Ali / Dialogue

24 Mar

 

L’ami, la vie n’est pas un monologue
Adorateur du créateur, commandement un du décalogue
Du chemin, que se poussent les démagogues
Nos gosses n’ont pas besoin de mythos mais de bons pédagogues
Pas de paix face à Gog et Magog
Mon corps vogue, l’esprit aiguisé comme Ghost Dog
Pas de Seppuku de tragédies à la Van Gogh
Vers la porte de l’éternité nos destins s’engagent
« Salam » dans les mosquées, « shalom » dans les synagogues
Seuls les cœurs sincères sont ouverts au dialogue
L’ami, la vie n’est pas un monologue, salut à mes homologues
Scientifique près des astronomes, loin des astrologues
Livre céleste, tout est écrit
De nos paroles à nos gestes, de la préface jusqu’à l’épilogue

Salut à mes homologues
Dialogue, dialogue, dialogue
Dialogue, dialogue, dialogue
La vie n’est pas un monologue
Dialogue, dialogue, dialogue
Dialogue, dialogue, dialogue
Salut à mes homologues

Les ennemis se battent pour le dernier mot du débat
Il en est ainsi avant même d’arriver ici-bas
Dès le début Iblis nous combat, tant de coups bas
J’encaisse en silence avec la grâce d’un boxeur de Cuba
J’ai l’art de la guerre comme un guerrier nouba
Bâtisseur de la paix, d’ici à tout bas
Loin des endroits où être mauvais n’est plus un tabou
Celui que tu aides deviens celui qui t’abats
Le venin des hommes est pire que celui d’un mamba
Paris a le stress comme Rio a la samba
Des ennemis se battent pour le dernier mot du débat
Il en est ainsi de l’Assemblée jusqu’au Sénat
Ni de l’ENA, ni de Sciences Po’
J’ai partagé les bancs avec X-Men et les Sages Po’

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :