Black Mirror Selekta #16 : Tribute To Gil Scott Heron 2 & 3

14 Mai

GIL 2 copie.jpg

Hommage par les samples à Gil Scott Heron, grand poète torturé, musicien de génie et activiste de la cause noire mort en 2011 peu après avoir sorti son premier disque depuis 16 piges, le splendide « I’m New Here » qui le rappela à la mémoire de tous les amoureux de musique qui saigne. Régalez-vous des deux selektas qui suivent, toujours par Black Mirror, émission hip-hop, de la radio ariégoise La Locale.

 

 

L’œuvre de Gil Scott Heron, immense, fut remise en lumière par le crépusculaire « I’m New Here » sorti en 2010 juste avant sa mort, après 15 ans de silence. Nombreux sont les rappeurs et producteurs qui ont salué l’homme et le musicien quand il s’est éteint, et ont redit tout ce qu’ils lui devaient. Des boucles idéales, quelques mots glissés en intro d’un morceau ou en conclusion d’un album, une attitude de défi désinvolte face au pouvoir sous toutes ses formes. Mais surtout, au delà même de la forme et de sa scansion proto-rap – qu’il n’était déjà pas le seul à pratiquer quand il commença, les Last Poets et les Watts Prophets entre autres réinvoquaient eux aussi l’art des griots dans le ghetto –, c’est sa démarche d’alchimiste qui préfigurait l’ouragan rap qui allait tout emporter au cours des décennies suivantes : faire de l’Art avec la rue, de l’or avec la merde, de l’exceptionnel avec le médiocre, de l’éternel avec le quotidien. Il changeait le slang en littérature. C’est en cela qu’il était bien un « bluesician », tel qu’il se désignait lui-même, qu’il renouait avec cette tradition du musicien qui n’est qu’un parmi les autres, qui n’est que la voix d’un peuple réduit au silence. Plus qu’un pionnier, c’était donc un trait d’union, un pont entre le blues vagabond du sud de son enfance et le hip-hop à naître dans les rues de son Bronx d’adoption.  [ La suite sous la deuxième selekta ]

Tracklist #2 :

01. Robert Johnson – Me and the Devil Blues
02. Gil Scott Heron – Me And The Devil
03. Flatbush Zombies – Devil & Us
04. J Rocc – Stay Fresh
05. Gil Scott Heron – We Almost Lost Detroit
06. MF Doom – Camphor
07. La Costra Nostra – Camphor
08. Third Degree – Better Days
09. Grand Puba – Keep On
10. NATAS – We Almost Lost Detroit
11. Black Star – Brown Skin Lady
12. Bill Withers – Grandma’s Hands
13. Blackstreet – No Diggity
14. Gil Scott Heron – Grandma’s Hands
15. Lushlife – Daylight Into Me
16. J. Rawls – High Life
17. Gil Scott Heron – New York Is Killing Me
18. Angel Haze – New York
19. Adele – Rolling In The Deep (Jamie Xx Remix Ft. Childish Gambino)
20. Gil Scott Heron VS Jamie Xx – I’ll Take Care Of You
21. Gil Scott Heron – I’ll Take Care Of You
22. Bobby ‘Blue’ Bland – I’ll Take Care Of You
23. The Left – Statistics feat. Invincible
24. KMD – What A Nigga Know (Remix) Feat. MF Grimm
25. Gil Scott Heron – Pieces Of A Man
26. Smog – I’m New Here
27. Gil Scott Heron – I’m New Here
28. Gil Scott Heron And Jamie Xx – I’m New Here
29. Marvin Gaye – Inner City Blues
30. Gil Scott Heron – Inner City Blues (Poem : The Siege Of New Orleans)
31. Gil Scott Heron – 1980
32. 2Pac – Ready 4 Whatever
33. Street Military – Shit Get Wild In The City
34. Phife Dawg – Beats, Rhymes & Phife
35. Gil Scott Heron – Legend In His Own Mind
36. Mistah F.A.B. – Yes Indeed Feat. Fashawn & Lupe Fiasco
37. Mos Def – Mr. Nigga
38. Gil Scott Heron – Delta Man (Where Im Comin From)
39. Slim Thug – Coming From (feat. J Dawg)
40. Young Zee – Toxic Waste Feat. Loon One
41. Brainsick – I Thank God
42. Mike Zoot – Turn Part II
43. Gil Scott Heron – Alluswe
44. Gil Scott Heron – Bicentennial Blues
45. Kanye West – Who Will Survive In America
46. Warren G – Do You See

 

GILvol 3

Gil le bluesician a été trop crucial dans notre amour des musiques africaines-américaines pour ne pas compléter les deux premiers volumes – consacrés à ses joyaux pillés par la crème du rap – avec une ultime sélection de sons qui nous sont fétiches et rendent compte des innombrables tentatives audacieuses qui ont déterminé son parcours.

