Archive | Radio RSS feed for this section

Émission radio Quartiers Libres / Ceux qui luttent savent : entretien avec Salah Hamouri

3 Déc
Publicités

Émission radio #QuartiersLibres : Bande-son des Damné.e.s de la Terre

6 Nov

Émission radio Quartiers Libres : Panne stratégique du Mouvement social?

2 Oct

Émission radio Quartiers Libres : Évolution de l’antifascisme

4 Sep

Émission radio Quartiers Libres: Autodéfense Judiciaire

5 Juin

Black Mirror Selekta #16 : Tribute To Gil Scott Heron 2 & 3

14 Mai

GIL 2 copie.jpg

Hommage par les samples à Gil Scott Heron, grand poète torturé, musicien de génie et activiste de la cause noire mort en 2011 peu après avoir sorti son premier disque depuis 16 piges, le splendide « I’m New Here » qui le rappela à la mémoire de tous les amoureux de musique qui saigne. Régalez-vous des deux selektas qui suivent, toujours par Black Mirror, émission hip-hop, de la radio ariégoise La Locale.

 

 

L’œuvre de Gil Scott Heron, immense, fut remise en lumière par le crépusculaire « I’m New Here » sorti en 2010 juste avant sa mort, après 15 ans de silence. Nombreux sont les rappeurs et producteurs qui ont salué l’homme et le musicien quand il s’est éteint, et ont redit tout ce qu’ils lui devaient. Des boucles idéales, quelques mots glissés en intro d’un morceau ou en conclusion d’un album, une attitude de défi désinvolte face au pouvoir sous toutes ses formes. Mais surtout, au delà même de la forme et de sa scansion proto-rap – qu’il n’était déjà pas le seul à pratiquer quand il commença, les Last Poets et les Watts Prophets entre autres réinvoquaient eux aussi l’art des griots dans le ghetto –, c’est sa démarche d’alchimiste qui préfigurait l’ouragan rap qui allait tout emporter au cours des décennies suivantes : faire de l’Art avec la rue, de l’or avec la merde, de l’exceptionnel avec le médiocre, de l’éternel avec le quotidien. Il changeait le slang en littérature. C’est en cela qu’il était bien un « bluesician », tel qu’il se désignait lui-même, qu’il renouait avec cette tradition du musicien qui n’est qu’un parmi les autres, qui n’est que la voix d’un peuple réduit au silence. Plus qu’un pionnier, c’était donc un trait d’union, un pont entre le blues vagabond du sud de son enfance et le hip-hop à naître dans les rues de son Bronx d’adoption.  [ La suite sous la deuxième selekta ]

Lire la suite

Émission radio Quartiers Libres : Radioscopie de l’extrême droite avec René Monzat

8 Mai