Angela Davis

26 Jan

A. Davis

 

« Les murs renversés deviennent des ponts »

Angela Davis

Advertisements

Une Réponse to “Angela Davis”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les résidus de la pensée « dissidente  sont une moisissure idéologique | «quartierslibres - 11 juin 2015

    […] Pour ce qui est du complot mondial, en gros, il y aurait des gens (juifs, francs-maçons, illuminati, etc.) qui posséderaient génétiquement le contrôle des manettes de la finance internationale, qui vivraient hors-sol et imposeraient aux autochtones « enracinés » les pires sévices par méchanceté gratuite ou pour accomplir l’œuvre du diable. Cette pensée magique permet de travestir un dandy fils de notaire en un égal d’Amilcar Cabral et n’importe quel résident de la France métropolitaine gagnant bien sa vie en l’équivalent d’un résistant palestinien. C’est comme cela que Robert Faurisson a réussi à bicrave ses mensonges en expliquant être « un Palestinien dans son propre pays ». Une mascarade qui met le nationalisme français et son passé colonial au même niveau que les luttes de libération nationale des peuples colonisés (dont certains par le nationalisme français). Tout cela pour mieux masquer les mécanismes économiques et sociaux qui font que le seul complot mondial qui existe, c’est celui pensé et organisé par ceux qui possèdent le capital contre ceux qui produisent les richesses. Rien de neuf sous le soleil depuis la révolution industrielle, il y a plus de deux siècles, le tout ayant été expliqué et documenté par la pensée marxiste. Race, culture, religion et genre sont des éléments d’un contexte historique et deviennent dans les mains des dominants des instruments pour justifier et maintenir les dominations, comme l’ont expliqué Frantz Fanon ou Angela Davis. […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :