Gauz : Debout-payé

14 Oct

image

Des épisodes de la vie d’Ossiri, Ivoirien sans papier installé en France ayant vécu l’évolution du métier de la sécurité, alternent avec les observations de l’auteur, vigile de grands magasins à Paris, sur le fonctionnement des grandes enseignes et le comportement de leur clientèle.

Extrait:
« THÉORIE DU PSG. A Paris, dans tous les magasins ou presque, tous les vigiles ou presque sont des hommes noirs. Cela met en lumière une liaison quasi mathématique entre trois paramètres: Pigmentation de la peau, Situation sociale, et Géographie (PSG).
On en tire la théorie du « PSG restreint » énoncée comme suit: « A Paris, la concentration élevée de mélanine dans la peau prédispose particulièrement au métier de vigile. »
Mais partout dans le monde, situations administratives, idées reçues, niveau d’éducation, racisme assumé ou refoulé,contraintes économiques, etc…, finissent toujours par imposer à des hommes possédant des situations pigmentaires particulières des situations sociales particulièrement peu flatteuses. C’est la théorie « PSG générale ».
En occident par exemple, plus la concentration en mélanine dans la peau est élevée, plus la probabilité d’occuper une position sociale du néant est grande. Exception faite des Manouches. Eux, ce sont des hommes blancs mais leurs ancêtres ont du massivement chier dans les sanctuaires mariaux et des basiliques pontificales. Cela a provoqué des malédictions en séries sur toute leur descendance. Des dizaines de générations plus tard, les Gitans sont les seuls blancs plus déconsidérés encore que les nègres. La courbe d’évolution de leurs destin social, plaqué sur l’axe des abscisses, toujours très près du zéro absolu.

DILUTION PIGMENTAIRE. Plus on s’éloigne de Paris, plus la peau des vigiles éclaircit vers le beurre. En province, loin, loin dans la France profonde, il parait qu’il y a même des endroits où les vigiles sont blancs. »

%d blogueurs aiment cette page :