Le crime paie ?

22 Sep

Il ne fallait pas s’attendre à des miracles : la ligue des tocards ne pouvait pas produire du beau jeu.

Il faut aussi rajouter le direct annulé comme au bon vieux temps des matchs diffusés en « Eurovision ».

LLP_eurovision

Tactiquement, la production a été conforme à nos prévisions. Une succession décousue de retournements de vestes et d’anecdotes sur le manque de courage physique et la malhonnêteté de Soral afin de lui contester le leadership de la dissidence en carton.

Le serviteur du Duc d’Anjou et les 4 fantastiques avaient deux objectifs dans cette soirée.

Premièrement, faire oublier qu’ils se sont goinfrés et en toute connaissance de cause d’un gâteau qu’ils recrachent aujourd’hui.

Deuxièmement, sauf peut-être pour au moins l’un d’entre eux, essayer de grappiller les restes des recettes du cuisinier empoisonneur qu’est Dieudonné depuis 2004.
Tant bien que mal, chacun a tenté de marquer de la distance avec Soral, tout en essayant de reprendre à son compte l’aura de Dieudonné. Car le comique reste la figure de proue de ce radeau de la Méduse qu’est la dissidence, il conserve encore la sympathie de nombreuses personnes.
Dans le business de la dissidence, et de ceux qui surfent sur cette vague, chacun sait que sans le talent du locataire du Théâtre de la Main d’Or aucun pitre de ce mouvement « politique et de ré-information » n’aurait pu bénéficier d’une surface médiatique suffisante pour lui permettre de refourguer ses produits à des gogos.

La soirée n’a pas été un évènement majeur, cependant Soral n’a pas manqué de la regarder et de décorer sa page Facebook avec un article de Quartiers Libres. Comme quoi, il ne sait pas lire ou bien il s’est rendu compte que pour dresser un bilan sérieux de ce qu’est « la dissidence », il fallait utiliser le boulot de gens qui font preuve de constance dans la justesse des analyses de ce mouvement.

Soral-LDT-Medine

Le meilleur du pire de cette vidéo est sans conteste Mathias Cardet qui a claironné que Soral avec E&R était passible de 10 à 15 ans de prison pour des faits graves. Il a balancé cela sur le ton de la menace en insistant sur le fait que son ami Soral devait lui lâcher un peu la grappe. Si ce n’est pas le cas, Hooliblack antisystème ultra violent risque de se métamorphoser en « Huggy les bons tuyaux » qui va baver au comicot.
Le plan, « je-te-poucave-sans-te-poucaver » reste un grand classique du baltringage.

« Aucun remords pour mes pêchés,
Tu me connais je suis assez bestial pour de la monnaie »

De 10 à 15 ans … Dans le droit français, ces peines là, c’est pour les crimes.
Il y aurait donc des criminels à E&R et pas juste des petits bourgeois fils de notaire ?
Il y a de quoi trembler.
De quel genre de crime Cardet menace-t-il de dénoncer son pote Soral et E&R ?
Dans la liste des infractions criminelles, il faut chercher où ?
Dans les crimes contre les personnes ? Viol, torture, esclavage, meurtre, génocide, crime contre l’humanité … La liste est longue.
Concernant le viol, il y a quelques incidents notoires. Entre les récits sur les animaux et le comportement à l’égard des femmes de Soral, il y a un faisceau de présomptions comme dirait un OPJ.
Torture … Pourquoi pas ? Quand on regarde comment les employés de la dissidence acceptent d’être traités par leurs patrons. On peut imaginer sans peine qu’une réunion de travail d’E&R vire à la séance d’humiliation suite à une bouffée de fureur de Soral. Mais faut rester objectif, cela relève plus du harcèlement.
Meurtre ? Au regard des profils d’Alain Soral et des dissidents, difficile de les imaginer tuer des gens ailleurs que sur PS4 en jouant à Call of Duty. Quoi que

Dans les crimes contre les biens ? Vol, escroquerie …
Là, forcément, on peut avoir des soupçons tant l’oseille est l’Alpha et l’Oméga de la dissidence en carton.

