Fête de l’insurrection Gitane

17 Mai

Cette année encore La voix des Rroms et ses amis célèbreront en France et en Europe, le soulèvement, le 16 mai 1944, des femmes du « camp des familles tziganes » d’Auschwitz II-Birkenau, sous la forme d’un Spectacle Politique Vivant. Suite aux efforts de La voix des Rroms auprès de ses partenaires, le 16 mai est devenu depuis mai 2015  l’International Rromani Resistance Day et simultanément des évènements auront lieu  encore en 2018 dans de nombreuses villes d’Europe, dont Berlin, Vienne, Budapest, Skopje, Brno, Prague etc…
Tout particulièrement, l’événement de Saint-Denis portera cette année le thème de l’évasion. Internement, Génocide, Incarcération de masse, harcèlement policier, exil,  déportations, il est des femmes, des hommes et des enfants pour qui l’évasion est une stratégie historique de résistance contre un monde hostile qui trop souvent ressemble dehors comme dedans à la  prison. Le militant afro-américain George Jackson disait, « il se peut que je fuie mais dans ma fuite je cherche une arme ». Telle pourrait être le refrain de la résistance rromani dont chacun.e s ici sera aussi un représentant vivant.
  Grand manifeste contre le racisme  structurel, la Fête de l’Insurrection Gitane veut aussi être  un acte d’affirmation d’une nouvelle appartenance commune fondée sur la cohésion non hiérarchique de tous en tant que multiplicité résistante. L’identité rromani, multiple, dans son acte d’insurrection historique, et en tant que cible contemporaine parmi d’autres des violences nationales et gouvernementales en Europe, se propose comme paradigme de cette unité harmonieuse des différences dans un ensemble continental cohérent.  C’est donc tout naturellement que cet acte qui veut participer d’un mouvement général de refondation de la citoyenneté doit prendre place pour la France à Saint-Denis, localité cosmopolite organisée, et donc objet métropolitain de la haine nationaliste, et précisément sur le parvis de la Basilique où sont les gisants des Rois et qui par ailleurs, est mentionné dans le Journal d’un bourgeois de Paris (1427) comme lieu l’apparition des Rroms dans le Royaume de France. Cette année encore, la fête, parodie d’une insurrection, sera aussi la parodie d’une foire, en hommage à la foire du Lendit, qui du haut Moyen-Âge à l’aube du monde industriel fût le motif d’un afflux dans les parages de Saint-Denis des peuples français et de toute l’Europe continentale. ​

Fête de l’insurrection Gitane

Spectacle Politique Vivant
Parvis de la basilique de Saint Denis – métro basilique ligne 13 

https://www.insurrectiongitane.com/

Programme 2018

​15h00
Ouverture15h15
CABARETS ENFANTINS
danse, chant, théâtre

​​Aven Savorre (Essonne), Kesaj Tchavé (Slovaquie), TamèrenTong (Paris, Saint-Denis)

16h30
Assemblée débat 1 – « COMBATS SINGULIERS »
Au travers le récit des combats singuliers qu’ils mènent quotidiennement les intervenants donneront un aspect des oppressions rencontrées par les groupes rromanis en France et en Europe ainsi que les stratégies de résistance autonomes mises en oeuvre. Que ce soient les violences environnementales, les déportations des natifs d’Europe de l’Est par le gouvernement Allemand ou encore la violence et les résistances par et à travers l’image.
Intervenants : Michel Soulès (Maire de Berriac), Kenan Emini (Alle Bleiben, Allemagne), Sami Mustafa (Réalisateur, FOCUS), Carmen Demestre (Collectif femmes Hellèmes-Ronchin)

17h30
 LOR’A YENICHE (Hip Hop)
&
Roma Art Action Feat. Lord Kastro & Dj Cross
(Hip Hop, Allemagne, Serbie)

19h00
Assemblée débat 2 – « Evasion »
Internement, Génocide, Incarcération de masse, harcèlement policier, exil,  déportations, il est des femmes, des hommes et des enfants pour qui l’Evasion est une stratégie historique de resistance contre un monde hostile qui trop souvent ressemble dehors comme dedans à la  prison. Le militant afro-américain George Jackson disait, « il se peut que je fuie mais dans ma fuite je cherche une arme ». Telle pourrait être le refrain de la résistance rromani dont chacun.e des intervenant.e.s ici est aussi un représentant vivant.

Intervenants : Raymond Gurême (Survivant du Génocide, résistant), Aurélie Garand (Justice pour Angelo), Kefaet Prizreni (Rappeur), Lydia et Sylvia ( Syndicat Pour le Respect et la Protection des Prisonniers), Negrita (Artiste)

20H30
Ouverture Bal Politique

20h45
Puro Flamenco
(Cristo Cortes, Cécile Evrot, Lucile Menon Simon, Valentina « La Trucha », Hadrien Moglia…)

21H45
Pamukov Band & Galenna
(Bulgarie)

22h45
Negrita (France)

23H30
DJ Rrom & Roll

Éléments permanents

​de 15h00 à 20h00
Cinéma Voyageur  :
FOCUS : programmation de films Rromani
Camion académie 1 :
Initiation à la langue et la civilisation rromani par Cristian Padure (sur inscription)FORUM DES ORGANISATIONS

– Stand de l’Aset 93 (aide à la scolarisation des enfants Tsigane)
Information, exposition et jeux pour enfants

– Yag Bari Boxing Club
Projet d’éducation par l’art martial et le sport populaire le Yag Bari Boxing Club et ses membres viendront présenter leurs activités et proposer quelques démonstrations et initiations aux arts martiaux.
– Stand Rajganawak et Murals
Les membres du Chapiteau culturel Rajganawak présente leurs activités et proposent jeux et ateliers pour enfants

– Les petits chevaux de Raymond Gurême
Ainsi que

Rom réussite -​ Intermède Robinson – Kesaj Tchave- Justice pour Angelo – Syndicat PRP – La voix des Rroms- Dik I Na Bistar-
Collectif Femmes LM-Ronchin- Collectif les enfants du Bougo-Romcivic ect…
Chapiteau politik :
Librairie  » ​Folie d’encre« , Édition « Al Dante« 
de 15h00 à 23h00
– Stand boisson et restauration

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :