Archive | Oldies but goodies RSS feed for this section

La séance du dimanche : Jeff Buckley, live in Chicago

4 Juin

Concert de Jeff Buckley enregistré en 1995 au Cabaret Metro de Chicago. De « Dream Brother » à « Last Goodbye » en passant par sa bouleversante reprise d’ »Hallelujah » de Leonard Cohen, le chanteur y livre une prestation magnétique. Lire la suite

Refuser l’humiliation / أحمد أبو الطيب المتنبّي

20 Avr

karama

Va quérir la dignité en enfer s’il le faut ! Et refuse l’humiliation, même au paradis.

Ahmad Abu al-Tayyib al-Mutanabbi
(915-965)

Storlok – Keleier Plogoff

31 Jan

Chanson du groupe Storlok sur la guerre des Bretons contre une centrale nucléaire que les que le gouvernement voulait installer sur la Pointe du Raz, à Plogoff, dans le Finistère.

Images de 1980 d’Eric Lenoir. Seuls celles et ceux qui luttent savent !

Fabe – Des Durs, Des Boss… Des Dombis !

16 Sep

Des durs, des boss, des tueurs à gages, des bandits
Des médisants, et soi-disant dans l’biz depuis qu’ils ont 10 ans
Des dombis, vivent dans palaces, parlent de taudis
S’font passer pour des as alors que la misère les maudit

Entré dans l’rap, j’pensais pouvoir y trouver la paix
Un apport, la sécurité, la sincérité
Des frères sincères qu’opèrent en quête de vérité
Des types authentiques mais pas ceux qu’on trouve à la télé
Pas des acteurs, des auteurs, des interprètes
Mais l’interprétation qu’j’me fais du son, j’te jure qu’elle prête
A confusion, devant moi c’est l’effusion
De rimes bidons, concours des plus cons
Des MCs, qui s’font la guerre sur des maxis
Parlent d’avoir du cash, n’ont pas assez pour prendre un taxi
Des mythomanes, qui jouent les pyromanes aux Bains-Douches
Parlent de crimes pour la rime et se font passer pour… Lire la suite

La Séance du dimanche: Fela Kuti , une voix pour l’Afrique

11 Sep

finding-fela-dvd

Finding Fela

La musique est une arme

 

Le documentaire Finding Fela réalisé en 2014 par Alex Gibney  diffusé en France sous le titre de  Fela, une voix pour l’Afrique.

Né le 15 octobre 1938 à Abeokuta, au Nigeria, Fela Anikulapo Kuti baigne dans la lutte politique dès l’enfance, au contact de ses parents, militants anticolonialistes. Chanteur et saxophoniste talentueux, il invente, avec son groupe Africa 70, un courant musical qui fédère le continent africain et s’exporte dans le monde entier : l’ Afrobeat, étourdissante fusion de funk, jazz et rythmes traditionnels nigérians. Dans les années 1980, l’artiste, adulé par Stevie Wonder ou James Brown, enchaîne les tournées à guichets fermés et mène une vie frénétique de rock star. Mais ses chansons sonnent aussi la rébellion et servent de réceptacle à un activisme contre la corruption des élites, l’autocratie militaire et la voracité des multinationales pétrolières. Fondateur de l’organisation République de Kalakuta, il est victime de la répression et jeté en prison à plusieurs reprises avant d’être emporté par le sida en 1997.

Pour raconter l’histoire de Fela Anikulapo Kuti, Alex Gibney a Lire la suite

Marvin Gaye / Life is for learning

1 Août

The Wu Tang Clan feat. Onyx : the worst

3 Juin