place de l’exploitation du pétrole par les Européen.ne.s, colonisation sioniste, colonisation européenne (tracé des frontières absurde), soutien aux pétromonarchies, intervention militaire étrangère…
Le FN qui veut aujourd’hui défendre les Kurdes n’a jamais fait preuve d’une quelconque sympathie en direction des mouvements de libération du peuple kurde. Le FN est resté fidèle à ses allié.e.s idéologiques dans la région , c’est-à-dire les forces politiques Chrétien.ne.s dont le mouvement le plus important et « présentable » est celui du Général Aoun (formé en France et aux USA) mais aussi composé des forces libanaises de Samir Geagea et des phalangistes chrétiens qui ont perpétré des crimes de guerre durant la guerre civile libanaise et à l’encontre des réfugié.e.s palestinien.ne.s sous le regard bienveillant d’Ariel Sharon (leur allié de l’époque).

Si le baratin de Soral est clairement orienté sur une ligne antisémite hostile aux Juifs, il n’est en rien opposé aux sionistes et au sionisme, puisqu’il encourage vivement les Juifs français à partir en Israël – donc à coloniser la Palestine – et qu’il est en phase avec Gilles William Goldnadel. Dans la réalité, ses supports idéologiques ont comme constante le choc des civilisations comme matrice idéologique: Poutine, son modèle politique, massacre les Musulman.e.s et soutient la politique israélienne. Les convergences d’intérêts existent entre le courant soralien et la LDJ, chacun ayant besoin de l’autre pour leur justification politique.

Extrait du Blog d’Aymeric Chauprade:

image(2)
Ce grand écart idéologique est devenu intenable, au point que le servile supplétif Mathias Cardet est obligé de prendre ses distances avec son patron.
Si l’honneur et la sécurité de la France ont, selon Soral et Chauprade, comme point commun l’appartenance à la chrétienté, c’est que dans les faits les droites radicales appartiennent malgré tout au même camp que les Américain.e.s dont ils ne sont pas les ennemi.e.s politiques mais les concurrents économiques.
La situation des Chrétien.ne.s d’Orient leur importe peu, c’est la vision d’une guerre de civilisation et la défense de l’impérialisme français, et plus largement occidentale, qui conditionne leur position et déclaration.

image(1)

Publicités

10 Réponses to “L’honneur de la France selon Chauprade, Soral et Cie”

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’honneur de la France selon Chauprade, S... - 13 août 2014

    […] Depuis maintenant plus de 5 ans, celles et ceux qui s’autoproclament « dissident.e.s » n’ont eu de cesse d’affirmer une posture alternative : celle d’un nationalisme français qui serait compatible avec une lutte contre l’impérialisme américain et les Juifs (a.k.a. « la Banque » ou le sionisme, pour échapper aux procès). Tout a été enrobé dans un baratin confus mais avec des mots compliqués pour donner une apparente consistance à ce qui était « la pensée » révolutionnaire du moment. Un charabia qui rendait possible dans des raisonnements compliqué l’unité entre Pétain, De Gaulle, l’OAS et le PCF au nom du génie français. …  […]

  2. Soral avait tort, et "nous" avions raison | quartierslibres - 22 septembre 2014

    […] par des promesses. Il décrit les traitres comme des « médiocres » et des « imbéciles ». Chauprade et Marine Le Pen se font copieusement insulter par le national-révolutionnaire de canapé. Ce qui appelle un […]

  3. Quand Soral raisonne, ça sonne creux | quartierslibres - 12 décembre 2014

    […] va devenir un running gag. Cet été c’est Chauprade, la caution géopolitique de Soral, qui devient sioniste. D’un coup d’un seul, tout bascule. Les fines analyses du grand philosophe ne passent […]

  4. L’Agence Info Libre : les « freedoms fighters » des medias | quartierslibres - 15 avril 2015

    […] judiciaires, et aussi constamment du Dieudonné. Mais c’est toujours un média neutre… On a du Chauprade, et le commentaire de la ligne Chauprade par un expert de la pensée politique : Serge Ayoub. On […]

  5. La ligne Philippot et les grands écarts de Soral | quartierslibres - 17 juin 2015

    […] d’éducation civique, pendant des années, avec leurs illusions sur les lignes politiques de Chauprade et Philippot, Soral et ER ont été les rabatteurs du […]

  6. A problème réel, une solution concrète : l’exemple de la Grèce | quartierslibres - 10 juillet 2015

    […] L’extrême droite nationaliste critique et aboie sur la construction européenne mais participe sur le terrain à la répression de toute les formes de contestation du libéralisme, en coordination avec les forces de l’ordre. Elle participe aussi directement à des gouvernements qui se soumettent au diktat de la troïka, comme ce fut le cas avec le Laos qui fut le premier parti d’extrême droite – avant Aube dorée – à percer lors d’élections en Grèce depuis la chute de la dictature militaire d’extrême droite. Le Laos s’est façonné une posture de rebelle à coups de slogans xénophobes et antisémites et de théories complotistes portées par son leader Georges Karatzaferis. Il avait, entre autre, réclamé en 2001 un examen du rôle du Mossad dans les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Tout ce cirque, qui rappelle celui de la dissidence en France, pour finir ministre dans un gouvernement soumis à la troïka en 2011. Une sorte de Chauprade avant l’heure. […]

  7. « Tu es le genre de mec à porter plainte » | quartierslibres - 3 août 2015

    […] Soral n’est jamais à court de figures symboliques pour nous vendre le FN. Après la ligne Chauprade, la ligne Philipot maintenant la ligne « canal racisme historique » Jean-Marie. Il suffit que […]

  8. Ligue des tocards | Quartiers libres - 15 septembre 2015

    […] ? Même comme VRP du FN, Soral est nul, il dit tout et son contraire : un jour Philipot,un jour Chauprade, un jour Marine et aujourd’hui Jean-Marie. Savoir que Soral est un escroc au service de […]

  9. Leur guerre, nos morts, notre réaction | Quartiers libres - 16 novembre 2015

    […] la qualité de l’engagement de tous ces promoteurs de la haine des juifs. Quand ça se durcit, on change de crèmerie. Pourtant, l’aura de la résistance libanaise, dont la principale force, le Hezbollah, combat aux […]

  10. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] antisémite focalisée sur ses marottes ancestrales (les juifs et les francs-maçons) et l’extrême droite moderne plus sensible au combat civilisationnelle contre l’islam. L’extrême droite antijuive […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :