« Aller au-delà des pleurs, on peut le faire ! »

22 Avr

 

Tout comme il est nécessaire de mettre en avant et de redécouvrir nos grandes figures révolutionnaires, il est bon de rappeler et même de marteler qu’ici, chez nous, dans nos quartiers il existe des militantes et militants.
Ces figures ont marqué de leur empreinte nos quartiers et nos vies. Elles ont tracé un chemin politique avec leurs luttes.
Et cela en toute autonomie. Ces personnes sont la preuve vivante que nos quartiers populaires n’ont jamais été et ne sont pas des déserts politiques.

Hommage aux militant.e.s des quartiers.
A tous ces anonymes qui ne font pas la une des journaux

En dehors des grandes avenues de l’Histoire officielle, il existe des ruelles, des faubourgs qui sont le reflet de nos mémoires personnelles et de l’histoire de nos quartiers et de nos combats quotidiens.

Allah y Rahmo Fatiha Damiche.

Tu nous appris qu’au-delà des pleurs, on peut le faire.

Une Réponse vers “« Aller au-delà des pleurs, on peut le faire ! »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. ROHFF et Booba : retour au même schéma VS éternel recommencement | quartierslibres - 25 avril 2014

    […] le courage de ne pas se charcuter pour un blouson ou une réputation, mais faire comme les anciens d’ici et du bled qui se sont battus pour la justice, l’égalité et la […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :