Archive | Mobilisé-e-s! RSS feed for this section

Libérez Antonin!

13 Jan

liberez-antonin

#LibérezAntonin

Antonin, étudiant en L2 de sociologie à Nanterre est emprisonné depuis le mois de mai pour avoir participé à la manifestation du 18 mai 2016 à Paris. Accusé d’avoir brisé la vitre d’une voiture de police, il est inculpé pour « tentative d’homicide volontaire sur dépositaire de l’autorité publique ».
Il est en Lire la suite

La ligne rouge – Résistons Ensemble no 159 – janvier 2017

12 Jan

Résistons EnsembleLa ligne rouge

Ça y est : « l’état d’urgence » a été prolongé pour la cinquième fois, il durera jusqu’au 15 juillet. Durci par le Parlement il y a un an, il permet assignations à résidence, perquisitions administratives, interdictions de cortèges, contrôles d’identité, fouilles de bagages et de véhicules, fermetures de lieux de réunion… Et l’adoption de cette prolongation s’est passée dans l’unité nationale, droite et gauche bisounours. Le Front de gauche et quelques écolos ont voté contre, Mélenchon « pense » (!) qu’il ne l’aurait pas votée mais aucune des organisations de ces opposants n’a organisé la moindre mobilisation. À leur manière, ils avalent la pilule. La prolongation au-delà des élections, permettra au nouveau pouvoir, qu’il soit de droite ou d’extrême droite, de s’installer d’emblée dans le fauteuil dictatorial préchauffé ainsi par la « gôche ». On comprend alors la discrétion étonnante des différents candidats à la présidence sur la « sécurité ». On fait de la surenchère sur le nombre de policiers à engager, les places de prisons à construire, sans en faire l’axe d’un programme. Comme si pour tous les candidats, de quelque bord qu’ils soient, l’essentiel consistait à bétonner le chemin creusé en tenant la « ligne rouge » de l’« état d’urgence ». Toute cette agitation électorale démocratique n’étant qu’un Lire la suite

Marche « Vérité et justice pour Sakine, Rojbîn et Leyla » / samedi 7 janvier

6 Jan

marche

Sakine, Rojbîn et Leyla militantes kurdes assassinées à Paris le 9 janvier 2013

Nous exigeons la vérité, toute la vérité et enfin la justice !

Appel à manifester samedi 7 janvier 2017, Gare du Nord, 11h

Le mercredi 9 janvier 2013 est gravé à tout jamais comme un jour noir dans l’histoire kurde. Ce jour-là, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez étaient froidement assassinées d’une balle dans la tête, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, situés au 147 rue La Fayette, à Paris.

De nombreux éléments de l’enquête, notamment un enregistrement sonore et un document écrit publiés sur internet un an après le crime, font apparaître que le meurtrier présumé, Ömer Güney, avait agi pour le compte des services secrets turcs (MIT), comme le confirme le réquisitoire pris par le parquet dans cette affaire : « de nombreux éléments de la procédure permettent de suspecter l’implication du MIT dans l’instigation et la préparation des assassinats. »
Lire la suite

Vérité et Justice pour Wissam El Yamni

27 Déc

wissam

Vendredi 6 janvier 2017 – Des évènements pour les 5 ans de la mort de Wissam El Yamni à Clermont-Ferrand

Salle Georges Conchon – 3 rue Léo Lagrange – Clermont Ferrand Lire la suite

Showcase Replik2Parias / 27 décembre

23 Déc

Replik2Paris

Avant de terminer l’année et à l’occasion de la sortie du LP de Replik2Parias, showcase au Club 56 avec en guest Rock So GAD et aux platines DJ MISSY NESS
Entrée : 5 euros , les fonds seront reversés au collectif à la famille d’Adama TRAORE.
Sur place , Shoppez le LP de Replik2Parias et des T-Shirt en hommage à Adama TRAORE

 

Libérez Antonin!

21 Déc

liberez-antonin

#LibéronsAntonin
#LibérezTousLesPrisonniersDuMouvement

Pour rappel Antonin est incarcéré à la Maison d’Arrêt de Fleury Mérogis depuis 6 mois et demi maintenant mais la mobilisation continue et continuera jusqu’à sa libération ! Libérez tous les prisonniers du mouvement !

Une vie ordinaire en Palestine occupée

20 Déc

salah-hamouri

Il y a cinq ans jour pour jour, Salah Hamouri sortait de prison, libéré dans le cadre de l’échange de 1027 prisonniers politiques palestiniens contre le soldat franco-israélien Guilad Shalit. 

Dès le départ, cette liberté était conditionnelle et partielle. Pendant plusieurs mois, il n’a pas eu le droit de sortir du territoire. Ensuite, il est régulièrement convoqué pour des interrogatoires, chacun de ses passages à la douane durent des heures. En 2014, des personnes « suspectées » d’être invitées à son mariage sont refoulées à la frontière. En mars 2015, les autorités israéliennes lui remettent un ordre militaire lui interdisant de se rendre en Cisjordanie, où il est inscrit à la faculté. Cet ordre militaire initialement prévu pour six mois est renouvelé, le restreignant dans ses mouvements et dans son parcours universitaire durant un an. Lire la suite