Archive | mai, 2017

Paris in solidarity with the Palestinian prisoners on hunger strike for dignity

22 Mai

Ryaam – La Cible

22 Mai

Réalisation: Leo KS & Nathan
Montage: David Reinhard

Extrait de One Mic #2 :  https://ryaam.bandcamp.com/

la Séance du dimanche : Alger, la Mecque des révolutionnaires (1962-1974)

21 Mai

De 1962, année de son indépendance, et jusqu’en 1974, « Alger la rouge » offrait asile et assistance aux opposants et exilés du monde entier. Un pan méconnu de la politique internationale algérienne, revisité en archives.

De 1962, année de son indépendance, et jusqu’en 1974, l’Algérie aide activement les mouvements anticoloniaux et les révolutionnaires du monde entier. Avec son sens de la formule, Amilcar Cabral, le fondateur du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) qualifiera le pays de « Mecque des révolutionnaires ». Dirigée par le tandem Ahmed Ben Bella (à la présidence) et Houari Boumediene (au stratégique ministère de la Défense), l’Algérie jouit alors du prestige d’une indépendance acquise par les armes. Suivant l’inspiration de Fidel Castro et du Che, qui réserveront à Cuba un accueil triomphal à Ahmed Ben Bella, le pays s’impose comme le leader des aspirations des peuples du tiers-monde. Le régime apporte un soutien total aux opposants qui viennent à lui, aussi bien moral que diplomatique et financier.

Lire la suite

Livre du samedi : La vie et demie / Sony Labou Tansi

20 Mai

 

Chaïdana et les siens sont le jouet d’une violence sans fin : le Guide Providentiel fait régner sur le peuple de Katamalanasie sa dictature absurde et sanglante. Dans ce pays maudit, les vivants ont à peine le droit de vivre et les morts refusent de mourir. Les guerres, les croyances et les amours se succèdent, déroulant la fable visionnaire d’un monde bien réel.

« Au fond, la terre n’est plus ronde. Elle ne le sera jamais plus. La Vie et demie devient cette fable qui voit demain avec des yeux d’aujourd’hui. » Lire la suite

Hommage à Hervé Rybarzcyk

19 Mai

Aucun crime fasciste ne doit rester impuni !

Le 4 mai 2017, trois militants d’extrême droite des groupes fascistes – aujourd’hui officiellement dissous – IIIe Voie et Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (JNR), ont été mis en examen pour le meurtre d’Hervé Rybarzcyk. Ce guitariste et camarade antifasciste a été retrouvé mort noyé dans la Deule la nuit du 11 novembre 2011. Dans la même période, 4 personnes sont décédées, noyées dans la même rivière, vraisemblablement en raison de leur homosexualité supposée. Le lien entre ces affaires nous laisse penser que ce sont des crimes homophobes, œuvre des même fascistes qui auraient assassiné Hervé Rybarzcyk.

Les groupuscules d’extrême droite IIIe Voie et JNR sont malheureusement aussi connus pour leurs implications dans l’assassinat du militant antifasciste Clément Méric, le 5 juin 2013,  à Paris.

Dans tout le pays, l’extrême droite radicale se sent de plus en plus à l’aise. A Paris, on recense des  agressions islamophobes de plus en plus courantes, de la nourriture distribuée aux migrant-e-s qui s’avère être du porc, des antifascistes attaqué-e-s, des royalistes et des skins nationalistes qui tentent d’investir les facs et les lycées. Lire la suite

Soirée de lancement « Lettre à Adama »

19 Mai

 

Venez participer à notre soirée de lancement national du livre du Comité Vérité et Justice pour Adama « Lettre à Adama » aux Editions du Seuil, écrit en collaboration avec Elsa Vigoureux (déjà disponible en précommande).

Cette soirée verra le lancement national officiel du livre retraçant dix mois de lutte pour la Vérité et la Justice pour notre frère, fils et ami Adama Traoré. Nous y racontons également son enfance et l’histoire de notre famille.
Adama a été tué le 19 juillet 2016, jour de son 24e anniversaire, par les gendarmes par plaquage ventral à la suite de son interpellation à Beaumont-sur-Oise. Il n’aura bénéficié d’aucune aide de la part des autorités pour rester en vie. Et nous devons depuis assurer les frais judiciaires et des procédures. Les bénéfices générés par la vente des livres ne servira qu’à faire face à ces dépenses. Nous apporterons également notre soutien aux incarcérés et à leur familles.

Sa mort tragique s’ajoute à une longue liste d’hommes et de femmes tué.e.s par les forces de l’ordre. Notre combat s’inscrit dans la juste lignée des leurs. Ce livre revient sur notre mobilisation, nos soutiens, nos épreuves, nos victoires et nous y partageons notre force. Il symbolise notre dignité. Lire la suite

Lettre à Adama/ Assa Traoré avec Elsa Vigoureux

18 Mai

Ce 19 mai parait « Lettre à Adama » écrit par Assa Traoré avec le concourt de la journaliste Elsa Vigoureux.

Au-delà du destin tragique d’ Adama Traoré qui est au cœur de cet échange entre Assa et son frère décédé, ce livre permet de revenir sur les luttes de nombreuses familles de victimes. Il humanise et dévoile l’histoire anonyme des trop nombreuses victimes de crimes policiers et sécuritaires en France.

L’ouvrage s’ouvre sur l’histoire de Mara-Siré Traoré le père des frères et sœurs d’Adama. Né en 1943 il « quitte le Mali en voiture traverse la Mauritanie, prend le bateau pour l’Espagne et rejoins paris »à l’age de 17 ans. Il fondera une famille française si particulière avec 17 enfants nés de plusieurs histoires d’amour avec quatre femmes différentes : Deux femmes blanches et catholiques Elisabeth et Françoise et deux femmes Maliennes musulmanes Mama et Oumou. Aveuglé par ses préjugés racistes, l’appareil d’état a probablement perçu la famille Traoré comme une famille à qui il pouvait faire passer facilement la mort d’Adama pour un accident. Lire la suite

Image

Rencontre avec Assa Traoré autour de son livre  » Lettre à Adama »

17 Mai

Contre tous les racismes et l’extrême droite

16 Mai

 

4 ans après la mort de Clément Méric,
CONTRE TOUS LES RACISMES ET L’EXTRÊME DROITE

 

Il y a quatre ans déjà, le 5 juin 2013, notre camarade, Clément Méric, syndicaliste et antifasciste était assassiné à 18 ans par des militants d’extrême-droite.
A l’heure où le Front National enregistre une fois de plus des scores importants aux élections, à l’heure où le discours raciste et xénophobe se propage et à l’approche du procès de ses agresseurs, il est de notre devoir de manifester, encore une fois, notre colère.
Nous manifesterons pour rendre hommage à notre camarade, et affirmer l’actualité de ses combats. Mais ce combat contre l’extrême-droite ne se réduit pas à cette manifestation, il prend corps quotidiennement dans les luttes que nous menons.
En portant un projet de transformation sociale, en se battant pour une éducation critique et ouverte à toutes et tous, pour un travail émancipateur, nous faisons reculer l’extrême droite. Lire la suite

La Nakba

15 Mai

La Nakba (النكبة) : terme arabe signifiant catastrophe, rappelant le 15 mai 1948 la création d’Israel où 800 000 palestiniens furent expulsés et 532 villages détruits, sans mentionner les massacres de palestiniens qui ont précédés et suivis la nakba.