Convoi interdit : appel à signer une lettre ouverte aux autorités

21 Juin

Texte issu de Passeurs d’hospitalités – des exilés à Calais:

Les personnes et organisations qui ont organisé le convoi humanitaire arrêté samedi dernier à la frontière par décision des autorités françaises (voir ici et ) n’entendent pas en rester là. Elles invitent à signer une lettre ouverte aux autorités françaises et britanniques dont voici la traduction en français suivie par le texte original en anglais.

https://docs.google.com/forms/d/1P1FzMTi2PTE4hFQa73UlHsfKIk7WSSq4BRflMLSQKA4/viewform?pref=2&pli=1&edit_requested=true

 

« Laissez passer l’aide pour les réfugiés – Convoi pour Calais

Le Convoi pour Calais, samedi 18 juin 2016, s’est vu interdire l’entrée en France. Plus de 250 véhicules transportant des tonnes d’aide tellement nécessaire pour les réfugiés de la « Jungle » ont été repoussés à la frontière par les autorités françaises. Les raisons données pour refuser l’entrée du convoi sont fallacieuses, comme l’état d’urgence, le hooliganisme lié au football et la menace d’une attaque terroriste. Aucun de ces sujets n’a la moindre connexion avec notre mission humanitaire. Bien que deux camions et une poignée de voitures et de camionnettes aient réussi à passer, moins de la moitié de l’aide collectée a pu être livrée.

Les organisateurs du Convoi pour Calais avaient clairement signifié aux autorités françaises qu’il n’y avait pas d’intention de causer de perturbation ou de mener aucune sorte de manifestation ou de protestation une fois en France. C’était un convoi apportant de l’aide et de la solidarité à certaines des personnes parmi les plus pauvres et vulnérables de la planète que les gouvernements de toute l’Europe essayent d’oublier.

Nous demandons :

– une garantie que tous les futurs convois d’aide soient autorisés à aller en France et qu’il n’y ait pas de contrôles au faciès à l’encontre d’aucun des participants

– un remboursement intégral par le gouvernement français du coût des tickets de ferry de ceux qui n’ont pas pu voyager. Ceci sera donné à des associations aidant les réfugiés à Calais (à moins qu’une personne ne demande le remboursement pour elle-même)

– que les autorités françaises apportent un financement pour permettre que le reste de l’aide collectée soit transporté à Calais

– que la police britannique n’agisse pas de concert avec, ou n’aide pas les autorités françaises à arrêter aucun convoi à venir

– que le gouvernement britannique soutienne ces demandes et nous aide à obtenir que les autorités françaises mettent ces mesures en application

Lettre initiée par :

Sam Fairbairn, People’s Assembly, Weyman Bennett, Stand up to Racism, John Rees, Stop the War Coalition, Maz Saleem, Anti-Racist Campaigner »

« Let Aid For Refugees Pass – Convoy to Calais

The Convoy to Calais, on Saturday 18 June 2016, was refused entry into France. Over 250 vehicles carrying many tonnes of much needed aid for refugees in the ‘Jungle Camp’ were turned away at the border by the French authorities. The reasons given for refusing the convoy entry were spurious, including the ‘State of Emergency’, football hooliganism and the threat of terrorist attack. None of these had any connection with our humanitarian mission. While two lorries and a handful of cars and vans managed to get through, less than half of the aid collected was delivered.

The organisers of the Convoy to Calais made it clear to the French authorities that there was no intention to cause any disruption or hold any kind of demonstration or protest, when in France. This was a convoy delivering aid and solidarity to some of the poorest and most vulnerable people on the planet who governments across Europe are trying to forget.

We demand:

– A guarantee that all future aid convoys will be allowed to travel into France and that there is no racial profiling of any attendees

– A full refund from the French Government for the cost of the ferry tickets for those that couldn’t travel. This will be donated to the charities in Calais helping the refugees (unless an individual requests the money back)

– That the French government provides funds to ensure that the rest of the aid collected is transported to Calais

– That the British Police force should not collude with, or aid, the French authorities in stopping any future convoys

– That the British government support these demands and help us ensure that the French government take these actions

Letter initiated by:
Sam Fairbairn, People’s Assembly, Weyman Bennett, Stand up to Racism, John Rees, Stop the War Coalition, Maz Saleem, Anti-Racist Campaigner »

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :