Tag Archives: candi staton

Black Mirror Selekta #11 : Tribute To Candi Staton !

15 Jan

Candi Staton SLKT copie.jpg

Black Mirror, l’émission hip-hop rappelle via encore une selekta que la zik fait partie de notre histoire !  Bijous sonores de Samples & Covers et selekta des « Fame Years » consacrés à la diva Candi Staton au menu cette semaine, en deux parties, soit plus de deux heures de kif ! Bonne écoute !

N’ayons pas peur de le dire : avant son malheureux virage disco en 1974 qui verra sa voix délicieusement brisée ensevelie sous les orchestrations kitsch et la froideur mécanique d’une musique qui n’aurait jamais dû voir le jour, Candi Staton est notre chanteuse préférée.

Né en Alabama dans les années 1940, c’est comme tant d’autres dans une église du Sud que se forge l’intensité de son expression, au sein d’une formation gospel du crû. Mariée très jeune à un mari jaloux et violent – comme sa daronne qu’elle avait suivie à Cleveland pour échapper au tyran domestique qui les martyrisait –, mère de quatre enfants, rien ne la destinait alors à mener la carrière qu’elle a eu. Mais un beau soir de la fin des 60’s, dans un club de Birmingham où elle participe pour rigoler à un concours de chant, elle tape dans l’œil du grand soul singer Clarence Carter qui, outre la demander plus tard en mariage, va l’introduire dans l’écurie Fame Records, lui offrant l’opportunité d’enregistrer, de 1969 à 1973, la quintessence du son soul des studios sudistes Muscle Shoals, des dizaines d’immenses chansons, parmi les plus belles qu’il soit donner d’entendre à nos oreilles tristement humaines.
On en offrira une sélection la semaine prochaine mais, pour ne pas trahir une vieille habitude, on commence par entrer dans cette œuvre inestimable en passant par les samples, finalement assez rares, et les reprises, le plus souvent merveilleuses.
Dans les années 1980, elle reviendra finalement à ses amours gospel pour des albums chiants, polis et compassés. Plus récemment, elle a profité du revival soul (qu’on évoquait pour nos sélections consacrées à Sharon Jones et Charles Bradley) pour sortir des albums plus écoutables, mais auxquels il manque néanmoins la magie déchirante de ses plaintes juvéniles.

Cette Candi Staton n’est plus, mais la musique reste et continue de nous sauver régulièrement la vie.  

Tracklist 1 :
01. Candi Staton – Too Hurt To Cry
02. Madlib – Tape Hiss (Dirty)
03. Candi Staton – Clean Up America
04. Trife Diesel – World Today
05. Elvis Presley – In The Ghetto (Take 2-1)
06. Candi Staton –  In The Ghetto
07. Three Six Mafia – In the Ghetto
08. D.A. Smart – Ghetto
09. Clarence Carter – I’m Just a Prisoner (Of Your Lovin’)
10. Candi Staton – I’m Just A Prisoner
11. Wisemen – Blinded
12. Candi Staton – I’m Gonna Hold On (To What I Got This Time)
13. O.V. Wright – That’s How Strong
14. Otis Redding – That’s How Strong My Love Is
15. Candi Staton – That’s How Strong My Love Is
16. Harlan Howard – She Called Me Baby
17. Ella Washington – He Called Me Baby
18. Elvis Presley – Suspicious Minds
19. Candi Staton – Suspicious Mind
20. Ugly Heroes – Good Things Die feat. Murs
21. Dee Dee Warwick – Suspicious Minds
22. Candi Staton – Music Speaks Louder Than Words
23. Skinnyman – Music Speaks Louder Than Words Music Video
24. Tammy Wynette – Stand By Your Man
25. Candi Staton – Stand By Your Man
26. Dolly Parton – Jolene
27. Candi Staton – Jolene
28. Cappadonna – Young Hearts
29. Candi Staton – Young Hearts Run Free

CANDI SLKT 2.JPG


Lire la suite