Inventaire et liquidation des stocks avant changement de propriétaire : Soral et l’accessoire

10 Juin

La dissidence, et ses leaders marquent le pas. Leurs discours payant en conférence et sur le Net a réussi à fidéliser une clientèle durant quelques temps, mais la crise est bien présente. Les affaires tournent moins bien.
D’un côté, Dieudonné tente une arnaque à l’assurance pour se barrer avec la caisse comme le pensent certains de ses anciens alliés. D’autres prédisent un futur exil autre que fiscal au Cameroun.
De l’autre Soral est en chute libre depuis que son autoportrait dans la salle de bain a ruiné son image de père la morale et révélé le fond de sa personnalité aux gens qui avaient envie de croire aux fables du « front de la Foi » et autres slogans creux.

Les éléments du décor sont bazardés aux enchères, alors pour faire croire qu’il y a encore un peu d’avenir dans le mensonge réconciliateur il faut utiliser un costume.
En plein inventaire et liquidation du mobilier avant changement de propriétaire, Soral le manager «d’Egalité & Réconciliation » se déguise pour continuer d’écouler les invendus.

soral_déguisé Il y a plusieurs milliers de « j’aime » pour ce cliché. Le « j’aime » est le mètre étalon de l’engagement militant chez les dissidents. Avec un tel cliché, malgré son irrésistible dégringolade, Soral peut prétendre qu’il est le n°2 de la mouvance derrière l’indétrônable Dieudonné.
Tout flatteur ne vit qu’aux dépends de ceux qui l’écoutent. Cette photo a été mise en ligne afin de flatter les idiots qui mettent en scène leur foi à coup de selfie ou de versets coraniques sur le net. Au final c’est que du spectacle, un truc d’hypocrites.

Ceux qui sont au contact de frères et sœurs « qui pratiquent depuis 20 ou 40 ans, et qu’en font pas tout un boucan » savent que « La première qualité d’un musulman c’est d’être humble ». Y a rien d’humble, de droit ou de juste dans cette galaxie de « m’as tu vu ».
Comme son autoportrait dans sa salle de bain cette image révèle Alain Soral. Lorsqu’on regarde le cliché, on constate que Soral « l’expert » autoproclamé des banlieues et donneur de conseil aux musulmans (au point de leur conseiller de manger du porc) ne connaît que superficiellement l’islam.
Le chapelet ne se tient pas et surtout ne s’égrène pas de la main gauche. Tout comme on ne mange pas avec la main gauche. Certains dissidents pourront arguer du fait que la photo a été mise à l’envers en raison d’une manipulation « sioniste » mais la tasse « E&R » sur la bibliothèque en arrière fond prouve que Soral – bien culotté pour une fois – a mis son chapelet à l’envers. Ce cliché est une mascarade. Elle est à la hauteur des soirées déguisées en « africains » de certains policiers. Une blague potache mise en ligne destiné à drainer les derniers paumés qui se réclament musulmans dans la galaxie d’E&R.

police_soirée

Cette photo d’un Soral pieux oscille entre l’exploitation du racisme folklorique franchouillard et l’opération de communication bâclée. Plus le temps passe et plus la vérité apparait.
Quand un bonimenteur parle et s’agite, il ne faut pas écouter tout son baratin ni suivre des yeux ses mains mais juste se focaliser sur ce qu’il propose concrètement. Et c’est peu écrire que y a rien de glorieux ni d’intelligent dans ce que propose Soral et ses disciples. Le vote FN et la haine des juifs sont les seules hypothèses qu’ils ont proposé. Comme tous les bonimenteurs, ils disparaissent quand il faut assurer le service après-vente du poison qu’ils ont vendu avec leur campagne pour le FN.

canapé en promotion

« Y’a rien, y’a rien… Laisse les en chien
A part la haine cousin ils ont rien, R.A.S
Y’a rien, y’a rien…
Vont s’faire rafalé laisse les parler gros ils feront rien, RAS »

Publicités

9 Réponses to “Inventaire et liquidation des stocks avant changement de propriétaire : Soral et l’accessoire”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La ligne Philippot et les grands écarts de Soral | quartierslibres - 17 juin 2015

    […] n’y a donc que les fans inconditionnels des blagues de mauvais goûts bramées sur canapé rouge qui vont pouvoir se contenter des élucubrations du gars qui prétend « comprendre l’empire » […]

  2. A problème réel, une solution concrète : l’exemple de la Grèce | quartierslibres - 10 juillet 2015

    […] social. Dans la version française, ça donne les phobies d’un fils de notaire vautré sur son canapé rouge ou les ravalements de façade du FN pour cacher son libéralisme et son racisme. Les […]

  3. « Tu es le genre de mec à porter plainte » | quartierslibres - 3 août 2015

    […] canal racisme historique » Jean-Marie. Il suffit que ses analyses dépassent le cadre cosy de son canapé rouge et des « j’aime » sur FB pour que la pensée soralienne […]

  4. Frédéric Delavier, coach de la pensée raciste protéinée | quartierslibres - 17 août 2015

    […] vague migratoire « sans précédent » qui fait fantasmer toute l’extrême droite (celle vautrée sur des canapés rouges comme celle occupée à régler ses comptes devant des tribunaux ou celle qui se regarde dans un […]

  5. Ligue des tocards | Quartiers libres - 15 septembre 2015

    […] populaire. Aujourd’hui, la dissidence c’est « confessions intimes », tout le monde assis sur un canapé à raconter sa vie et déballer son intimité sur fond de justifications théologiques et […]

  6. Démontage des affirmations de droite et d’extrême-droite | CACi du Saumurois - 8 décembre 2015

    […] dangereux racistes, négationnistes, homophobes, sexistes etc… dont les actions sont aussi marchandes […]

  7. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] de tiroirs de son public le plus indulgent et remplir son matelas de cash. La fuite au Cameroun, pour se réfugier dans sa villa, devient donc un projet assumé par « le comique le plus doué de sa génération ». Son génie […]

  8. Des clics de la dissidence | Quartiers libres - 8 janvier 2016

    […] le dégonflage de Dieudonné suite à l’affaire de la « quenelle » il y a deux ans, c’est la récession. On l’a vu d’abord avec le limogeage d’une partie du personnel dissident. Depuis, les […]

  9. Soral : PME, MMA, blablabla | Quartiers libres - 11 février 2016

    […] la crise et, depuis un an, c’est même la récession. Soral risque ainsi de se retrouver à poil autrement que sur un selfie. Son partenariat avec […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :