Archive | Edutainment RSS feed for this section

Barbès Blues au temps du couvre-feu (73) / Farid Taalba

6 Déc

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

« Les mômes n’ont pas perdu de temps pour s’évanouir dans la nature en moins de jouge, bégaya le chauffeur, vite, dépêchons-nous maître, suivons leur exemple.

– Eux, ils devaient avoir une bonne raison pour aller défiler la parade sous les frondaisons. Mais toi, pourquoi ? Tu as le don de conduire en pleine forêt ? Ou peut-être envisages-tu d’abandonner ton taxi sur place pour que nous allions nous-aussi jouer à cache-cache ? Et si plus-tard tu te fais arquepincer par les perdreaux, que diras-tu quand on te demandera ce que faisait ta charrette là où tu n’étais pas ? Tu cherches à te faire enchrister à Lambèse ?!

– Maître, trembla le chauffeur qui regardait en direction d’où aboulait le ronronnement de plus en plus pressant des hélicoptères, cela fait beaucoup de questions d’un coup dans un moment pareil.

– Justement. Cesse de renauder, restons encore assis un moment. Ne tremble pas comme un enfant dans la nuit. Écoute l’histoire que je vais te bonnir en attendant le passage voire l’arrivée des méchants criquets à hélices qui rôdent autour pour nous jouer de la sulfateuse. Tu verras, c’est la meilleure des évasions. ». Lire la suite

Publicités

Black Mirror Selekta #5 : O.V. Wright !

4 Déc

OV Wright copie

Black Mirror, l’émission hip-hop partage avec nous une selekta par semaine, parce que la zik fait partie de notre histoire !
Bonne écoute !


On est nombreux à l’avoir connu par le biais des compilations « Shaolin Soul », notamment pour sa déchirante version du spiritual classique « Motherless Child » samplé sur le titre éponyme de Ghostface Killah. C’est en effet aux diggers du rap qu’on doit sa redécouverte tardive, lui qui ne connut que rarement le succès qu’il méritait au cours d’une vie bien trop courte dévastée par la drogue, la tise et la prison. Né dans le Tenessee en 1939 et mort en 1980 en Alabama, il incarne pourtant l’essence de la soul du deep South, toute contenue dans sa voix à nulle autre semblable qui servit d’abord l’église avant de se livrer corps et âme à la musique du diable, le blues. C’est sans doute avec Willie Mitchell qu’il donna ses plus grands morceaux au tournant des années 1970, sa voix d’ange déchu chevauchant rythmiques rugueuses et chœurs languissants.

Il enregistra finalement assez peu, mais hormis quelques sonorités plus faciles en toute fin de parcours, l’essentiel de ce qu’on peut entendre de lui frôle tout simplement le sublime. Une sélection de nos morceaux fétiches de cette figure maudite, ponctué de quelques versions samplées et autres renversantes covers.

Et la playlist en bonus, à télécharger ici !
Une émission de la radio ariégoise La Locale.
Lire la suite

Chilla – Balance ton Porc

28 Nov

Black Mirror Selekta #4 : Funky Divas !

27 Nov

Divas copie.jpg

Black Mirror, émission hip-hop, revient nous hanter avec une selekta par semaine !

Hommage en musique à celles qui sont passés dans la revue du tyran James Brown, et dont il a absorbé le groove, le talent et la grâce jusqu’à les lessiver.

Cantonnées le plus souvent au rang de choristes, ces immenses chanteuses devaient se contenter de sa trop grande ombre, alors qu’elles sont renversantes.

 

Pour la longue série consacrée à James Brown et sa clique, ou des vidéos des copines, RDV !

Lire la suite

« RACINES » TALRI 2.0 x DEGY LE RESK P x SPIKE LOUCHE

24 Nov

« le Projet « RACINES »…

Loin des standards des « Clips de rap », le projet « Racines » est avant tout une collaboration réunissant plus de 20 artistes autour du thème « Is For The Children  » (ODB.RIP).

Sous forme d’hommage à notre culture HipHop, « Racines » parle d’avant, de maintenant, du futur, des messages avec lequels nous avons grandis, les messages qu’à notre tour, nous devons transmettre pour ne pas laisser mourir notre mouvement aux mains des financiers… Lire la suite

Barbès Blues au temps du couvre-feu (72) / Farid Taalba

22 Nov

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

« Tiens les revoilà nos babouillards, persifla le chauffeur, toujours à s’acagnarder sans répit ! ». « Eux, ils n’ont pas peur de vivre, ponctua-t-il, malgré tout ce que ce qui se trame en ce moment. ». Quand le dernier véhicule l’eut dépassé, il fut distrait un instant par les déhanchements d’une jeune fille en transe. Il en rougit tellement qu’il finit par baisser les yeux vers la plaque d’immatriculation en s’assurant dans le rétroviseur que le maître ne l’avait pas pris en flagrant délit. « Tiens, ils viennent de Paris ! », dit-il ingénument pour masquer sa mauvaise conscience. Le maître enquilla illico presto : « Et à quoi le vois-tu ?

– Il suffit de regarder la plaque d’immatriculation. Je peux même vous annoncer qu’ils sont de Saint-Germain des prés. Maître, vous devez connaître ce quartier, vous m’avez déjà dit que vous jouiez régulièrement dans un cabaret situé dans ce coin, n’est-ce pas ?

– Comment as-tu pris connaissance de ce détail, tritura le maître d’un ton à casser les noisettes, c’est écrit sur la plaque qu’ils sont de Saint-Germain des prés ?

– Oh, non, pas du tout, s’affola d’un coup le chauffeur qui voyait venir une énième espièglerie du maître, hier au soir, j’ai accompagné un client à l’une de leur fête à Sidi-Aïch. Dans la conversation que nous avons eue en cours de route, il m’a dit que ces jeunes gens venaient de Saint-Germain des prés et qu’ils ne pensaient qu’à s’amuser. Il a même ajouté qu’ils se rendaient à Philippeville. Ils veulent assister au concert d’un grand musicien du cru qu’on leur a intimé de ne louper sous aucun prétexte.

– En prêtant loche à tes clients, tu ne t’ennuies donc jamais dans ton métier, chaque course que tu prends devient un film qui commence. Et tu finis par savoir beaucoup de choses à une époque où il vaut mieux en savoir le moins possible. Lire la suite

Black Mirror Selekta #3 : Seize The Time !

20 Nov

BPP copie 3

Pour fêter les 50 ans de la première publication du programme en 10 points du Black Panther Party For Self-Defense, une sélection de quelques sons qui ont accompagné ou célébré le combat du BPP. Seize the time !

Une selekta qui date de Mai, par Black Mirror, émissions hip-hop, des champs de cotons aux ghettos de New-York !

Pour ceux pour qui le player n’apparaîtrait pas, cliquez !

Lire la suite