Archive | Histoire RSS feed for this section

La séance du dimanche : « Lutter…Içi et maintenant », l’Autonomie à la française

15 Jan

« Lutter… Ici et maintenant »

dvd-lutter-ici-et-maintenant

« Quel est le dénominateur commun entre les occupations de logements vides, les mouvements de chômeurs et de précaires, les débordements des mouvements étudiants et la mobilisation contre un projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ? Toutes ces actions, aussi différentes soient-elles, se confondent avec des modes de vie et s’inscrivent dans l’autonomie des luttes : s’organiser sans leader ni parti, en considérant que les pratiques illégales constituent une expression politique à part entière. Dans l’histoire moderne, ce principe existe et s’exprime concrètement depuis la fin des années 60 au sein d’une constellation informelle et hétérogène, minoritaire et souterraine, qu’on appelle parfois la mouvance autonome. » Lire la suite

Livre du samedi : Les Luttes et les Reves / Michelle Zancarini-Fournel

14 Jan

les-luttes-et-les-reves

Les luttes et les rêves
Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours

Michelle ZANCARINI-FOURNEL

 

1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le signal d’une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d’une histoire de la France moderne et contemporaine, c’est vouloir décentrer le regard, choisir de s’intéresser aux vies de femmes et d’hommes « sans nom », aux minorités et aux subalternes, et pas seulement aux puissants et aux vainqueurs.
C’est cette histoire de la France « d’en bas », celle des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres, que retrace ce livre, l’histoire des multiples vécus d’hommes et de femmes, celle de leurs accommodements au quotidien et, parfois, ouvertes ou cachées, de leurs résistances à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, l’histoire de leurs luttes et de leurs rêves.
Pas plus que l’histoire de France ne remonte à « nos ancêtres les Gaulois », elle ne saurait se réduire à l’« Hexagone ». Les colonisés – des Antilles, de la Guyane et de La Réunion en passant par l’Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l’Indochine – prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays.

Lire la suite

Presidente – Hommage à Salvador Allende / Mouss et Hakim – Angel Parra

9 Jan

Livre du samedi : La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750) / Samir Boumediene

7 Jan

couv

La colonisation du savoir. Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750) » de Samir Boumediene

 

Résumé: Tabac, coca, quinquina, cacao, gaïac, peyotl, poisons, abortifs… De 1492 au milieu du XVIIIe siècle, les Européens s’approprient en Amérique d’innombrables plantes médicinales. Au moyen d’expéditions scientifiques et d’interrogatoires, ils collectent le savoir des Indiens ou des esclaves pour marchander des drogues, et élaborent avec elles les premières politiques de santé. Dans le même temps, inquisiteurs et missionnaires interdisent l’usage rituel de certaines plantes et se confrontent aux résistances des guérisseurs. Botanique, fraudes et sorcellerie : entre les forêts américaines et les cours du Vieux Monde, ce livre raconte l’expansion européenne comme une colonisation du savoir.

 

PRÉFACE IMAGINAIRE À UNE HISTOIRE  INVISIBLE

 

L’origine de ce livre remonte loin, très loin, jusqu’à une question que sans doute beaucoup d’enfants se sont un jour posée. Dans un monde où dominent des remèdes calibrés et prêts à l’emploi, il peut paraître banal de voir un médicament atténuer des douleurs d’estomac. L’affaire n’est pourtant pas si triviale. Avant d’être synthétisées, les molécules sont prélevées, dans la plupart des cas, sur des végétaux. Ce qui veut dire qu’une écorce, une racine, ou une feuille a la propriété de mettre un terme à une souffrance ou bien de favoriser la réalisation d’une performance sportive, sexuelle, scolaire, etc. Il y a deux manières de s’en étonner et de trouver cela fascinant. On peut se demander pourquoi de telles propriétés existent. On peut, aussi, se demander comment elles ont été connues. Entre le XVI e et le XVIII e siècle, de nombreux auteurs européens imaginent que les êtres humains ont « découvert » les remèdes en observant les animaux, voire en parlant avec eux. En Amérique, en Asie, en Europe ou en Afrique, d’autres légendes racontent que des esprits ou des dieux ont transmis les remèdes et les poisons aux hommes et aux femmes, cette transmission scellant bien souvent l’association d’une communauté avec les êtres du monde invisible. Le paradis des monothéismes abrahamiques, ce n’est pas anodin, est établi autour d’un arbre de santé.

Lire la suite

C’est dans les vieux pots que l’UDI fait la pire soupe politique

5 Jan

Mardi 3 février 2017 Jean-Christophe Lagarde (UDI), sur France Info, nous a expliqué que la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois en 2013, était liée à une «omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses au travail, d’arrêt de travail, de baisse de productivité» . Comme l’écris avec humour Marwan Muhammad du CCIF, on vient enfin de trouver la cause islamique du chômage.

udi

Sur PSA Aulnay et l’islamisation par les élites de la casse sociale il faut relire Vincent Gay ou ce qu’écrivaient Marwan Mohammed et Abdellali Hajjat sur la genèse moderne de l’islamophobie en France à partir justement des grèves dans l’automobile.

Lors de ces grèves des années 80 dans l’industrie automobile, des ministres socialistes dont le premier d’entre eux Pierre Mauroy et surtout son ministre de l’intérieur Defferre, voyaient la main de l’Iran derrière les grévistes. Des ouvriers majoritairement marocains et de culture religieuse sunnite étaient donc manipulés par l’Iran Chiite qui vivait ses premières années de révolution islamique. La bêtise et le racisme des dirigeants socialistes s’appuyaient sur des notes des services de renseignements internes de l’usine Talbot qui décrivait ainsi le mouvement des grévistes :

«Aujourd’hui, un fait nouveau est constaté. Un individu agitant un drapeau de couleur verte mais toujours marqué d’un autocollant CGT prononce et scande des slogans à caractère religieux en poussant des cris en arabe du genre « tchi-add ! » (sic) ; […] il imprime la cadence avec son drapeau vert qui peut rappeler les couleurs de l’islam. […] Celui qui tient le drapeau vert invoque surtout donc des paroles à caractère religieux beaucoup plus que des revendications à titre syndical invoquées jusqu’à présent.» Lire la suite

Emission radio Quartiers Libres : Le Roman National Français

3 Jan

La séance du dimanche : Irak, de la chute de Saddam Hussein à l’Etat islamique

25 Déc

Depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, l’Irak a été traversée par de nombreuses crises qui ont menacé son existence. De l’intervention américaine à l’Etat Islamique, en passant par les guerres confessionnelles, ce pays a dû faire face depuis plus de 13 ans à de nombreux défis. Comment expliquer cette succession d’événements cruciaux pour l’avenir de l’Irak et la stabilité du Moyen-Orient ? Georges Malbrunot, Karim Pagzad, et Wassim Nasr apportent des éléments de réponse.