La séance du dimanche : La tentation de l’émeute

4 Déc

la-tentation-de-l-emeute_pf

LA TENTATION DE L’EMEUTE

Qu’a-t-on fait pour éviter que les émeutes de 2005 se renouvellent ? Que sont devenus les émeutiers et que reste-t-il de leur motivation ?
Les médias, le pouvoir politique, la hiérarchie policière et les experts de tout bord ont souvent simplifié le débat et réduit au silence la population des quartiers concernés.
C’est à eux que ce film veut rendre la parole : émeutiers d’hier ou de demain, parents, éducateurs ou simples acteurs de la vie locale. Ils s’appellent Moussa, Mara, Paul ou Penda. Ils habitent aux Hautes-Noues, quartier populaire de Villiers-sur-Marne, marqué comme tant d’autres par la pauvreté, le chômage des jeunes et la ségrégation urbaine.
Ils nous disent les raisons de leur colère, et ce qui parfois en découle : la tentation de l’émeute.

Film documentaire de Benoit Grimont, Samuel Luret et Marwan Mohammed.

 

Suppléments:

Une interview du sociologue Marwan Mohammed *

Le Nouvel Observateur.Pensez-vous que le mécontentement qui s’exprime aujourd’hui dans la rue puisse conduire à une révolte dans les quartiers ?

Marwan Mohammed. – Tout d’abord, rappelons que dans les cités il y a des salariés, des syndicalistes, des lycéens et des étudiants mécontents qui participent au mouvement social actuel. La frange des jeunes qui s’engage dans des actions violentes et non conventionnelles reste minoritaire. Elle est animée d’un fort désir de révolte ; les manifestations lui apparaissent d’abord comme une opportunité pour rendre visible son mécontentement, ou pour s’adonner à des prédations. Les deux motivations ne s’excluent pas nécessairement. Par ailleurs, on n’a jamais vu d’émeute dans les quartiers naître d’une opposition à un projet de loi. Je ne vois pas ce qui, hormis un drame, pourrait être vecteur d’une telle jonction des mécontentements.

N. O.Le risque que les quartiers explosent n’est donc pas plus important aujourd’hui qu’hier ?

M. Mohammed. – En septembre 2005, personne n’imaginait l’ampleur des émeutes qui ont démarré le mois suivant. Tous les ingrédients qui ont conduit à la propagation des émeutes sont toujours présents aujourd’hui. Les émeutes de 2005 ont paradoxalement été une occasion unique de changer la donne, notamment en ce qui concerne le rapport des habitants des cités à la police. Quelle fut la réponse ? Durcissement et militarisation des forces de l’ordre, réduction des subventions aux associations, en plus de l’aggravation des conditions de vie. Le résultat, c’est qu’une partie des jeunes s’est retranchée dans ce que j’appelle une posture fataliste, celle de l’esquive. Une autre frange s’est radicalisée dans une forme de surenchère à l’égard des forces de l’ordre. L’usage récent d’armes à feu illustre bien cette tendance.

N. O.Dans quelle mesure les gens des quartiers peuvent-ils rejoindre la mobilisation actuelle ?

M. Mohammed. – Je répète que la contribution, même discrète, de cette population au mouvement est effective, encore faut- il vouloir la prendre en compte. J’ajouterai aussi que ces populations expriment un fort sentiment d’illégitimité dans la société, conséquence de leur mise à l’index permanente en tant que pauvres, chômeurs, immigrés ou musulmans. C’est un frein. Ces gens sont méfiants à l’égard des gros appareils politiques ou syndicaux, ils ont peur d’être dépossédés et manipulés. Cette distance n’a cessé de croître ces dernières décennies, au fil des fermetures d’usines et de la désertion des cités par la gauche populaire.

(*) Coauteur du documentaire «la Tentation de l’émeute ».

Elsa Vigoureux

 

Une analyse du discours des émeutiers : lire cet article

Une analyse qualitative des relations violentes entre jeunes et policiers : Lire cet article

Une réflexion sur la nécessité et les difficultés de la prévention spécialisée dans les quartiers populaires : lire cet article

Publicités

Une Réponse to “La séance du dimanche : La tentation de l’émeute”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Zyed et Bouna / Révolte de 2005 | Pearltrees - 4 décembre 2016

    […] TENTATION DE L’EMEUTE. Arte 2010. La séance du dimanche : La tentation de l’émeute | Quartiers libres. Qu’a-t-on fait pour éviter que les émeutes de 2005 se renouvellent ? Que sont devenus les […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :