L’école des fans à Calais : « Mon légionnaire »

9 Fév

La France éternelle c’est aussi la culture, la poésie, le chant. Le génie français s’exprime à Calais. Tout le monde y chante la marseillaise et d’autres ritournelles gauloises  comme « la police avec nous », « liberté d’expression », ou encore « on est chez nous ».

general_calais

Sous vos applaudissements.

Jacques Martin: Et tu es venu avec qui, Gaël, hein? Montre-nous un peu.

Gael

Gaël: Alors je suis venu avec mon papa, avec mon copain Kevin et avec un autre que je sais plus comment il s’appelle.

pegida_equipe_Calais

Jacques Martin: et qu’est ce que tu vas nous chanter, dis?

Gaël: euh, « dehors les musulmans », je crois. C’est mon papa qui me l’a apprise. Moi je voulais chanter « Mon Légionnaire » mais mon papa il m’a dit qu’il avait été arrêté, alors on en a appris une autre.

pegida_Calais

Jacques Martin: Ah mais c’est très bien ça, mon petit Gaël, vas-y, on t’écoute.

Gaël était aimablement accompagné par la chorale des petits chanteurs à la croix de fer :

pegida_calais_publicpegida_calais_public2

Un résumé en images et en fanfare ICI.

Bonus track :

Pour les personnes « naïves » qui croient encore que « Pegida c’est des sionistes » ou encore celles qui se bercent d’illusion sur le fait que les nationalistes français pourraient apprécier les feujs : cette séance de vocalise dissipera toute illusion.

pegida_calais_juifs

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :