Séance du dimanche. Adrien Marquet, de Jaurès à Pétain. Les dérives d’une ambition

27 Déc


L’amnésie en politique est mauvaise conseillère. On aurait aimé finir une année 2015 déjà lourde sur une note plus légère, mais les dernières nouvelles du front incitent plutôt à ne pas baisser la garde face à un pouvoir en pleine dérive. On entend depuis l’instauration de l’état d’urgence et les mesures pétainistes que l’actuel gouvernement veut faire graver dans la constitution que Hollande et Valls trahiraient (ce qui reste) du socialisme. Rien n’est plus faux. Valls, Hollande, Cazeneuve, Urvoas, Le Guen et tous les cloportes rampants qui assurent le service après-vente du virage fasciste mou du gouvernement s’inscrivent dans une tradition du socialisme français qui n’a jamais disparu : le néo-socialisme. Cette forme de socialisme de gouvernement, fondée sur un capitalisme tempéré et un autoritarisme clair et franc a donné lieu en juillet 1933, lors du 30e congrès de la SFIO, à une scission d’une vingtaine de députés appelés à une brillante carrière au début de la décennie suivante, autour d’Adrien Marquet et de Marcel Déat en particulier. Le fondateur du Parti néo-socialiste en 1935, Adrien Marquet, une sorte de Julien Dray d’avant-guerre ayant évolué de l’extrême-gauche socialiste vers une position autoritariste fondée sur un abandon du marxisme et appuyé sur le tryptique « ordre, autorité, nation ». Il proposait ni plus ni moins que de « prendre le fascisme de vitesse » : l’idée était de mettre en application une forme de socialisme autoritaire et corporatiste proche du modèle fasciste italien, ce qu’il faisait dans sa bonne ville de Bordeaux, dont il avait gagné la mairie à gauche tout en s’y maintenant grâce à la droite et l’extrême-droite jusqu’en…1944. En clair : faire la politique de l’extrême droite pour lui barrer la route et maintenir son petit pouvoir personnel. Exactement ce que font les pitoyables émules des néo-socialistes actuellement au pouvoir. On rappellera donc, juste pour mémoire, que les principaux leaders néo-socialistes Marquet et Déat ont fini cadres zélés de la collaboration avec l’occupant nazi et qu’ils ont couvert avec l’enthousiasme des convertis toutes les saloperies antisémites de Vichy. Marquet, maire docile dans la Gironde du préfet Papon  est même ministre de l’intérieur du gouvernement Pétain-Laval en 1940, alors que Déat dirige le RNP, ultra-collaborationniste. Valls, Hollande et consorts ont de beaux jours devant eux si la boutique Le Pen arrive un jour à s’incruster à la tête de l’État.


Ce documentaire de Barcha Bauer et Michel Cardoze sorti en 2008 pour la télévision retrace donc la trajectoire exemplaire d’Adrien Marquet, de Jaurès à Pétain, des renoncements aux principes les plus élémentaires de la gauche -même social-démocrate- à la mise en pratique des mesures pétainistes. Au nombre desquelles, bien sûr, la déchéance de la nationalité pour ceux que le régime considérait comme incompatible avec l’identité nationale : Juifs, Roms, étrangers rouges ou anarchistes, tous englobés sous le joli terme de « terroristes ».

16 Réponses to “Séance du dimanche. Adrien Marquet, de Jaurès à Pétain. Les dérives d’une ambition”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Séance du dimanche. Adrien Marquet, de Jaurès à Pétain. Les dérives d’une ambition | Qua rtiers libres | Raimanet - 27 décembre 2015

    […] https://quartierslibres.wordpress.com/2015/12/27/seance-du-dimanche-adrien-marquet-de-jaures-a-petai… […]

  2. Solidarité inacceptable, grève criminelle | Quartiers libres - 11 février 2016

    […] faut qu’ils attendent leur tour, en rang par deux. Et puis, comme il dit si bien, Manuel – Adrien Marquet reborn– Valls «expliquer, c’est déjà un peu excuser». Alors faut surtout pas chercher à […]

