Police et Presse nous estiment de la même manière

10 Mar

Information tirée du quotidien de référence le Monde, autant dire qu’elle est fiable.

De son propre aveu, la presse est désormais une antenne du Ministère de l’Intérieur.
Les estimations du nombre de manifestants sont effectuées conjointement par les services de police et leurs adjoints des services de presse.

presse_police_9mars

La conjoncture économique a rendu nécessaire et officielle la collaboration des médias avec la police.
La presse, longtemps considérée comme un quatrième pouvoir, fusionne avec les services de police. Comme quoi, l’association service public/secteur privé, ça fonctionne : « on n’a pas le même statut mais on a les mêmes patrons ».

Un mystère reste à élucider sur cette carte : pourquoi Poitiers est-elle la seule ville où il n’y a que du bleu (et donc la seule où il n’y a pas de violet) ?

Hypothèses :
réponse A : il n’y a pas de police ni de presse à Poitiers, la Commune de Poitiers est proclamée (Police et Presse ont perdu le contrôle, l’armée est en route).
réponse B : il y a bien un point violet à Poitiers mais il est très petit (encore plus petit que celui de la Corse).
réponse C : une « guerre des polices » a empêché la consolidation des données concernant Poitiers.
réponse D : tous les journalistes et les policiers de Poitiers sont syndiqués, ils ont donc les mêmes chiffres que les syndicats.
réponse E : les syndicats ont inventé la manifestation de Poitiers, ce qui n’a pas échappé aux services de police et de presse.

Comme quoi, malgré toute la bonne volonté des gouvernements qui se succèdent depuis plus de 30 ans, c’est dur de se sentir en sécurité et bien informé, comme au bon vieux temps de l’ORTF.

police_ortf

Publicités

2 Réponses to “Police et Presse nous estiment de la même manière”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Convergence des lutteurs | Quartiers libres - 12 avril 2016

    […] décrit calmement le rôle que la police joue dans cette manifestation. Le journaliste d’I-Télé comme ses collègues CRS revient alors à la charge à plusieurs reprises la sommant de condamner les violences des […]

  2. La police est républicaine, l’injustice sociale aussi. | Quartiers libres - 27 octobre 2016

    […] pas pour que des dirigeants de gauche (même modérés) puissent lui accorder de la confiance. Les médias privés (financés par ceux qui trinquent aux manifs de flics) accompagnent le mouvement en nous vendant la fable républicaine du policier en colère pour nous […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :