Archive | avril, 2015

The Emotions : Going on strike

29 Avr
Publicités

Barbès Blues au temps du couvre-feu (partie 5) / Farid Taalba

29 Avr

algerie-stora-web440

Barbès Blues au temps du couvre-feu (épisode précédent)

Un car de police se trouvait encastré dans une brasserie qu’il venait d’éventrer sans que Môh ne pût comprendre comment et pourquoi. Il avait aussi sans doute fauché un chaland et un marchand de quatre saisons dont l’étal avait volé en éclats: ils étaient tous deux étendus sur le pavé, Môh devinait ici ou là quelques membres des corps plus ou moins masqués par les attroupements que leur chute brutale avait attirés autour d’eux. En effet, une partie de la foule s’était précipitée pour porter secours à ces pauvres bougres qui avaient eu le malheur de se trouver sur la trajectoire.

Les mines défaites et affolées de leurs secouristes, ainsi que la discordance de leurs voix qui fusaient de façon désordonnée et pressantes, en disaient long sur leur état de santé. L’autre partie de la foule, frappée de colère, s’était dirigée vers le car de police en levant des poings vindicatifs; un fleuve d’injures et de malédictions roulait au dessus de toutes ces têtes qui n’en faisaient plus qu’une, et dont les différents visages étaient traversés par des rictus qui creusaient le lit de la même détermination. Le tableau du drame se posait ainsi sous ses yeux lorsque Môh serra soudainement les dents en se couvrant la bouche d’une main qu’il finit par mordre comme pour amortir le choc de ce qu’il voyait. Le conducteur fit marche arrière, un frémissement hérissa la vague humaine qui déferlait en écumant son ressentiment. Un des policiers tira alors Lire la suite

Great Masters of the Oud A tribute to Nasser Shamma

29 Avr

Il y a aussi des personnes qui créent et profitent de la confusion : LE VRAI VISAGE D’ETIENNE CHOUARD

28 Avr

Ce dossier est une synthèse collective sur l’un des confusionnistes qui favorisent la montée du fascisme, réalisée grâce à des informations rassemblées ces dernières semaines dans de nombreux groupes dont Quartiers Libres.
Ce dossier a été terminé le 17 mars et a été envoyé à tous les sites et collectifs concernés (il n’est pas rattaché à l’un d’eux en particulier). Lors de sa réception, nous avons tout d’abord hésité à le publier, Chouard étant très peu connu dans les quartiers. Cependant, dans les circonstances actuelles, il est important de rappeler notre combat contre la confusion et de contribuer au démasquage de ce proche de Soral et de la dissidence en carton.
 

LE VRAI VISAGE D’ETIENNE CHOUARD

chouard_soral
Professeur d’économie en lycée, Etienne Chouard(1) se fait connaître en France à partir de 2005, en participant à la lutte contre le projet de constitution européenne (TCE). Cependant, à la différence d’opposants de gauche, comme Raoul Marc Jennar qui fait le tour de la France en 150 conférences-débats contre ce projet de constitution, Etienne Chouard ne quitte quasiment jamais son ordinateur durant cette période et débat donc, sur son blog, avec chacune des deux mouvances qui refusent ce projet : la gauche radicale et l’extrême-droite (au total 53% des votants français). Conséquence de cette victoire, Etienne Chouard caresse le mythe de l’union des contraires contre le pouvoir en place et se rapproche d’organisations d’extrême-droite prônant également ce rapprochement, à commencer par Egalité et réconciliation dont le président-fondateur se revendique « national-socialiste »(2) et avec laquelle il multiple les rencontres, conférences(3,4), entretiens et soutiens mutuels. Ménageant la chèvre et le chou, les racistes et les antiracistes, les phallocrates et les féministes, Etienne Chouard choisit une posture angélique et ambiguë sur de nombreux sujets. Il essaie notamment de faire Lire la suite

Grandmaster Flash & The Furious Five : The Message

28 Avr

#StopArmingIsrael

27 Avr
Soiree_BDS-1
La Campagne BDS France à Paris vous invite à une soirée publique le mercredi 29 avril à 19h
Cette soirée #StopArmingIsrael aura pour thème :
COMMERCE D’ARMES AVEC ISRAEL : LA SITUATION ET LA CAMPAGNE POUR L’EMBARGO
Le Cas d ‘Elbit
Maren MANTOVANI, coordinatrice des relations internationales pour la Campagne palestinienne « Stop The Wall » et du secrétariat du BNC nous fera l’honneur de sa présence, ainsi que Patrice BOUVERET Directeur de l’Observatoire des Armements, ainsi que Sivan HALEVY de la Campagne BDS France.
L’entrée est libre, inscription à rencontre29avril@gmail.com
CICP,   21 ter rue des Boulets   75011 Paris (métro 9 rue des boulets)

Problèmes d’orientation chez les chasseurs de confusionnistes

27 Avr

Il est, actuellement, de bon ton chez certains blogueurs ou militants du monde virtuel d’affubler leurs adversaires ou ennemis politiques de divers qualificatifs diffamatoires et stigmatisants.

Parmi ceux-là, les termes « confusionniste », « rouge-brun », « conspirationniste » ou « antisémite » ont le vent en poupe.

Ces étiquettes sont autant de termes destinés à salir et à discréditer ceux que l’on vise, tout en faisant l’économie d’une critique politique construite.

Quitter le champ politique pour les rivages de la réprobation morale permet de se poser, à peu de frais, en gardien d’une orthodoxie imaginaire, de cacher ses propres faiblesses d’analyse et ses incohérences.

Si le fait d’essayer de poser des lignes de partage idéologique nettes entre son combat et celui de ses ennemis est une intention louable et une nécessité politique, il faut reconnaitre que, derrière cette volonté se cache bien souvent des desseins moins honorables. Cela permet d’exister dans un petit monde politique marginal en distribuant les bons et les mauvais points. Il s’agit alors d’une posture morale davantage que politique.

L’antiracisme et l’antifascisme moral des années 80 et 90 n’ont jamais stoppé le Front National, et l’emploi de l’étiquette de « facho » pour désigner tout et n’importe qui a été contre-productif.

Reprenons une à une les catégories de ces chasseurs.

Depuis le 11/9, le qualificatif « conspirationniste » est employé à tors et travers. Cette étiquette infamante couvre d’opprobre les auteurs de textes présentant des doutes et des critiques légitimes autant que les faiseurs de récits délirants fondés sur une idéologie plus que douteuse. Depuis le début des années 2010, certains militants « antifascistes de sensibilité libertaire » se sont autoproclamés experts en conspirationnisme « de gauche ».

Animés par une logique relevant du soupçon policier, ils considèrent que tout relais de texte ou d’information depuis une source « suspecte » implique obligatoirement une adhésion idéologique totale, même lorsque cela est fait en toute ingénuité. Ainsi, l’utilisation d’un texte venant d’un site conspirationniste, fait forcément de vous un conspirationniste, quand bien même le texte seul ne permettait aucunement de le laisser croire, et malheur à vous si une de vos productions est reprise par ce genre de sites: cela est la preuve irréfutable de vos accointances avec la « bête immonde ».

Il n’est pas question de nier l’existence de thèses conspirationnistes et de leur impact politique auprès des classes populaires et au-delà, mais de mettre en garde contre une propension à l’accusation généralisée contre toute Lire la suite