La séance du dimanche : Naissance d’une Nation

21 Fév

birth-nation2

« Naissance d’une Nation (The birth of a Nation, 1915), première superproduction américaine, premier film engagé – ouvertement raciste -, premier grand succès financier de l’Histoire du cinéma. Librement adapté de deux romans de propagande raciste de Thomas Dixon, le film de D.W. Griffith retrace la Guerre de Sécession et la reconstruction qui suivit avec une vision sudiste et ouvertement anti-noirs. Le Ku-Klux-Klan y est ainsi montré comme une réaction légitime et salutaire face à un nouvel ordre chaotique mis en en place par des noirs dévoyés et avides de pouvoir. Quand il est sorti, soit cinquante ans après la fin de la guerre civile, le film occasionna des émeutes à New-York et dans d’autres villes. Il a ensuite servi d’outil de propagande à l’extrême droite pendant des dizaines d’années. »

Naissance-nation-affiche

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :