SIGNOR K : DALLA PARTE DEL DIRITTO ALL’ABITARE

22 Oct

La liberté s’achète, et celui qui ne peut payer se retrouve à la rue
Le loyer, les taxes et factures, et l’inflation
Devenir malades de ces conditions,
Sans aucun moyen de guérison.
Sans travail, sans revenu, sans ressources, sans logement,
Plein de « sans » qui finissent en urgences,
et en conséquence des milliers de gens sans patience.
Entre ceux qui profitent pour faire de l’argent
Et ceux qui luttent pour un logement:
Qui a choisi une option criminelle?

On est du côté de ceux qui se battent pour la dignité,
de ceux qui se tapent pour avoir un toit parce qu’ils n’en n’ont pas!

%d blogueurs aiment cette page :