Les organisations juives antiracistes et antisionistes, une force politique en construction ?

12 Fév

Le 13 février 2018 à Paris à 20h00, à l’invitation de l’AFPS et de l’UJFP, Rebecca Vilkormerson, dans le contexte répressif actuel, tant en Israël, qu’en Europe et aux États-Unis, présentera le point de vue de « Jewish Voice for Peace » sur la question de l’émergence d’une force juive antisioniste.

En effet, JVP, premier groupe juif des États-Unis à défier l’AIPAC et à menacer la politique israélienne – au point que l’entrée en Israël est refusée à des rabbins américains membres de JVP – est aux premières loges pour amorcer une discussion sur cette thématique. Une Voix Juive pour la Paix (JVP, Jewish Voice for Peace) est une association active au niveau local et national et qui puise son inspiration dans la tradition juive afin d’œuvrer pour la pleine égalité et la liberté pour tous les peuples en Israël/Palestine.

Sur la base des principes établis par le droit international, « Jewish Voice for Peace » (JVP) cherche à mettre fin à l’occupation israélienne de la Cisjordanie, de la bande de Gaza et de Jérusalem-Est, tout en assurant la sécurité et le droit à l’autodétermination des Israélien-ne-s et des Palestinien-ne-s ainsi qu’une solution juste pour les réfugié-e-s palestinien- ne-s. Ils/elles sont engagé-e-s contre les discriminations visant les juifs- juives, les musulman-e-s, les arabes et les noir-e-s.

Salle Jean Dame / Centre sportif Jean Dame / 17-25 rue Léopold Bellan Paris / Métro Sentier ou Les Halles

[1] Jewish Voice for Peace comptent 13500 membres, 250000 abonné-e-s aux mailing lists, 75 chapitres locaux et 500 000 followers sur les réseaux sociaux.

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :