État d’Alerte Sa Mère !

28 Déc

« Etat d’alerte sa mère » est une comédie surréaliste qui dépeint une société où les violences policières et l’atteinte à nos vies privées seraient devenues banales, normales, lassantes…

Cast // Yassine Fadel & Ilias Bouanane
Written & Directed by Sébastien Petretti.
Produced by Lovo Films, Abyssal Process , WFA pictures and Squarefish.
Music : Killasoundyard

 

La genèse du script « Etat d’alerte sa mère ! » est né suite aux attentats de Paris et de Bruxelles.

Tout part en couille.

Moi j’ai pas à me plaindre, je suis du bon côté de la barrière avec ma gueule «  d’ange  ». Mais je l’avoue, j’ai du mal à me tourner les pouces et à regarder une minorité se faire pointer du doigt (dans le meilleur des cas) sans me bouger.

D’où cette comédie.Ce film est donc une comédie « coup de gueule ». L’idée est d’y faire passer une idée forte  : dénoncer les stigmatisations systématique des minorités et les abus de pouvoir. Cette idée est
valable pour toutes époques et tous pays. Les états gagnent tous les jours en pouvoir, les citoyens, eux, sans réellement s’en rendre compte, perdent coup sur coup des libertés si difficilement obtenues. Ce film nous plonge alors dans un futur proche et surréaliste où la violence serait devenue banale, où l’état aurait tous les droits, où les victimes elles même s’y seraient habituées.

Sur le ton de la parodie et donc de l’exagération, nous pénétrons le quotidien de deux jeunes ados et ressentons la lassitude surréaliste qu’ils peuvent éprouver à se faire contrôler, fouiller, humilier, frapper chaque jours et ce avec le sourire tout en disant poliment merci à la fin, car nous ne sommes juste que de la « chair à durum.»

Le Snack ! Un lieu incontournable pour tout ado qui se respecte. Ce court-métrage est donc aussi et surtout un film qui met en scène cette magnifique jeunesse et le somptueux coté looser des mercredis ou samedis après-midi entre un durum, un film et un deuxième durum.

Sébastien Petretti.

 

%d blogueurs aiment cette page :