Archive | Lu ailleurs RSS feed for this section

La séance du dimanche : The Lobby – USA (épisode 1 et 2)

4 Nov

Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis

Orient XXI, 2 novembre 2018

Le Monde diplomatique a publié au mois de septembre un article à propos d’une enquête réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Orient XXI en a publié les versions arabe et anglaise. Ce documentaire, réalisé notamment grâce à un journaliste infiltré, devait être diffusé au début de l’année 2018. Il ne l’a finalement pas été, suite à un accord entre le gouvernement du Qatar et une partie du lobby pro-israélien qui a, en échange, accepté d’adopter une attitude neutre dans le conflit entre l’Arabie saoudite et le petit émirat. Ayant eu accès au documentaire, Le Monde diplomatique et Orient XXI en avaient divulgué les éléments essentiels.

Orient XXI a décidé, avec Electronic Intifada aux États-Unis et Al-Akhbar au Liban, de rendre public ce documentaire. Il y va du droit à l’information. Car cette enquête, après celle réalisée par la même chaîne sur le lobby au Royaume-Uni, pose des questions de fond : dans une démocratie, a-t-on le droit d’espionner les citoyens sur la base de leurs convictions ? Est-il normal que le gouvernement israélien participe et orchestre ces campagnes sur le sol de pays dits « alliés » ?

Lire la suite

Grossesse, accouchement : contre les violences obstétricales / 9 novembre

2 Nov

Avec
– Rabab Mosbah, gynécologue, association Oum Need Home
– Samra Seddik, Sage femme, association Un petit bagage d’amour
– Lissell Quiroz-Perez, Historienne, spécialiste des questions de maternité
– Céline Bail, Coach méthode De Gasquet

Le Réseau Classe Genre Race vous propose de participer à un temps de formation (gratuit et ouvert à tou.te.s) dédié à la lutte contre les violences obstétricales, notamment pendant la grossesse et l’accouchement.

Lors de cette journée de formation, il s’agira notamment de réfléchir ensemble à des moyens concrets, notamment au niveau local, de lutter contre ces violences.

Après une conférence pluri-disciplinaire sur le sujet, vous sera proposé un travail en atelier qui s’appuiera sur une méthodologie intersectionnelle.

Vous souhaitez participer à la mise en place de projets liés à la maternité, la grossesse, l’accouchement et l’allaitement?
Par exemple un projet qui facilite l’accès à l’information sur l’épisiotomie ? Un centre de gynécologie féministe intersectionnel ? Un espace de solidarité entre femmes qui allaitent ou souhaitent allaiter?

Vous souhaitez participer à une mise en réseau opérationnelle sur ces enjeux? Lire la suite

Image

C’NOUES WOMEN’S CUP

25 Oct

L’État tue, ses experts enterrent / RÉSISTONS ENSEMBLE / N°176 octobre – novembre 2018

23 Oct

 

L’État tue, ses experts enterrent

Deux ans après la mort d’Adama Traoré, l’expertise médicale rendue aux deux juges d’instruction innocente les gendarmes qui l’ont interpellé. Les quatre experts affirment qu’il n’y a aucun lien entre la mort par asphyxie constatée par la contre-expertise d’autopsie, et le plaquage ventral « sous le poids de 3 gendarmes » pratiqué sur Adama. Leur argument ? « son pronostic vital était engagé » AVANT même son interpellation. L’effort produit lors de sa course, la température élevée de ce jour de juillet, une déshydratation, associés à « une sarcoïdose stade 2 » ( maladie dont il aurait souffert sans même le savoir…) auraient « conduit à priver ses organes d’oxygène, ce qu’on appelle “une anoxie tissulaire” qui a abouti à sa mort ». Adama aurait déjà été en train de mourir… avant que trois gendarmes ne l’écrasent au sol sous leur poids !
En substituant ainsi « l’anoxie tissulaire » à l’asphyxie due à la compression thoracique du plaquage, les experts aux bottes de l’État substituent par un tour de passe-passe paré d’un discours pseudo scientifique, la nature à la police et c’est bien pratique quand le but est de laver cette dernière de toute responsabilité. Lire la suite

Manifestation en soutien aux grévistes du Hyatt Park Vendôme

19 Oct

Vendredi 19 octobre 2018, départ République à 16H30 (rdv avec CSP à partir de 15H30)

La convergence n’existe que dans les luttes.

Les grévistes de l’hôtel Hyatt Park Vendôme de la rue de la Paix sont plus que jamais en lutte.

Les travailleurs sans-papiers des salles de sport du 9è ont gagné une victoire éclair.

Ce vendredi on manifeste de République à la rue de la paix en soutien aux grévistes du Hyatt Park Vendôme et contre les discriminations au travail.

17 octobre 1961 – 17 octobre 2018 / 57 ème Anniversaire – Vérité et Justice

16 Oct

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par le Gouvernement de l’époque dont le Premier Ministre Michel Debré hostile à l’indépendance de l’Algérie et le Préfet de Police Maurice Papon sous ses ordres. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés – notamment par la « force de police auxiliaire » – ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police.

57 ans après, la Vérité est partiellement en marche. Cependant, la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées, – en particulier la Guerre d’Algérie – non plus que dans le cortège de drames et d’horreurs qu’elles ont entraînés, comme ce crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961. Le 17 octobre 2012, le Président de la République (François Hollande) avait certes fait un premier pas important, en déclarant : « Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes. » Mais le terme de crime n’est pas repris, et la responsabilité, sous entendue, n’est pas clairement définie. Nous demandons une parole claire aux autorités de la République, au moment où certains osent encore aujourd’hui continuer à parler des « bienfaits de la colonisation », à célébrer le putsch des généraux à Alger contre la République, à « honorer » les criminels de l’OAS.

Dans ce domaine, il est donc nécessaire que des mesures significatives soient prises : Lire la suite

Manifestation unitaire interprofessionnelle à Paris / mardi 9 octobre

8 Oct

Ensemble à la conquête d’un autre avenir !

 

Nos salaires, pensions de retraite et minima sociaux stagnent et les dividendes versés aux actionnaires, multipliés par 5 en 3O ans, flambent !

En une décennie, les 10 plus riches fortunes françaises ont vu leur patrimoine quadrupler alors qu’il faut 6 générations à une famille pauvre pour atteindre le revenu moyen.

Les annonces gouvernementales et les contre-réformes successives ne font qu’amplifier le creusement de ces inégalités : une large majorité de la population juge injuste et inefficace la politique du gouvernement au service exclusif des intérêts patronaux.

La journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle du 9 octobre à l’appel de la CGT, FO, Solidaires, FIDL, UNEF et UNL est le moment pour toutes et tous, salarié-e-s, retraité-e-s, privé-e-s d’emplois, lycéen-ne-s et étudiant-e-s d’exprimer le refus de cette politique détruisant brique par brique notre modèle social. C’est aussi le moment de transformer les attentes en une expression forte des revendications ; du lieu de travail à la rue. Lire la suite