La séance du dimanche : Concert Justice pour Adama

26 Fév

justice-pour-adma

L’intégrale du concert Justice Pour Adama

Adama Traoré, jeune homme de 24 ans est tué le 19 juillet 2016, le jour de son anniversaire, lors de son interpellation par les agents de la gendarmerie de Persan.
Lors de cette interpellation, alors qu’il n’oppose aucune résistance, il est maintenu au sol sous le poids de trois gendarmes qui le menottent. Il se plaint à de nombreuses reprises de ne plus pouvoir respirer et perd connaissance dans le véhicule. Une fois à la gendarmerie, il est laissé gisant au sol. Les pompiers ne parviendront pas à le réanimer. Ce sont, sans nul doute possible, les techniques d’interpellations, la clé d’étranglement et le plaquage ventral, qui l’ont tué. Des techniques ayant déjà entraîné la mort, et qui ce jour-là ont été utilisés contre lui.

La mort d’Adama s’ajoute hélas à la longue liste des victimes des meurtres et des mutilations perpétrés par les forces de l’ordre. L’histoire de notre fils, frère et ami fait aujourd’hui écho à ces centaines d’histoires ignorées ou méprisées par la Justice. Le combat mené depuis six mois a permis de mettre en lumière de nombreux mensonges des institutions judiciaires et politiques. Cette lutte menée par la famille, les amis et les habitants de Beaumont a su être efficace et ce dès le lendemain de la mort d’Adama. Les circonstances de la mort d’Adama ont ainsi être pu clarifiées. Grâce à une contre-expertise demandée par la famille, il est désormais établi que l’asphyxie est la cause de sa mort.

Ce combat dignement mené a permis le dépaysement de l’affaire à Paris mais a hélas aussi entraîné l’incarcération de Youssouf et Bagui Traoré, accusés d’ »outrage » et de « violences ». Ces accusations qui n’ont pu être prouvées leur ont tout même valu d’être condamnés par la justice Se battant aujourd’hui pour que vérité et justice soit rendues à leur frère, la famille fait face à l’acharnement de la justice, de la mairie et des forces de l’ordre locales.

C’est la mobilisation de tous qui permet à présent de perpétuer le combat. La base locale a été dès le premier jour la source de toute la force de la résistance des proches d’Adama Traoré.

http://www.justicepouradama.com/

http://quartiersxxi.org/appel-des-artistes-contre-l-impunite-des-violences-policieres

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :