Bobby Sands : « Notre vengeance sera le rire de nos enfants »

5 Mai

Bobby Sands, militant de l’IRA provisoire de 27 ans, est mort après soixante-six jours de grève de la faim, le 5 mai 1981, dans la prison de Maze. Cette prison, installée sur l’ancienne base de la Royale Air force nommée Long Kesh, fut d’abord un lieu de détention où l’armée britannique pouvait enfermer sans procès tout opposant à sa présence. Ainsi, en 1971, lors de l’opération «Démetrius», 450 hommes des quartiers catholiques de Belfast y furent parqués dans les H Blocks, des bâtiments en forme de H, dans de violentes conditions.  Après Bobby Sands, dans les jours qui suivirent, moururent neuf autres prisonniers politiques qui, à son exemple, menèrent jusqu’au bout leur mouvement de protestation.

 

Publicités

4 Réponses to “Bobby Sands : « Notre vengeance sera le rire de nos enfants »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Guerrier nomade - 6 mai 2017

    […] via Bobby Sands : “Notre vengeance sera le rire de nos enfants” — Quartiers libres […]

  2. Lettre à Adama/ Assa Traoré avec Elsa Vigoureux | Quartiers libres - 18 mai 2017

    […] chronique d’une lutte contre l’appareil d’état résonne comme les mots du martyr irlandais Bobby Sands. « Notre vengeance sera le rire de nos […]

  3. Lettre à Adama/ Assa Traoré avec Elsa Vigoureux – ★ infoLibertaire.net - 18 mai 2017

    […] lutte contre l’appareil d’état résonne comme les mots du martyr irlandais Bobby Sands. « Notre vengeance sera le rire de nos […]

  4. Lettre à Adama/ Assa Traoré avec Elsa Vigoureux | - 18 mai 2017

    […] lutte contre l’appareil d’état résonne comme les mots du martyr irlandais Bobby Sands. « Notre vengeance sera le rire de nos […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :