Archive | juin, 2014

C’est du Racisme, Imbécile! Lorenzo Kom’boa Ervin

30 Juin

lorenzo

 

Lorenzo Kom’boa Ervin est un ancien membre du Black Panther Party (BPP). Dès 12 ans, il milite au sein de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People), puis devient activiste contre la guerre au Vietnam avant de rejoindre le BPP à la fin des années 1960. En 1969, il fait partie des Panthers qui détournent un avion pour Cuba afin de fuir une condamnation aux États-Unis, accusé du meurtre d’un dirigeant du Ku Klux Klan. Après un exil à Cuba et en Tchécoslovaquie, il est rattrapé par les autorités étatsuniennes et passera près de 15 ans en prison. Militant de l’autonomie noire, il a notamment écrit Anarchism and the Black Revolution. Cette traduction est tirée de la version originale « It’s racism stupid! » écrit en 2000 et disponible sur libcom.org

Traduit par les éditions Premiers Matins de Novembre / pmneditions@gmail.com

 

 

Réagissant à l’une de mes chroniques portant sur le contrôle au faciès et la police du Michigan, un blanc « radical » me reprocha de parler de cette forme de harcèlement policier comme d’un délit de « conduite en état d’être noir », étant donné que lui, un blanc, avait déjà été arrêté à cause de ses « cheveux longs ». Il en vint aussi à me dire qu’il faudrait que je me recentre sur les « questions de classe » plutôt que sur les « simples enjeux liés à la race ». Étant donné que je ne voulais pas lui répondre par une lettre personnelle, et que je n’avais franchement aucune envie d’entamer une fois encore une discussion avec un radical blanc de classe moyenne arrogant, je décidai Lire la suite

Première Ligne « Fin alternative »

30 Juin

Première Ligne « Fin alternative »
(Lyrics: E.One / Prod: Martis)

Clip: Leo Ks

السلام عليكم Al-salâm ‘aleïkoum !

29 Juin

Bon Ramadan à la famille, aux papas et mamans, aux frères et aux sœurs, aux cousines et cousins, à notre quartier, aux quartiers d’à côté, à tous les quartiers du monde, aux militant-e-s de terrain qui se battent et qui ne lâchent rien, au peuple palestinien, à tout le continent Africain, aux athées et aux croyants, à la mémoire de Clément, Pavlos et de ceux et celles qui sont tombés, au peuple Rrom, aux  Rohingyas qui tentent de survivre, aux prisonniers et taulards, aux gens avec ou sans papiers, aux chibanis et aux enfants, aux proches qui sont au bled ou en exil, aux solidaires, aux solitaires, aux camarades, aux révolutionnaires au bled, aux compagnons, au prolétariat cosmopolite, aux paysans en lutte, aux silencieux qui hurlent dans le désert, à celles et ceux qui ne lâchent pas l’affaire même face aux violences policières, aux grévistes de la faim en Palestine, et à toutes les diasporas, aux antifas voilé.e.s ou pas, à celles et ceux qui aiment le foot et que la FIFA dégoute, aux Latinos Unidos qui ont les crocs, aux réfugiés, aux apatrides, à tous les peuples du monde, à l’Humanité qui résiste (nos parents nous ont appris à ne pas rester à terre), à celles et ceux qui sont en Première Ligne!  Plus un pas en arrière!

C’est l’occasion d’essayer que personne ne reste sur la touche durant 30 jours. Salam-Alikoum L’équipe de Quartiers Libres vous passe le Salam !

Bon Ramadan à Toutes et Tous…

Vidéo

La séance du dimanche : Maradona

29 Juin

Maradona

Documentaire de 2008 d’Emir Kusturica sur une de ses grandes références, Diego Armando Maradona, Dieu vivant pour lui, « Sex Pistols du football », dont il dit dès le début du film que s’il n’avait pas été footballeur, il aurait pu être révolutionnaire, mexicain de préférence, vu les kilos qu’il a pris après sa carrière sportive, entre autres en raison de son goût prononcé pour la fête et les excès en tout genre.

Un grand documentaire sur un des meilleurs joueurs de foot de tous les temps, mais aussi bien plus que ça. Diego Armando Maradona est Lire la suite

Image

Samedi 28 juin : Boycott from within

28 Juin

BDS_within_CICP

¡ Vive la République !

28 Juin

bandera-recadré

On l’a beaucoup entendu après la déroute au Brésil de l’équipe de foot espagnole : l’Espagne a perdu sa couronne. Et comme les éditorialistes débordent toujours d’imagination, ils n’ont pas manqué de rapprocher cette chute du trône à crampons avec l’abdication au même moment du roi Juan Carlos, qui a transmis sa couronne à son fils lors d’une cérémonie dont le coût aura sûrement fait plaisir aux millions d’Espagnols plongés dans la précarité ou carrément jetés à la rue parce qu’ils ne peuvent plus payer leur logement.

736892_manifa_stop_desahucios_foto610x342

C’est l’occasion de rappeler que Lire la suite

La Fête des Indépendances

27 Juin

14x20,5.ai

Lire la suite