llp-dieudonné-soral

Crime contre l’état ? Complot, intelligence avec une puissance étrangère, évasion fiscale, fausse monnaie …
Evasion fiscale ? Un peu comme Dieudonné avec ses 650 000 euros sous le matelas, son argent qui part au Cameroun et son projet de devenir « assureur dissident » ? Cela devient plausible.
Complot ? Le coup d’état du 14 juillet ? E&R ne peut être sur la sellette pour avoir relayé cette mascarade !
Intelligence avec une puissance étrangère ? C’était à l’époque de la guerre froide et de la lutte contre le communisme que l’on risquait la prison pour le simple fait d’être soupçonné de bosser pour l’Union Soviétique. Le KGB alors était « le bras armé du Parti communiste de l’URSS et le détachement militaire d’avant-garde de la lutte mondiale du PCUS contre l’impérialisme international jusqu’à la victoire universelle du communisme ». Autre temps, autre mœurs…
Aujourd’hui charbonner pour la Russie de Poutine ça permet d’ouvrir des agences de presse en Occident et de faire vivre des reporters dissidents qui ne passeront jamais par la case prison et se réfugient dans les jupes des policiers et des juges à la moindre bousculade.
On n’est pas criminalisé pour être un porte-parole de Poutine en France : c’est un truc qui rapporte des millions.
Aucune chance donc que Soral soit arrêté comme l’a été Jacques Duclos le 28 mai 1952 quand le PCF mobilisait contre la venue à Paris du général Ridgway, bourreau de la Corée. Peu de chance que Soral soit arrêté avec des pigeons voyageurs dans sa voiture.
Les pigeons que Soral trimballe dans la dissidence ne servent pas a communiquer avec la Russie, ce sont juste de magnifiques spécimens humains à plumer.
Si ce n’est pas la Russie, ce peut être l’Iran qui a donné des sous du temps de la « liste antisioniste » : la confession a été faite par Soral un jour de dîner trop arrosé à Nice, le 9 mars 2013, et diffusée par son équipe. L’État n’a pas l’air d’être au taquet là-dessus : Valls aurait tort de torpiller véritablement ses ennemis de confort. L’intelligence avec l’ennemi est un crime trop sérieux pour lancer les services de l’Etat sur la piste de pitres.

Cardet a donc balancé que Soral et E&R pouvaient prendre 15 ans de placard. Tout cela reste du spectacle orchestré par un mytho. C’est une farce du même niveau que l’État qui met en scène son affrontement avec « la dissidence ». Cardet le reconnaît d’ailleurs : Soral et Dieudonné sont les alliés objectifs de Valls et des sionistes et lui même a participé à cette mascarade.
Un pouvoir faible a besoin d’un adversaire à sa mesure, caricatural, idiot et inoffensif.
C’est pour cette simple raison que Valls continuera son simulacre de lutte contre Soral et Dieudonné et fera tomber la répression sur d’autres.
Il n’a pas l’intention de les faire disparaître. Leur existence médiatique garantie sa survie politique.
Mathias, qui est un garçon intelligent – comme tous les escrocs – le sait bien. Il explique dans cette vidéo comment E&R et la LDJ ont chacun orchestré leur mise en scène respective.
Chacun a besoin de l’autre pour exister.

soral_belghoul_cardet_TMO

Impossible de résister au plaisir de conclure par ces quelques rimes de Lunatic qui semblent avoir été écrites pour Mathias:

« Je suis trop pourri quand je rentre ça sent le moisi
On reconnait mon haleine de Fleury jusqu’à Noisy
J’ai choisi mon chemin, non je crois que c’est mon destin et
Si t’as un blème je te plante dans l’intestin »

A un détail près : Cardet n’arrive pas la cheville d’Ali et de Booba, en bon dissident il règle ses comptes en caftant. Et au passage, quand il critique les gens qui font du biffe en parlant mal des femmes noires, il ne faut pas qu’il oublie de se mettre dans le même sac tellement ses ouvrages débordent d’insultes racistes envers sa propre mère et ses sœurs.

Advertisements

4 Réponses to “Le crime paie ?”

Trackbacks/Pingbacks

  1. 22 September, 2015 13:34 | Boycott - 22 septembre 2015

    […] Le crime paie ? https://quartierslibres.wordpress.com/2015/09/22/le-crime-paie/ […]

  2. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] passages de leurs prestations comme « la LDJ m’a tuer, mais je me soigne » ou encore « l’Iran m’a passé 300 000 euros pour 1,23% aux européennes de 2009 ». Leur collaboration leur a permis de plumer leurs fans, […]

  3. Soral et Conversano, les anges de la téléréalité dissidente | Quartiers libres - 11 décembre 2016

    […] nous avons déjà écrit sur le personnage. Sur sa vie mytho dans les stades jusqu’à son rôle d’escroc de la dissidence. Seule petite nouveauté, Soral annonce une info que nous ne pouvons ni infirmer ni confirmer, […]

  4. Soral et Conversano, les anges de la téléréalité dissidente – ★ infoLibertaire.net - 11 décembre 2016

    […] sur le personnage. Sur sa vie mytho dans les stades jusqu’à son rôle d’escroc de la dissidence. Seule petite nouveauté, Soral annonce une info que nous ne pouvons ni infirmer ni […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :