Archive | Edutainment RSS feed for this section

Émission radio #QuartiersLibres : Bande-son des Damné.e.s de la Terre

6 Nov
Publicités

La Rumeur – Premier Matin de Novembre

1 Nov

Premier Matin De Novembre

A bout de bras vous avez déterré les braises et
Au creux de vos mains, traversé de longs sillages
Les semences du feu ont accouché l’antithèse
De 130 obscures années d’esclavage
Du haut des massifs jusqu’aux plaines pillées
Des cités suppliciées aux villages craquelés
Voilà l’histoire prise au cou par vos visages couleur
D’ambre
Quand enfin retentit ce premier matin de novembre Lire la suite

La logique du pourrissement / Joby Bernabé

30 Oct

La logique du pourrissement

Joby Bernabé

La logique du pourrissement
c’est le fruit mûr tombé foutu de n’avoir pas été cueilli
parce que l’homme n’avait pas prévu
voulu ou pu
connu ou su
parce que l’homme a trop attendu
ou peut-être tout bonnement
parce qu’il l’a parfaitement voulu et eu
si tant est que c’est l’homme qui veut. Lire la suite

L’Afro x Hors Cadres présentent « Par les Damné.e.s de la terre »

26 Oct

L’Afro x Hors Cadres présentent « Par les Damné.e.s de la terre »/ 28 octobre

« Par les damné.e.s de la terre » est une compilation de musiques engagées du temps des décolonisations et des luttes ouvrières, initiée par le rappeur Rocé, qui sort le 2 novembre.

 

« Nos Last Poets dont la France ne parle pas, nos histoires dont nous devons être nous-mêmes les archéologues »

 

PROGRAMME DE LA RELEASE PARTY

16h00 – 18h00 DISCUSSION SUIVIE D’UN ECHANGE AVEC LE PUBLIC Lire la suite

Barbès Blues au temps du couvre-feu (101) / Farid Taalba

24 Oct

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

 

Francis serra la mâchoire. Les paroles du maître étaient sans doute vraies mais il ne pouvait se résoudre à cet inéluctable avenir : « A Bougie, rappelle-toi, on a été à l’école ensemble. On s’est toujours bien entendu. On a partagé le sel et le poivre comme tu dis ! Si cela a été valable pour nous, pourquoi cela ne le serait-il pas avec les autres ?! Avec le temps, ça pourrait changer…

– D’abord, si on a été à l’école ensemble, Youssef Bahouz et moi étions les seuls indigènes à la fréquenter. Ensuite, si on a partagé le sel et le poivre, on l’a partagé ensemble mais pas avec les autres qui ciraient les chaussures, vendaient des cigarettes ou des beignets, et que Youssef et moi retrouvions chaque soir après la classe pour leur faire la carte postale de notre journée passée en plein exotisme : à eux qui s’en revenaient d’une journée à suer le burnous plutôt que La Fontaine! Et dire qu’on s’était gardé de leur révéler qu’avec le même diplôme, toi et moi, nous n’aurions pas la même place ni le même salaire. Maintenant, pour ce qui est du temps, ça fait plus de cent ans qu’on espère que nos enfants usent enfin leurs fonds de culotte sur un banc de classe plutôt que sur un banc public. Oh, Francis, par respect pour toi, ne m’oblige pas à faire l’inventaire de tous les griefs d’une liste dont je n’ai pas besoin de te rappeler le détail. Et de quoi as-tu peur ? Des révoltes ? Tu sais pourtant bien comment on les mate ici. Et une fois l’ordre rétabli, comment on reprend le cours normal des choses et que chacun regagne sa place comme si rien n’était advenu. Jusqu’à la prochaine révolte ! Tu sais qu’elle couve toujours derrière les masques de la résignation et de l’impuissance qu’on se donne ou qu’on nous prête. S’il te plait, passons à la musique car, comme dit le proverbe : la bouche parle mais la force n’y est point. Et puis, et puis, on verra, profitons de ce moment présent qui nous échoit pour ne pas avoir à partager seulement les soucis qui nous restent… Allez, ne faisons pas attendre plus longtemps les amis qui se sont déplacé malgré la consigne ! ». Lire la suite

Ryaam – Grime Session (Freestyle)

15 Oct

Journée Thomas Sankara dimanche 21 octobre 2018

11 Oct

Journée Thomas Sankara dimanche 21 octobre 2018

Lire la suite