Archive | Lu ailleurs RSS feed for this section

A méditer…

18 Août

“Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l’impuissance de se taire.”

Savinien Cyrano de Bergerac

Un enfermé parmi d’autres

17 Août

Lettre d’un prisonnier du G20 du 14.08.17, depuis la prison de Billwerder à Hambourg

 

Voilà près d’un mois et demi que j’ai été incarcéré, pendant le douzième sommet du G20, à Hambourg, dans une ville qui a été assiégée et prise en otage par les forces de l’ordre mais qui a aussi vu naître pour l’occasion une contestation locale et populaire assez importante.

Des dizaines de milliers de personnes, si ce n’est plus, affluant de toute l’Europe, voire de plus loin, se sont rencontrées, organisées et ont convergé, discuté, défilé ensemble pendant plusieurs jours dans un grand élan de solidarité tout en ayant conscience de pouvoir subir à tout moment la violence et la répression de la police. Un immense tribunal de police en algeco avait même été construit pour l’occasion, afin de sanctionner dans les plus brefs délais toute contestation contre ce sommet international.

Mon interpellation, comme celle de beaucoup de compagnon(ne)s, ne reposant uniquement sur la seule base de la sacro-sainte parole policière, celle d’une brigade habilitée à s’infiltrer, observer et prendre en filature « ses proies » (quarante-cinq minutes dans mon cas, pour un supposé jet de projectile…), jusqu’à ce qu’une fois isolées, il y ait la possibilité de les interpeller en leur envoyant des collègues qui interviennent rapidement, violemment, ne nous laissant aucun échappatoire.

Me voilà donc enfermé dans ces lieux primordiaux au bon fonctionnement d’un ordre social global, ces lieux servant d’outil de contrôle et de gestion de la misère, essentiels au maintien de leur « paix sociale ». La prison agissant comme une épée de Damoclès au dessus de chaque individu afin qu’il soit pétrifié à l’idée de déroger aux codes et diktat d’un ordre établi : « métro, boulot, conso, dodo », auquel aucun dominé ne devrait échapper pour ainsi s’aliéner au travail et à la vie qui va avec, être à l’heure, sans jamais broncher, et pas seulement au second tour des présidentielles, où on a exigé de nous d’être « En Marche » ou de crever, mais de préférence lentement et silencieusement. Lire la suite

14 Août 2017 / Journée Mondiale pour Santiago Maldonado

13 Août

Santiago Maldonado a disparu le 1er août, alors que la gendarmerie argentine réprimait la communauté Mapuche de Cushamen, dont le Lonko, Facundo Jones Huala, est détenu depuis le 28 juin.

Santiago Maldonado, 28 ans, n’appartient à aucun parti politique ou groupe armé, ce que les médias argentins ont tendance à diffuser comme information pour mieux le dépeindre comme « terroriste » ou « séparatiste », en lien avec des groupuscules mapuches de lutte armée totalement fantasmagoriques.

Santiago est un voyageur, tatoueur, il a étudié dans la ville de La Plata et est originaire du quartier « 25 de mayo » de la capitale de Buenos-Aires.

Toujours très solidaire et curieux, il vit en voyageant et tatouant.

il s’est toujours engagé pour les questions de défense des droits des peuples mapuches, de l’environnement et contre la société capitaliste.

Le 1er août dernier, il se trouvait dans la localité de Cushamen (province du Chubut dans le Sud de l’Argentine) où il s’était rendu quelques jours avant pour se solidariser avec la communauté mapuche « pu lof » dont la zone était militarisée à cause de sa résistance vis-à-vis des acquisitions abusives des terres par Bennetton.

Avec l’excuse de vouloir disperser un supposé barrage de route qui n’a jamais eu lieu. Lire la suite

Contre l’instauration d’un état d’urgence permanent !

8 Août

Contre l’instauration d’un état d’urgence permanent !

N’enterrez pas nos libertés !

L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militant.e.s, contre les musulman.e.s ou supposés l’être, contre les migrant.e.s et leurs soutiens, contre les habitant.e.s des quartiers populaires, contre les mineur.e.s et les jeunes majeur.e.s. Des centaines d’interdictions de manifester ont été délivrées. Les discriminations et contrôles au faciès se sont multipliés et avec eux, des violences policières. La France est le seul pays d’Europe à avoir instauré l’état d’urgence en réponse aux attentats.

Au prétexte d’y mettre fin, le gouvernement Macron présente un projet de loi reprenant dans la loi commune les principales mesures de l’état d’urgence. Il instaurerait ainsi un état d’urgence permanent : Lire la suite

La violence frontalière ne prend pas de vacances

7 Août

Un mort jeudi soir

Passeur d’Hospitalités, samedi 5 aout.

La violence frontalière ne prend pas de vacances.

Fisha, 22 ans, venu d’Érythrée, est mort jeudi dernier 3 août vers 23h40, écrasé sur l’autoroute par plusieurs véhicules après avoir sauté de la camionnette dans laquelle il était. C’est le septième mort connu à la frontière britannique en 2017.
« Ce n’est pas un compte, c’est à chaque fois une personne qui est morte. »

http://www.lavoixdunord.fr/200432/article/2017-08-04/un-migrant-meurt-percute-sur-l-a16

Un rassemblement de solidarité a eu lieu aujourd’hui à 18h30 à Calais, comme après chaque décès.

A cause de la politique frontalière sont morts également cette année : Lire la suite

Lamine Dieng, 10 ans après.

25 Juil

Lamine Dieng – 10 ans après

~ Organisé par : Collectif Vies Volées ~

Dix ans après la mort de Lamine Dieng entre les mains de la police, et suite à un non-lieu prononcé en 2014 puis confirmé en 2015, la Cour de cassation vient elle aussi de confirmer le non-lieu. La famille n’a désormais plus aucun recours en France, et envisage de saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Ces dix ans de combat et de Lire la suite

CinéNomade de Villetaneuse / L’ascension

21 Juil

CinéNomade de Villetaneuse / Projection en Plein-air

Samedi 22 juillet 2017 à partir de 20h30

 

« Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là… D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible. »

L’Ascension  de Ludovic Bernard (1h43, 2016)

 

En présence de Nadir Dendoune, journaliste et co-scénariste du film L’Ascension, dont l’histoire est directement inspirée de son expérience (raconté dans son livre « Un tocard sur le toit du monde »). Il a aussi publié en 2017 l’ouvrage « Nos rêves de pauvres ». Lire la suite