Gil Scott, l’homme comme le musicien, prenait des risques et ne connaissait pas le ménagement. Malgré une longue et sombre absence artistique, il aura su traverser époques et styles pour continuer à verser le poison de l’engagement dans l’entertainment, ne sacrifiant jamais l’un à l’autre ou l’autre à l’un. Dire avec classe, sincérité, dureté, humour, profondeur, poésie, émotion, la condition qu’il partageait avec ses frères et sœurs en oppression, la colère qu’il éprouvait à l’égard du pouvoir blanc, l’espoir qu’il plaçait dans la prise de conscience qui n’oublie rien des blessures et des joies de l’enfance, la nécessité de se battre en se marrant, de s’opposer en jouissant, de s’abandonner sans baisser les armes.

Il aurait pu faire sienne la punchline d’Emma Goldman : “If I Can’t Dance, I Don’t Want To Be Part of Your Revolution”, mais aussi l’inverser : « If it’s not revolutionnary, I don’t want to be part of your shitty dance. » 

Une sélection purement subjective, donc, pour ce dernier volume. On ne doute pas que certaines sonorités séduiront certaines paires d’oreilles tout en repoussant les autres. Mais Gil y est partout tel qu’en lui-même, à l’image de ses héritiers, les rares rappeurs qui savent s’actualiser sans rien perdre de leur mordant. Jamais relou, jamais léger.
En vie en guerre et mort en paix.

 

Tracklist #3 :

01. Gil Scott Heron – Gun
02. Gil Scott Heron – Johannesburg
03. Gil Scott Heron – Shut Um Down
04. Gil Scott Heron – Three Miles Down
05. Gil Scott Heron – Ain’t No Such Thing As Superman 1
06. Gil Scott Heron – B Movie
07. Gil Scott Heron – The Prisoner
08. Gil Scott Heron – Whitey On The Moon
09. Gil Scott Heron – Speed Kills
10. Gil Scott Heron – Beginnings (First Minute Of A New Day)
11. Gil Scott Heron – The Liberation Song (Red, Black And Green)
12. Gil Scott Heron – No Knock
13. Gil Scott Heron – The Vulture
14. Gil Scott Heron – Sex Education Ghetto Style
15. Gil Scott Heron – I Think I’ll Call It A Morning
16. Gil Scott Heron – The Needle’s Eye
17. Gil Scott Heron – Brother
18. Gil Scott Heron – Who’ll Pay Repartions For My Soul
19. Gil Scott Heron – Lady Day And John Coltrane
20. Gil Scott Heron – When You Are Who You Are
21. Gil Scott Heron – H2OGate Blues
22. Gil Scott Heron – Better Days Ahead
23. Gil Scott Heron – Song For Bobby Smith (Alternate Take)
24. Gil Scott Heron – Angola, Louisiana
25. Gil Scott Heron – Ain’t No New Thing
26. Gil Scott Heron – Your Soul And Mine
27. Gil Scott Heron – On Coming From A Broken Home (Part 2)
28. DJ Rashad (RIP) – I’m Gone
Bonus DL : Royce da 5’9 – Caterpillar (feat. Eminem & King Green)

 

Les selektas en téléchargement, des clips et autres perles sont à retrouver ici et Et pour télécharger les Playlists Gil Scott #2 et Playlist Gil Scott #3, cliquez dessus.

BCK MIR STICKER last
Black Mirror, émission hip-hop

Toutes les selektas de Black Mirror déjà partagées dispos ici :

#15  – Tribute to Gil Scott Heron 1
#14
Tribute To Ken Boothe
#13
– Tribute To Ann Peebles
#12
– Tribute To Wendy Rene
#11
– Tribute To Candi Staton
#10
– Tribute To Sharon Jones
#9– Tribute To Charles Bradley !
#8
– Barbara & The Browns
#7 – Tribute To Prodigy
#6
Al Green Resampled – triple selekta !
#5
O.V. Wright Selekta
#4
Message To The Soul Sisters ! Songs Of The Funky Divas
#3
Seize The Time ! Black Panther Party Songs
#2
Give The People What They Want ! Motivation Soul Music
#1
Pilote Black Mirror Selekta – Soul, Funk, Early Reggae

%d blogueurs aiment cette page :