Livre du samedi : Bitch Planet

10 Sep

9782344014653-x-600x918

 

Le Futur. Le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté doivent être « rééduquées ». Tromper son mari, être trop grosse ou trop noire est un crime passible de prison. Les femmes dites « non conformes », qui ne correspondent pas aux canons de la société sont exilées sur une planète en forme de camp de rééducation, l’Établissement auxiliaire de conformité (EAC), mais que tous surnomment « Bitch Planet ».

Entre pamphlet social, miroir de la société patriarcale et récit d’aventure futuriste enlevé, Bitch Planet nous invite à découvrir un monde où les femmes se rebellent contre l’injustice et les disparités du consumérisme moderne. Un récit engagé en forme de coup de poing narratif et graphique, orchestré par Kelly Sue DeConnicket Valentine De Landro .

Ce non-conformisme, symbolisé par un logo NC dans la bande dessinée. Il s’est transformé en acte féministe qu’elles se font tatouer. Comme les prisonnières de Bitch Planet, des centaines et des centaines de femmes (et d’hommes) américain(e)s le portent désormais sur leur corps en signe d’indépendance.

 

3825573lpw-3831837-jpg_3530396

 

capture-2016-05-03-1024x722

 

capture-2016-05-03-1024x747

 

3825573lpw-3836813-jpg_3530395

 

bitchplanet_vol1-1

 

bitchplanet_08-1

 

BITCH PLANET LOGO 1

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :