Archive | Edutainment RSS feed for this section

LK de l’Hotel Moscou – Camarade

16 Juil

Composition, mixage et mastering par Kindred Beats

Texte et vidéo par Laurent Kia aka LK de l’Hotel Moscou

Téléchargement gratuit : https://hotelmoscou.bandcamp.com/trac…

Publicités

Barbès Blues au temps du couvre-feu (88) / Farid Taalba

11 Juil

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

A la lueur de la bougie posée sur la petite table basse où reposaient les restes de leur dîner comme des tombes dans un cimetière, le silence suspendit le temps qui s’enfuyait avec la fumée de la flamme, petit chapelet s’effilochant dans sa montée avant de disparaître dans l’obscurité pour s’accrocher au plafond de branchage noirci par la suie des feux d’hiver. Sous ces ténèbres qui empêchaient de compter le temps, le chœur des adeptes haussa le « dikr » dans un mouvement plus rapide, saccadé ! Saisis par leur ferveur, nos deux amis redressèrent le cou comme des poules aux aguets ; leurs têtes s’immobilisèrent et leurs yeux s’étonnèrent dans la lueur de la bougie qui rougeoyait leurs visages, livrant toute leur attention dans l’écoute :

Allah, Allah,

Il n’y a de Dieu que Dieu

Allah, Allah,

Mohamed est son messager

« La dernière fois que j’ai vu le défunt (Que Dieu lui facilite la voie), se souvint Si Lbachir, c’était à Sétif, le jour du 08 mai 1945. Il était heureux d’aller manifester ; il s’y rendait comme le pèlerin à la Mecque, exalté et prêt à mourir en chemin. C’est grâce à des messagers comme lui que les thèmes de la liberté et de l’indépendance ont pénétré nos villages. Il les a tous sillonnés pour faire connaître le Manifeste du peuple algérien que les Amis du Manifeste et de la liberté avaient édité. Sans parler des scouts musulmans qui y défilaient à tue-tête leurs chants patriotiques. Ne vous rappelez-vous pas de « Kker a mi-s umazigh » ! Je ne pense pas vous l’apprendre, n’est-ce pas ?». A la grande surprise du maître, Si Lbachir en reprit le refrain :

Debout fils d’amazigh

Notre soleil s’est levé

Depuis longtemps je ne l’avais vu

Frère, notre tour nous échoit

Le maître le dévisagea avec étonnement : « Tu chantes maintenant ? C’est bien la première fois que je t’entends ! ». Et, pour réponse, Si Lbachir s’offrit le plaisir de remettre le vinyle comme les bons hôtes une nouvelle louche et se mit à lui remplir la tête d’un des couplets de la chanson :

Dis-lui, dis-lui, à Messali

Demain sera meilleur qu’hier

Là, maintenant, point d’hésitation

Mieux vaut rompre que plier Lire la suite

« Bella Ciao » in Gaza!

9 Juil

« Bella Ciao » : Les militants de Gaza utilisent le célèbre chant antifasciste pour célébrer la Grande Marche du Retour

« Dans le cadre des activités de la Grande Marche du Retour dans Gaza assiégée, un groupe de militants des droits de l’homme et du droit au retour ont sorti une vidéo intitulée « Bella Ciao », utilisant le célèbre chant antifasciste sur des photos de l’actuelle Marche du Retour à Gaza contre la longue domination du colonialisme et de l’apartheid israéliens. Sur les photos, on retrouve Razan Najjar, l’assistante médicale de Khan Younes qui a été brutalement assassinée par un sniper israélien, et Wesal Sheikh Khalil, de Bureij. Lire la suite

Barbès Blues au temps du couvre-feu (86) / Farid Taalba

13 Juin

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

Le maître regarda Si Lbachir qui s’apprêta à lui remplir son assiette de terre cuite. A coups de généreuses cuillerées de bois, les petits blocs de grains de couscous à l’orge tombèrent en éclatant au fond de l’assiette creuse ; en s’amoncelant progressivement, ocrée et luisante de beurre, la graine recouvrit bientôt les motifs géométriques qui apparaissaient sur les bords comme le sable enfouissant les décors d’un palais antique ; elle fumait encore de vapeur qui s’envolait en volutes avant de disparaître par-delà la lueur tremblante des bougies. « Mais, contredit le maître non sans bouder son plaisir en humant avec délectation les parfums qui avaient fini d’attiser sa faim, la nourriture terrestre que nous allons entamer ne nous sera d’aucun recours dans l’autre monde. Les mets de dieu n’ont pas besoin de sel et de poivre ; et ils sont impérissables ! Mais nous n’en avons malheureusement pas la recette.

– Nous avons celle pour y parvenir, rappela Si Lbachir en arrosant le couscous d’un bouillon de poule aux pois cassé, mais là, il faut se lever de bonne heure pour ne pas se noyer dans le jus de nos vœux pieux.

– Alors commençons par manger, je présume ? Lire la suite

Rap & Sound System militant #3

8 Juin

 

Peoplekonsian 7.9 et le Café du Boulevard présentent la soirée « Rap & Sound System militant #3 » le samedi 16 juin 2018 au Café du Boulevard à Melle (79). Lire la suite

The Last Poets

7 Juin

Barbès Blues au temps du couvre-feu (85) / Farid Taalba

30 Mai

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

-Ah, maître, je vous envie. J’aimerais avoir votre flegmatisme en ces temps difficiles qui ne font pourtant que s’emmancher.

– Parlons de toi alors ! Comment vas-tu ? Et tes histoires, ça s’est calmé ?

– D’une certaine manière, oui !

– Que veux-tu dire par-là ?

– Le maquis a décrété que tous les conflits d’honneur devaient être suspendus et qu’il ne tolèrerait pas non plus qu’on porte un litige devant une juridiction française si ce n’est la sienne.

– Et qu’as-tu fais ? Lire la suite