  3. L’âne médiatique embarqué | Quartiers libres - 3 mai 2016

    […] sur la fascisation de plus en plus claire de l’État néo-socialiste, rien sur les techniques militaires appliquées aux populations civiles. Rien sur le délire […]

  4. L’âne médiatique embarqué | ★ infoLibertaire.net - 3 mai 2016

    […] sur la fascisation de plus en plus claire de l’État néo-socialiste, rien sur les techniques militaires appliquées aux populations civiles. Rien sur le […]

  5. L’âne médiatique embarqué – ★ infoLibertaire.net - 3 mai 2016

    […] sur la fascisation de plus en plus claire de l’État néo-socialiste, rien sur les techniques militaires appliquées aux populations civiles. Rien sur le […]

  6. N’ayons l’air de rien, matraquons cette révolte – Le Rel@is - 3 mai 2016

    […] sur la fascisation de plus en plus claire de l’État néo-socialiste, rien sur les techniques militaires appliquées aux populations civiles. Rien sur le délire […]

  7. L’État néo-socialiste et la tentation mexicaine | Quartiers libres - 6 mai 2016

    […] seule réponse à cette offensive mexicaine des héritiers d’Adrien Marquet et de Marcel Déat est de tenir la ligne et de ne rien céder à la violence de l’État. Ni un paso atrás ! On […]

  8. L’État néo-socialiste et la tentation mexicaine – ★ infoLibertaire.net - 6 mai 2016

    […] seule réponse à cette offensive mexicaine des héritiers d’Adrien Marquet et de Marcel Déat est de tenir la ligne et de ne rien céder à la violence de l’État. Ni un […]

  9. L’État néo-socialiste et la tentation mexicaine | ★ infoLibertaire.net - 6 mai 2016

    […] seule réponse à cette offensive mexicaine des héritiers d’Adrien Marquet et de Marcel Déat est de tenir la ligne et de ne rien céder à la violence de l’État. Ni un […]

  10. Démocrature | Quartiers libres - 4 juillet 2016

    […] après quatre mois de mobilisation et malgré une répression ultra-violente. Certes, le pouvoir néo-socialiste a complètement perdu le peu de contact qui lui restait avec la réalité et s’en remet aux […]

  11. Démocrature – ★ infoLibertaire.net - 4 juillet 2016

    […] mois de mobilisation et malgré une répression ultra-violente. Certes, le pouvoir néo-socialiste a complètement perdu le peu de contact qui lui restait avec la réalité et […]

  12. État d’urgentisme | Quartiers libres - 19 juillet 2016

    […] vers le pétainisme franc et direct. Le travail de l’opinion par les intellectuels organique du néo-socialisme permet aux prophéties néo-conservatrices de se réaliser, et d’aboutir à ce pour quoi le […]

  13. État d’urgentisme – ★ infoLibertaire.net - 19 juillet 2016

    […] pétainisme franc et direct. Le travail de l’opinion par les intellectuels organique du néo-socialisme permet aux prophéties néo-conservatrices de se réaliser, et d’aboutir […]

  14. État d’urgentisme – eschatologiablog - 19 juillet 2016

    […] vers le pétainisme franc et direct. Le travail de l’opinion par les intellectuels organique du néo-socialisme permet aux prophéties néo-conservatrices de se réaliser, et d’aboutir à ce pour quoi le […]

  15. ACAB (All Cops Are Bisounours) | Quartiers libres - 14 octobre 2016

    […] est au moins un domaine dans lequel l’État néo-socialiste tient ses promesses. Et vite. Le 22 septembre dernier, un enseignant précaire de […]

  16. ACAB (All Cops Are Bisounours) – ★ infoLibertaire.net - 14 octobre 2016

    […] est au moins un domaine dans lequel l’État néo-socialiste tient ses promesses. Et vite. Le 22 septembre dernier, un enseignant précaire de […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :