Archive | Informations RSS feed for this section

Et nous jetterons la mer derrière vous

8 Déc

et-nous-jetterosn-la-mer-derriere-nous

Dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, on jette de l’eau derrière celui qui s’en va pour qu’il revienne en bonne santé.
C’est une échappée vers l’ouest, une plongée dans des routes qui s’entrecroisent. Aziz, Sidiqi, Housine et Younes nous emmènent dans leurs périples du foyer afghan ou marocain au chaos de la Grèce en crise en passant par les rues d’Istanbul. En filigrane, les rêves, les espoirs qu’ils portent. Nous voyageons avec eux dans ces villes non-lieux et ces zones frontière, grandes comme des pays entiers. C’est l’histoire d’une Europe, de ses réalités, de ses lois et de ses polices. C’est une histoire d’exil.
On les appelle, migrants, kaçak, metanastes, mais ils sont avant tout des hommes et des femmes sur le chemin de leur vie. Il n’en est qu’à son début, et ne trouvera peut-être jamais de fin.
Et nous jetons l’eau de toutes les mers traversées derrière leur pas.
Lire la suite

Procès : nos quartiers ne sont pas des stands de tirs !

22 Oct

collectif 8 juillet.jpg

Le collectif du 8 Juillet nous invite à être présents au  » procès des policiers qui nous ont tirés dessus le 8/07/2009 » qui aura lieu du 21 au 25 novembre prochain à Bobigny.

La police nous a tiré dessus au flashball le soir du 8 juillet 2009 à Montreuil, alors que nous étions nombreux à manifester suite à l’expulsion de «La Clinique», un lieu d’organisation ouvert sur la ville. Parmi les six personnes blessées, cinq ont été touchées au dessus de l’épaule, précisément là où la police n’est pas autorisée à viser. L’un d’entre nous a perdu un oeil. Fait peu ordinaire, 7 ans plus tard, trois policiers vont finalement être jugés au Tribunal de Bobigny, du 21 au 25 novembre prochain.

Lire la suite

Résistons Ensemble : Qui nasse qui?

26 Juil

Résistons Ensemble

Voici en pdf, le No 154, juillet / août 2016, du petit journal mobile recto-verso A4
« RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires.
Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal
vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction,
à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions,
propositions, critiques …

à bientôt.
L’équipe de rédaction

Pour télécharger ce bulletin mis en page au format pdf : Lire la suite

Image

A Calais, la frontière tue !

25 Juil

Map_morts_Calais_avril2016_N&B-72dpi

Résistons Ensemble / Juin 2016

13 Juin

Resistons ensemble

La police policée, c’est possible ?

Voici en pdf, le No 153, juin 2016, du petit journal mobile recto-verso A4
« RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires.
Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques …

à bientôt.
L’équipe de rédaction

Pour télécharger ce bulletin mis en page au format pdf :
http://resistons.lautre.net/spip.php?article563

au sommaire
‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘ ‘
– La police policée, c’est possible ?

– Mobilisations contre la « loi travail » et son monde : emploi de la force à tous les niveaux

– [ Chronique de l’arbitraire ]
Lycéens en lutte
Retour sur la manif des flics
Défense des prisonnières
Antoine, prisonnier politique
Syndicalistes, pas voyous ! »
Depuis la manif du 12 mai, tensions entre les SO CGT/FO et les manifestant-e-s

– [ Agir ]
En blesser un pour en terroriser mille
Commémoration du 7e anniversaire de la mort d’ali ziri

 

La police policée, c’est possible ?

RESISTONS ENSEMBLE / bulletin numéro 153 / juin 2016


La police policée, c’est possible ?

C’est une chorale qui chante d’une seule voix. D’abord, Philippe Martinez, de la CGT, qui ment : le 1er mai, ce seraient de soi-disant « casseurs » et pas les flics qui auraient attaqués les manifestants, l’affiche d’un syndicat de la CGT dénonçant les violences policières serait l’« affiche de trop » qui ne vise pas la police et les policiers mais les « donneurs d’ordre ». Ensuite, la CGT-Police, selon qui, si « bavures » il y a, comme par exemple au lycée Bergson où le courageux policier assène un coup de poing en plein visage d’un lycéen solidement tenu par « deux collègues », c’est parce que les flics ne sont « pas correctement formés ». Ceux qui tirent sur la foule à hauteur de visage et matraquent à tout va ne seraient pas des exécutants aveugles des basses œuvres du gouvernement et du patronat, mais de pauvres travailleurs fatigués. Alliance, FO, UNSA, CGT-Police, c’est la même chanson, ils syndiquent les policiers comme s’ils étaient des salariés comme les autres. Selon le syndicat de flic le plus « à gauche », le minuscule SUD-Intérieur de chez Solidaires, la police aurait une « double nature », elle protégerait le citoyen en plus de servir au maintien de l’ordre social. Lire la suite

L’impact de l’islamophobie sur les femmes musulmanes en France

8 Juin

enar

L’ENAR (European Network Against Racism- Réseau Européen Contre le Racisme), une organisation réunissant plus de 150 associations en Europe a, le 26 mai dernier, publié une série de rapport traitant la question de l’impact de l’Islamophobie contre les femmes musulmanes dans huit pays européens : France, Belgique, Allemagne, Italie, Royaume Uni, Suède, Pays-Bas et Danemark. Ces rapports adressent pour la première fois à l’échelle européenne la question des discriminations multiples et intersectorielles que subissent les femmes musulmanes, dans le domaine de l’emploi et des violences (deux compétences européennes).

En France, les rapports du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) démontrent que l’écrasante majorité des victimes d’islamophobie sont des femmes. Elles représentent en 2015 88% des victimes de discriminations et  81.5% des victimes de violences. Lire la suite

Siné 1928-2016

5 Mai

enragé CIA

Le dessinateur, caricaturiste et pamphlétaire Siné est mort à l’âge de 87 ans, aussi insoumis et incontrôlable qu’il l’avait toujours été. Siné c’est un peu l’histoire de la révolte à lui tout seul. Né dans une famille prolétaire de Ménilmontant, à Paris, il a été de tous les combats, n’a jamais transigé avec ses idées et n’a jamais fait aucune compromission, quitte à s’embrouiller avec tout le monde. Un emmerdeur, un vrai. Antimilitariste, il est mis au trou pour insoumission. Anticolonialiste de la première heure, il a soutenu activement le FLN pendant la guerre d’Algérie, s’était lié d’amitié avec Ben Bella avant de critiquer la dérive militariste du régime Boumedienne. Il a appuyé avec enthousiasme la Révolution Cubaine avant de se fâcher avec le PC  : il s’est fait expulser de l’île un jour où, au lieu de prononcer le discours que la commission de censure avait « retouché », il décida de lire l’original… Du coup il était tricard aussi dans la Cuba sous influence soviétique. Il était aussi ami avec Malcom X, parrain de sa fille.

Sine-Malcom-X_inside_full_content_pm_v8

En 1962, il démissionne avec pertes et fracas d’un boulot confortable à l’Express, anticolonialiste mais beaucoup trop tiède à son goût. Il fonde Siné Massacre, un hebdomadaire à son image : anticolonialiste, antimilitariste, anticlérical, anarchiste. 9 numéros, neuf procès !

SineMassacre_tâche de sang

En 1968, il fonde L’Enragé –un anagramme de Général, aux temps du gaullisme triomphant– avec, entre autres, Willem, un brûlot subversif qui n’a rien à voir avec les pâles niguauds qui ont récemment repris ce nom dans l’espoir de donner un vernis de radicalité à leur bouillabaisse juliendrayiste. Lire la suite