Archive | novembre, 2018
Image

La LICRA s’attaque à une association antiraciste !

15 Nov

Publicités
Image

Autour de la Palestine / Champigny-sur-Marne 17 nov.

15 Nov

Pour Babacar : Ni Oubli Ni Pardon

14 Nov

Pour Babacar : Ni Oubli Ni Pardon

[Ce samedi 1er décembre, le Collectif Justice et Vérité pour Babacar organise un nouvel événement, à l’occasion des 3 ans de la mort de Babacar, tué par la BAC de Rennes.

Nous lançons dès aujourd’hui cet événement pour que le plus de personnes inscrivent dores et déjà cette journée dans leur agenda, notamment celles et ceux qui ne viennent pas de Rennes, car nous avons besoin d’un maximum de soutien de Rennes et d’ailleurs.

La procédure judiciaire est toujours en cours. Quand nous voyons les dernières évolutions médiatisées dans les autres crimes policiers (#AngeloGarand, #AdamaTraoré, …), il est plus que nécessaire de se mobiliser aux côtés des familles pour maintenir un rapport de force. Lire la suite

FL-How X Many The Dog – Bunker

13 Nov

VendrediEZ #14 : La Tricontinentale

12 Nov

https://www.facebook.com/events/318984368862624/

 

La séance du dimanche: les Tirailleurs Sénégalais

11 Nov

LES TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS / Alain De Sedouy, Éric Deroo, Moussa Touré (1992)

Le principe du film est de dérouler parallèlement l’histoire des tirailleurs sénégalais, essentiellement sur le plan militaire et sur trois grandes périodes – 1914-1918, 1939-1940, la France Libre -, les guerres coloniales et l’histoire individuelle de deux anciens tirailleurs. Autour d’eux, se greffent des témoignages, ainsi que des archives permettant de comprendre la place de l’engagement des tirailleurs dans l’évolution des ex-Afrique occidentale française et Afrique équatoriale française. Le cinéaste sénégalais Moussa Touré (« Toubab bi », « TGV », « Nous sommes nombreuses », « 5×5 »,…) revendique sa participation à ce film (plusieurs séquences contemporaines ont été tournées au Sénégal). Lire la suite

Livre du samedi : La société ingouvernable/ Grégoire Chamayou

10 Nov

La société ingouvernable

Une généalogie du libéralisme autoritaire

Grégoire Chamayou

Partout, ça se rebiffait. Les années 1970, a-t-on dit à droite et à gauche, du côté de Samuel Huntington comme de Michel Foucault, ont été ébranlées par une gigantesque « crise de gouvernabilité ».

Aux États-Unis, le phénomène inquiétait au plus haut point un monde des affaires confronté simultanément à des indisciplines ouvrières massives, à une prétendue « révolution managériale », à des mobilisations écologistes inédites, à l’essor de nouvelles régulations sociales et environnementales, et – racine de tous les maux – à une « crise de la démocratie » qui, rendant l’État ingouvernable, menaçait de tout emporter.

C’est à cette occasion que furent élaborés, amorçant un contre-mouvement dont nous ne sommes pas sortis, de nouveaux arts de gouverner dont ce livre retrace, par le récit des conflits qui furent à leurs sources, l’histoire philosophique. Lire la suite