SIGNOR K : DALLA PARTE DEL DIRITTO ALL’ABITARE

22 Oct

La liberté s’achète, et celui qui ne peut payer se retrouve à la rue
Le loyer, les taxes et factures, et l’inflation
Devenir malades de ces conditions,
Sans aucun moyen de guérison.
Sans travail, sans revenu, sans ressources, sans logement,
Plein de « sans » qui finissent en urgences,
et en conséquence des milliers de gens sans patience.
Entre ceux qui profitent pour faire de l’argent
Et ceux qui luttent pour un logement:
Qui a choisi une option criminelle?

On est du côté de ceux qui se battent pour la dignité,
de ceux qui se tapent pour avoir un toit parce qu’ils n’en n’ont pas!

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :