Archive | Bibliothèque RSS feed for this section

Livre du samedi : L’Empire de l’or rouge / Jean-Baptiste Malet

18 Août

« L’industrie rouge ne connaît aucune frontière. Sur toute la surface du globe terrestre, des barils de concentré de tomates circulent par conteneurs. Cette enquête retrace l’histoire méconnue d’une marchandise universelle. »

Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré, verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza  ? Des tomates d’industrie. Transformées en usine, conditionnées en barils de concentré, elles circulent d’un continent à l’autre. Toute l’humanité en consomme, pourtant personne n’en a vu.
Où, comment et par qui ces tomates sont-elles cultivées et récoltées  ?
Durant deux ans, des confins de la Chine à l’Italie, de la Californie au Ghana, Jean-Baptiste Malet a mené une enquête inédite et originale. Il a rencontré traders, cueilleurs, entrepreneurs, paysans, généticiens, fabricants de machine, et même un «  général  »  Lire la suite

Publicités

Barbès Blues au temps du couvre-feu (93) / Farid Taalba

15 Août

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

 

« Bienvenus mes amis, leur réitéra le berger quand, suivis de près par ses deux chiens, il aboula enfin sa grande perche devant Si Lbachir et le maître amusés par la calotte de son chapeau qui lui faisait dépasser les deux mètres de hauteur, quelle surprise !». Son juvénile visage émoustillé d’un large sourire, les yeux grands ouverts, les iris allumés d’un bleu intense sous l’ombre des bords du chapeau, il ne cachait pas sa joie : « Je ne vous attendais pas si tôt, mais que Dieu soit loué de votre arrivée soudaine ! ». Nos deux amis le saluèrent à leur tour et le maître ajouta en posant soigneusement son mandole à terre : « Pardonne-nous Smaïl, je t’avais dit que je te ferai prévenir de notre visite. Mais la hâte de te retrouver nous a poussés à forcer nos prévisions ; nous avons pensé que le destin nous y appellerait bien ici.

– Que votre âme en soit rehaussée, remercia Smaïl avec une émotion dans la voix qu’il eut du mal à dissimuler, qu’Allah vous secoure et vous agrée dans votre voie. ». Puis, montrant ensuite le sentier de sa main qui tremblait d’impatience, il les invita avec l’empressement fébrile de l’hôte soucieux de bien recevoir ces invités pour lesquels il n’avait pas eu le temps de prévoir d’accueil digne de ce nom : « Allez, allez, venez d’abord vous rafraîchir le museau à la source avant d’aller nous mettre à l’aise à l’ombre des chênes ! ». Lire la suite

Livre du samedi : Génocides tropicaux / Mike Davis

11 Août

 

Génocides tropicaux

Catastrophes naturelles et famines coloniales. Aux origines du sous-développement

Mike DAVIS

À la fin du XIXe siècle, plus de cinquante millions de personnes moururent dans d’épouvantables famines qui survinrent quasi simultanément en Inde, au Brésil, en Chine et en Afrique. Déclenchées par le phénomène climatique aujourd’hui connu sous le nom d’El Niño, la sécheresse et les inondations provoquèrent des épidémies terribles, l’exode des populations rurales et des révoltes brutalement réprimées. C’est cette tragédie humaine absolument méconnue que Mike Davis relate dans cet ouvrage. Il montre en particulier comment la « négligence active » des administrations coloniales et leur foi aveugle dans le libre-échange aggrava de façon meurtrière ces situations catastrophiques. Ce livre offre une description saisissante des méfaits du colonialisme et de son régime politique et économique. Il présente ainsi un autre regard sur la naissance du tiers monde, en construisant une double histoire économique et climatique du développement qui conduit à penser l’interconnexion des deux grandeurs, naturelles et humaines, dans le cadre de ce qui était déjà, au XIXe siècle, un « système-monde ». À bien des égards, Génocides tropicaux ajoute un chapitre important au grand « livre noir du capitalisme libéral ».

Lire la suite

Barbès Blues au temps du couvre-feu (92) / Farid Taalba

8 Août

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

 

– Tu comprendras comme tu voudras le sens du conte et il t’appartient de suivre ton destin là où il t’appellera ; mais moi, je sais seulement que je ne t’empêcherai pas de vouloir m’accompagner. Le cheikh n’a-t-il pas dit : « Mon âme est si meurtrie que seul Dieu peut la prendre en miséricorde ! ». Mais moi, pour que Dieu puisse prendre la mienne en miséricorde, il faut que je gratte mon mandole à faire pleurer les pierres, que je chante à faire ployer les arbres, que je fasse surgir la joie avec les atours du chagrin. Lire la suite

Cartographier les migrations

6 Août

 

Entretien avec le géographe/cartographe Philippe Rekacewicz qui voit dans les cartes des outils de déconstruction de préjugés mais également de manipulation.

Site de Philippe Rekacewicz : https://visionscarto.net/

La séance du dimanche : la Russie dans l’objectif

5 Août

À travers l’objectif de ses photographes, un fascinant voyage au cœur d’une Russie en pleine mutation, entre mythes éternels et contradictions contemporaines.

Cette série documentaire passe au révélateur de la photographie la Russie et ses énigmes. Renommés ou prometteurs, les talentueux artistes rencontrés au fil des quatre épisodes témoignent, en argentique ou sur smartphone, des bouleversements qui agitent leur pays depuis la chute de l’URSS : division de la société, utopies d’hier et d’aujourd’hui, marginalité géographique et sociale, mythes nationaux… Des steppes infinies à l’effervescence des agglomérations urbaines, le portrait saisissant d’un géant russe aux mille visages.

Lire la suite

Livre du samedi: les routes de la soie / Peter Frankopan

4 Août

« Depuis l’origine des temps, le centre de l’Asie fut le lieu de création des empires. Les plaines alluviales de Mésopotamie, alimentées par le Tigre et l’Euphrate, ont fourni la base de la civilisation elle-même – car c’est dans cette région que se sont formées les premières villes et cités. L’agriculture systématique s’est développée en Mésopotamie et dans tout le « Croissant fertile », bande de terre très productive aux riches ressources en eau, qui s’étend du golfe Persique au littoral de la Méditerranée. C’est là aussi que certaines des premières lois connues ont été publiées il y a près de 4 000 ans par Hammourabi, roi de Babylone, qui y détaille les devoirs de ses sujets et édicte de féroces châtiments en cas de transgression. » Lire la suite