Alain Soral, un éditeur de fictions

5 Fév

La clique de Soral est forte pour échafauder des scénarios hallucinants en prenant des faits réels et en les reliant sans se soucier de la cohérence et de la véracité du tableau d’ensemble. Un peu a la manière du clip du Petit Journal sur le complot les Soraliens brodent de belles histoires avec rien.

Il y a peu de temps, c’est un militant de Grigny Omar Dawson du « Parti Des Grignois » qui en fait les frais. En deux raccourcis et quelques approximations le voilà devenu un espion anglais responsable du parcours terroriste d’Amedy Coulibaly.

ER-OmarDawson
Soral est fan de Jeanne d’Arc, alors un musulman anglais qui vient créer des cellules terroristes avec l’argent de l’ambassade américaine c’était le top du top.
L’honneur est sauf, Jeanne d’Arc est vengée et le complot talmudo-albiono-sioniste démasqué.
Soral lutte contre les islamo-racailles qui sont des islamo-sionistes au service de l’Empire Britannique. La boucle est bouclée.
Dans la réalité l’histoire relayée par ER est ridicule pour qui connaît Omar Dawson. Cette histoire aura au moins le mérite d’éclairer tous ceux qui proches de nos rangs prennent encore au sérieux les analyses d’E&R et de son « génial » penseur Alain Soral.

Cerise sur le gâteau durant cette même semaine de publication de l’agence de communication nationaliste E&R, Soral propose aussi un spot de recrutement pour l’armée française. Il sait tout faire, un vrai couteau-suisse.

Egalité & Réconciliation sous la houlette éclairée de son patron propose donc un super plan pour les « jeunes paumés » qui ne savent pas quoi faire ces 5 prochaines années et qui seraient tentés par le Djihad.

livre_legion

Alain est un défenseur de la patrie en danger, il partage le point de vue du gouvernement français quant à l’impérialisme (mais lui appelle ça le rayonnement du génie français). En fabriquant un clip de propagande pour la Légion Étrangère, E&R et Soral s’alignent sur les positions de la campagne de pub stop-djihad et contribuent ainsi à l’unité nationale en proposant aux jeunes de s’engager dans la Légion Etrangère.

ils_te_disentils_te_disent2
Il fallait y penser : la légion étrangère c’est l’intégration réussie. Dans les faits être légionnaire c’est être un larbin de l’impérialisme français mais pour Alain et son agence de pub tricolore c’est le summum de l’engagement, le paradis de la virilité gauloise.

E&R signe une belle vidéo qui assume ce que le gouvernement française n’ose pas reconnaître : la France est un pays belliqueux qui colonise. Cela confère un caractère viril à la France dans la bouche de Soral.
L’ancien légionnaire qui présente l’affaire explique avec truculence comment on sert la France sur le terrain. Une des choses à retenir c’est qu’il faut prendre l’oseille et ne pas réfléchir. Bel aveu qui vient détruire toute la propagande d’E&R. Opprimer, tuer au nom de l’armée française relève de la cupidité et ce n’est pas le fruit d’une manipulation.

quenelle_coloniale

Dans la même semaine sur Égalité et Réconciliation on trouve la mise en scène sur mesure des bienfaits de l’armée française et un costard taillé a un militant de quartier comme Omar Dawson métamorphosé sous la propagande d’E&R en un agent du S.A.S. chargé de transformer la Grande Borne en Tora Bora.
Puisque Soral et les siens peuvent raconter tout et n’importe quoi en faisant des liens de cause à effets alambiqués, pourquoi ne sortent-ils pas un papier sur les mic-macs sordides qui se passent en Afrique quand d’anciens militaires veulent y faire du fric ? Il y aurait la possibilité de tailler un uniforme vertueux au sergent recruteur dont Soral est aussi l’éditeur et qui semble directement impliqué dans une histoire plus sordide et sérieuse que les accusations d’espionnage lancées sur un militant de quartier.

le parisien laurent boucher titrele parisien laurent boucher

Au vu du pédigrée du légionnaire, si on veut continuer à rire en lisant les âneries de Soral, il serait prudent qu’Alain ne s’embrouille pas avec son nouvel écrivain comme il s’est fâché avec tous ses autres « camarades » de sa « dissidence en carton ».

8 Réponses to “Alain Soral, un éditeur de fictions”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Alain Soral, un éditeur de fictions | vi... - 5 février 2015

    […] La clique de Soral est forte pour échafauder des scénarios hallucinants en prenant des faits réels et en les reliant sans se soucier de la cohérence et de la véracité du tableau d’ensemble. Un peu …  […]

  2. La quête de sens | quartierslibres - 17 mars 2015

    […] quête de sens, pour certain.e.s, revient à assigner un sens à des choses au mépris du réel. C’est la mission que se donne […]

  3. Ça s’appelle un milliardaire | quartierslibres - 7 avril 2015

    […] on en croit les délires de Soral et de tous les aficionados de Meta Tv, Agence Info Libre et autres produits dérivés de la […]

  4. Pour l’amour de l’oseille, par haine des juifs et des homosexuels | quartierslibres - 12 mai 2015

    […] « Mathias Cardet », tu le sais puisque c’est ta créature. C’est toi qui l’as édité puis mis en scène à travers tes réseaux de diffusion. On te soupçonne même d’avoir écrit au […]

  5. Comprendre Soral | quartierslibres - 29 mai 2015

    […] continuer à te faire de l’argent avec les idiots qui te suivent, rédige un nouvel opus pour Kontre kulture s’intitulant « Comprendre le sport » dans lequel le sionisme aurait déteint sur les […]

  6. Les traditionnels supplétifs de l’Etat | quartierslibres - 27 juillet 2015

    […] Sigaut, un des produits phare d’E&R, restée fidèle à Soral (le fait qu’il soit son éditeur lui permet de supporter les insultes). Le reste fait des discours sur la mise en place d’une […]

  7. Le crime paie ? | Quartiers libres - 22 septembre 2015

    […] De 10 à 15 ans … Dans le droit français, ces peines là, c’est pour les crimes. Il y aurait donc des criminels à E&R et pas juste des petits bourgeois fils de notaire ? Il y a de quoi trembler. De quel genre de crime Cardet menace-t-il de dénoncer son pote Soral et E&R ? Dans la liste des infractions criminelles, il faut chercher où ? Dans les crimes contre les personnes ? Viol, torture, esclavage, meurtre, génocide, crime contre l’humanité … La liste est longue. Concernant le viol, il y a quelques incidents notoires. Entre les récits sur les animaux et le comportement à l’égard des femmes de Soral, il y a un faisceau de présomptions comme dirait un OPJ. Torture … Pourquoi pas ? Quand on regarde comment les employés de la dissidence acceptent d’être traités par leurs patrons. On peut imaginer sans peine qu’une réunion de travail d’E&R vire à la séance d’humiliation suite à une bouffée de fureur de Soral. Mais faut rester objectif, cela relève plus du harcèlement. Meurtre ? Au regard des profils d’Alain Soral et des dissidents, difficile de les imaginer tuer des gens ailleurs que sur PS4 en jouant à Call of Duty. Quoi que… […]

  8. Le nazisme, ce n’est pas le socialisme ! | Quartiers libres - 22 octobre 2015

    […] police française aux balles allemandes. Bien qu’il soit libre de droit, il y a peu de chance que Kontre Kulture le republie. Nous allons le faire avec nos modestes moyens en l’illustrant avec des images […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :