Archive | octobre, 2014

Rencontre-débat: « Palestine: Quelles perspectives politiques aujourd’hui? »

27 Oct

Palestine: Quelles perspectives politiques aujourd’hui?

Mercredi 29 octobre 2014 à 19h à MANiFESTEN (59 rue thiers, 13001 Marseille)

GUPS Aix-Marseille Palestine

Rencontre-débat avec:

Khaled Barakat, militant et écrivain palestinien, coordinateur de la campagne pour la libération d’Ahmad Saadat.
Il présentera; « la situation actuelle en Palestine après l’offensive israélienne à Gaza et les perspectives politiques. »

Charlotte Kates, avocate et membre de Samidoun, organisation de défense des prisonniers palestiniens.
Elle interviendra sur « les conditions de détentions de prisonniers palestiniens et le combat du mouvement de solidarité pour leur libération. »

L’événement sur Facebook:

Fizzi Pizzi : La pièce

27 Oct

Du colonialisme au sionisme : chronique d’une continuité idéologique du parti socialiste

26 Oct

Le blog de Saïd Bouamama

« Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces (1) ». C’est par ces mots que le président socialiste François Hollande annonce son soutien au gouvernement israélien trois jours après le début de l’attaque militaire contre Gaza qui a déjà fait alors 64 morts…

 DU COLONIALISME AU SIONISME

Beaucoup ont été à juste titre scandalisés, d’autres également nombreux ont été naïvement surpris. Une simple lecture de l’histoire du socialisme français suffit pourtant à saisir que la continuité idéologique du parti socialiste est sans faille sur cette question : le soutien au sionisme aujourd’hui plonge ses racines dans le colonialisme qui a marqué toute l’histoire du socialisme français. Pour illustrer ce propos, analysons l’approche du colonialisme des trois principales figures théoriques du socialisme français (2).

DU COL AU SION 2

Sur les fonts baptismaux jaurésiens

Le parti socialiste a choisi l’année 2005 pour fêter son centenaire c’est-à-dire qu’il prend comme point…

Voir l’article original 3 592 mots de plus

Séance du dimanche. Classé X

26 Oct

20141024-231537-83737974.jpg
Un documentaire sorti en 1998, réalisé Par Melvin van Peebles et Mark Daniels. Melvin Van Peebles, le réalisateur le plus intéressant du mouvement dit de la Blacksploitation (pour un aperçu, c’est ici), auteur notamment de Sweet Sweetback’s Baadasssss Song, analyse l’image et la place des Afro-américains dans le cinéma états-unien. Le documentaire balaye depuis Lire la suite

Image

15/11/2014 : Concert de soutien à la Parole Errante !

25 Oct

concertVLB

Image

Yasmina Khadra : Morituri

25 Oct

Morituri

Libérez Georges Ibrahim Abdallah !

25 Oct

Salif Keita : MADAN

24 Oct

Minute Charlie

24 Oct

Quand on regarde cette couverture, on ne peut que mesurer à quel point l’adage « on finit par basculer du côté où on penche » est juste.

 

charliehebdo1

 

Cette Une pourrait être celle de Minute. Konk n’aurait pas fait pire.
Un truc aussi lourdingue sur des femmes, noires, musulmanes et supposées profiteuses c’est la preuve que Charlie ne tourne pas en dérision des poncifs racistes mais fait marrer avec le racisme.
Pour savoir qui est leur public, il suffit de Lire la suite

Rencontre-débat avec Domenico Losurdo ce dimanche 26 octobre à 15h à la librairie SCOP Envie de lire

24 Oct

Rencontre-débat avec Domenico Losurdo ce dimanche 26 octobre à 15h
à la librairie SCOP Envie de lire (16 rue Gabriel Péri à Ivry-sur-Seine).

 

enviedelirelogo

 

Reconnu mais atypique, polémique même. Domenico Losurdo est un historien hors des sentiers battus.
L’un des rares, notamment, à déconstruire et réfuter le concept de « totalitarisme », si souvent employé par les tenants de la « fin de l’histoire » pour rassembler sous une même appellation nazisme, fascisme, stalinisme… et, par extension, communisme.
Refusant de jeter le bébé avec l’eau du bain, Losurdo s’attaque tout autant à la réécriture de l’histoire par les vainqueurs du moment qu’à « l’autophobie », ce sentiment qu’elle suscite dans le camp des vaincus. D’autant plus lorsque celle-ci empêche le passage par une véritable autocritique, indispensable pour tirer les enseignements du passé et mieux préparer l’avenir. Car à quoi d’autre devrait nous servir l’étude de l’histoire ?
C’est ce même esprit critique que Losurdo a appliqué récemment à des objets aussi divers que le « langage de l’empire », le libéralisme, ou encore la non-violence…
Mais le bougre a plus d’une flèche à son arc, et c’est en philosophe qu’il revisite la pensée de Hegel, de Nietzche ou encore de Gramsci. Excusez du peu, il viendra en converser avec nous tou-te-s lors de cette rencontre exceptionnelle, organisée en partenariat avec les éditions Delga.
Connaisseurs ou néophytes ?
Curieux en tous les cas ?
Venez nombreux !