Livre du samedi : La marche de 1983. Des mémoires à l’histoire d’une mobilisation collective

13 Oct

 

La marche de 1983. Des mémoires à l’histoire d’une mobilisation collective.

Sous la direction de Hadj Belgacem et Foued Nasri

Cet ouvrage rassemble des sociologues, des historiens et des politistes pour interroger les mémoires et les usages sociaux de La Marche pour l’Egalité et contre le racisme de 1983. Il propose différents angles pour envisager une sociohistoire de cette mobilisation collective. Les contributions s’appuient sur les apports de la sociologie du militantisme et des mobilisations des groupes minoritaires pour étudier à nouveau frais un événement et comprendre en quoi il a fait date dans l’histoire de France. Il entend également étudier la construction d’une mémoire de la Marche en lien avec la position sociale de ses porteurs, de ses lieux de production et en fonction des différentes échelles de l’événement. Ainsi, l’ouvrage interroge certains mythes fondateurs relatifs à l’émergence d’une « génération spontanée » de « Beurs », qui affirmerait une « nouvelle identité » et qui porterait principalement « des revendications culturelles ». A cette fin, il invite à analyser la réception locale de l’événement, contribuant à nuancer l’unanimisme dont il a été crédité, ainsi qu’à étudier les freins rencontrés, les limites de son autonomie politique et, in fine, de ses promesses comme de sa portée. Enfin, le livre constitue un guide pour des enquêtes futures en faisant le point sur l’historiographie et les sources à disposition des chercheurs.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :