La ligne Philippot et les grands écarts de Soral

17 Juin

La ligne Philippot est celle qui a été la plus vendue par Soral.

Son site « égalité et réconciliation » a fait la promotion jusqu’à récemment des nombreuses interventions médiatiques du susnommé.

ER_Philippot1

Ainsi, Soral a tenté de faire croire qu’il existait une convergence possible entre le racisme à l’ancienne à dominante antisémite et colonialiste de Jean-Marie Le Pen et celui, plus feutré, à dominante cultuelle et culturelle, défendu par Philippot. Bien que leurs divergences soient visibles pour un collégien tout juste dégrossit par ses cours d’éducation civique, pendant des années, avec leurs illusions sur les lignes politiques de Chauprade et Philippot, Soral et ER ont été les rabatteurs du FN.

Seul un idiot ne peut voir que pour Philippot/Chauprade il faut que l’extrême droite rallie le camp des vainqueurs de la seconde guerre mondiale alors que Jean Marie Le Pen refuse de trahir le camp que la droite nationale avait majoritairement choisit en 1939 : « Plutôt Hitler que le Front populaire ».

Dans l’espace politique et médiatique français ces deux postures de l’extrême droite se déclinent ainsi :
Pour Le Pen, il est hors de question de dire du bien des juifs et de remettre en question le bilan « globalement positif » de la gestion européenne par les nazis entre 1939 et 1945.
Pour Philippot et Chauprade, qui veulent arriver au pouvoir, il faut s’aligner sur la stratégie des droites radicale du nord de l’Europe : une (fausse) défense des droits des travailleurs, des femmes, des homosexuel.le.s et des juifs, pour taper toujours plus fort sur les immigrés et les « musulmans ».

Soral, le génie politique visionnaire, n’avait pas vu, ni prévu ni compris, que mettre Philippot et Le Pen dans le même bateau ne fonctionnerait pas.
Comble de l’ironie pour le pourfendeur, assis sur canapé, du sionisme : aujourd’hui, son dernier poulain au FN est représenté par Gilles William Goldandel dans une affaire qui l’oppose au Qatar. On apprend dans la presse mainstream que ce « choix » permet de transcender les partis, et que l’un des avocats du FN qui aurait du s’en charger était Maître Dassa Le Deist (premier avocat d’Esteban Morillo et de l’association « vigilance halal« ). Rien de très éloigné de la ligne Goldnadel en somme.

soral_goldnadel
On a donc le dernier champion idéologique en date de Soral opposé au Qatar, état croupion de l’impérialisme, qui a choisi pour avocat un sioniste. Une preuve de plus que les analyses et les choix stratégiques de Soral mènent dans le mur. La réconciliation se fait au détriment des crédules.

Il n’y a donc que les fans inconditionnels des blagues de mauvais goûts bramées sur canapé rouge qui vont pouvoir se contenter des élucubrations du gars qui prétend « comprendre l’empire » et l’expliquer aux gens.

Pour le reste, Soral n’a pas changé : il déteste plus les juifs que les noirs et les arabes, mais s’entend très bien avec qui gueule plus fort que lui, et peut lui prêter main forte pour écraser tout ce qui n’est pas « gaulois ».

Il y a pas loin de 15 ans, sur un plateau télé, il expliquait qu’en bon franchouillard il n’en n’avait rien à faire de la Palestine. Soral a ensuite vendu le FN au travers de Chauprade, puis de Philippot. Dans le même temps il déversait un tombereau de saloperies sur les juifs et les homosexuels afin de nous faire oublier qu’il considère les maghrébins et les noirs comme humains de seconde zone.

Aujourd’hui, Chauprade promeut une alliance avec l’état sioniste au sein du FN et Florian Philippot est outé et défendu par un avocat membre du CRIF. Après la confrontation au réel de la ligne Chauprade voici donc celle de Philippot. Deux magnifiques sorties de route, symboles de la médiocrité de la pensée soralienne.

Ça en dit long sur les qualités politiques du bonhomme qui veut nous aider, moyennant finance, à « comprendre l’empire ».

La réalité est que n’importe quel ouvrage de Soral sur une étagère de bibliothèque est un aveu de faiblesse intellectuelle.

Publicités

Une Réponse to “La ligne Philippot et les grands écarts de Soral”

Trackbacks/Pingbacks

  1. « Tu es le genre de mec à porter plainte » | quartierslibres - 3 août 2015

    […] à court de figures symboliques pour nous vendre le FN. Après la ligne Chauprade, la ligne Philipot maintenant la ligne « canal racisme historique » Jean-Marie. Il suffit que ses analyses […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :