Archive | Histoire RSS feed for this section

Barbès Blues au temps du couvre-feu (86) / Farid Taalba

13 Juin

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

Le maître regarda Si Lbachir qui s’apprêta à lui remplir son assiette de terre cuite. A coups de généreuses cuillerées de bois, les petits blocs de grains de couscous à l’orge tombèrent en éclatant au fond de l’assiette creuse ; en s’amoncelant progressivement, ocrée et luisante de beurre, la graine recouvrit bientôt les motifs géométriques qui apparaissaient sur les bords comme le sable enfouissant les décors d’un palais antique ; elle fumait encore de vapeur qui s’envolait en volutes avant de disparaître par-delà la lueur tremblante des bougies. « Mais, contredit le maître non sans bouder son plaisir en humant avec délectation les parfums qui avaient fini d’attiser sa faim, la nourriture terrestre que nous allons entamer ne nous sera d’aucun recours dans l’autre monde. Les mets de dieu n’ont pas besoin de sel et de poivre ; et ils sont impérissables ! Mais nous n’en avons malheureusement pas la recette.

– Nous avons celle pour y parvenir, rappela Si Lbachir en arrosant le couscous d’un bouillon de poule aux pois cassé, mais là, il faut se lever de bonne heure pour ne pas se noyer dans le jus de nos vœux pieux.

– Alors commençons par manger, je présume ? Lire la suite

Publicités

Livre du samedi : Negro Anthology / Nancy Cunard

9 Juin

Tirée à 1000 exemplaires en 1934 et très peu distribuée jamais rééditée dans son intégralité et dans son intégrité, la Negro Anthology, véritable collage-documentaire mêle culture populaire, sociologie, politique, histoire, histoire de l’art. La Negro Anthology rassemble archives, rapports, extraits de presse et d’ouvrages, photographies, statistiques, discours politiques, proverbes, tracts, statistiques, poèmes…qui expriment la réalité des conditions noires dans les Amériques, en Afrique et en Europe dans les années trente. Lire la suite

La séance du dimanche – Les routes de l’esclavage (4/4) 1789-1888 : les nouvelles frontières de l’esclavage –

3 Juin

Les routes de l’esclavage (4/4)
1789-1888 : les nouvelles frontières de l’esclavage

Domination, violence, profit : le système criminel de l’esclavage a marqué l’histoire du monde et de l’humanité. Au fil de ses routes, cette série documentaire retrace la tragédie des traites négrières. Le dernier volet débute en 1789. À Londres, Paris et Washington, le courant abolitionniste gagne du terrain…

À Londres, Paris et Washington, le courant abolitionniste gagne du terrain. Après la révolte des esclaves de Saint-Domingue, la Grande-Bretagne abolit la traite transatlantique en 1807. Mais l’Europe, en pleine révolution industrielle, ne peut se passer de la force de travail des esclaves. Lire la suite

Livre du samedi : Les Routes de l’esclavage / Catherine Coquery-Vidrovitch

2 Juin

 

Arrachés violemment à leur terre et à leurs proches, ils furent des millions à se retrouver enchaînés, entassés comme des bêtes dans des bateaux, contraints à traverser à pied forêts ou déserts dans des conditions tellement inhumaines que presque la moitié d’entre eux en mouraient. Ce crime effroyable, qui a dévasté l’Afrique subsaharienne, a pris de nombreux visages au cours des siècles. Car ses exécuteurs et ses commanditaires sont issus de tous les horizons : de l’Afrique elle-même avec la traite interne, des différentes terres musulmanes avec les traites orientales, de l’Europe avec la traite atlantique. Lire la suite

Barbès Blues au temps du couvre-feu (85) / Farid Taalba

30 Mai

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

-Ah, maître, je vous envie. J’aimerais avoir votre flegmatisme en ces temps difficiles qui ne font pourtant que s’emmancher.

– Parlons de toi alors ! Comment vas-tu ? Et tes histoires, ça s’est calmé ?

– D’une certaine manière, oui !

– Que veux-tu dire par-là ?

– Le maquis a décrété que tous les conflits d’honneur devaient être suspendus et qu’il ne tolèrerait pas non plus qu’on porte un litige devant une juridiction française si ce n’est la sienne.

– Et qu’as-tu fais ? Lire la suite

La séance du dimanche – Le jazz: une arme secrète –

27 Mai

En 1956, les États-Unis mettent au point une nouvelle arme inattendue contre l’Union soviétique : le jazz. Pour triompher dans la compétition tous azimuts instaurée par Eisenhower, il s’agit de conquérir les esprits par la musique. En envoyant Louis Armstrong, Duke Ellington, Dizzy Gillespie ou Dave Brubeck – les « Jazz ambassadors » – se produire à l’étranger avec leurs groupes, où se mêlent musiciens blancs et noirs, le gouvernement américain entend redorer le blason du pays, face aux critiques soviétiques visant notamment la ségrégation raciale. Pourquoi des artistes noirs, toujours victimes de discrimination dans leur pays, acceptent-ils de véhiculer l’image mensongère d’une Amérique pionnière de la liberté, de l’égalité et de la tolérance ? Alors que Lire la suite

La séance du dimanche: -Les routes de l’esclavage (3/4) 1620-1788 : du sucre à la révolte-

20 Mai

Les routes de l’esclavage (3/4)
1620-1788 : du sucre à la révolte

Domination, violence, profit : le système criminel de l’esclavage a marqué l’histoire du monde et de l’humanité. Au fil de ses routes, cette série documentaire retrace pour la première fois la tragédie des traites négrières. Troisième volet : de 1620 à 1789, de la guerre du sucre aux premières voix qui s’élèvent contre la barbarie de la traite.

Imitant le modèle portugais, Espagne, Hollande, France et Angleterre, en quête de colossaux profits, se disputent les Caraïbes pour y cultiver la canne. L’Atlantique devient le champ de bataille de la guerre du sucre, laquelle va multiplier les routes de l’esclavage à grand renfort d’investissements, avec la complicité des banques et des compagnies d’assurances. Alors que les méthodes s’industrialisent et que la terreur s’intensifie – razzias, tortures et décapitations publiques pour prévenir toute rébellion –, près de 7 millions d’Africains sont entraînés dans la tourmente, vendus par des marchands locaux à des flibustiers et armateurs négriers, tandis que s’élèvent en Europe les premières voix contre la barbarie de la traite, socle du capitalisme émergent. Lire la suite