La séance du dimanche: Le Destin

4 Sep

Le_Destin

Le Destin (المصير, Al-Massir) est un film égyptien, 33e long-métrage de Youssef Chahine, sorti en 1997.

À travers la vie du savant Averroès est évoquée l’Andalousie du XIIe siècle, lieu d’affrontements entre extrémistes musulmans et savants soucieux de la diffusion des connaissances.

Le philosophe Averroès, premier conseiller du Calife Al-Mansur, est reconnu pour sa sagesse, sa tolérance et son équité. Mais le Calife, désirant amadouer les intégristes, ordonne l’autodafé de toutes les œuvres du philosophe, dont les concepts influenceront non seulement l’âge des Lumières en Occident, mais toute la pensée humaine. Les disciples d’Averroès et ses proches décident alors d’en faire des copies et de les passer au-delà des frontières.

Ce film, d’un point de vue documentaire, nous informe également sur les caractéristiques des trois grandes civilisations de l’espace méditerranéen au XIIe siècle. Le contexte géographique et historique prouve à quel point les contacts entre celles-ci étaient forts, qu’ils soient pacifiques ou violents. Youssef Chahine livre un portrait du savant Averroès, homme de savoirs variés, qui contribua largement à leur enrichissement

Synopsis: Dans le Languedoc, au XIIe siècle. Un traducteur des oeuvres du grand philosophe arabe Averroès est brûlé comme hérétique. Son fils, Joseph, parvient à s’enfuir, à gagner l’Andalousie et à trouver refuge auprès d’Averroès lui-même, alors Grand Juge du calife Al-Mansour et médecin fort réputé. Nasser, le fils aîné du calife, compte parmi les plus fidèles disciples d’Averroès, tandis que le cadet, Abdallah, ne pense qu’à la danse, à la musique et à la belle gitane dont il est follement épris depuis quelques semaines. Une secte de fanatiques prend le pouvoir. Elle tente tout d’abord d’en finir avec un doux poète, Marwan, avant d’endoctriner Abdallah…

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :